2014 et la bête montante

 

 

Il Il y a beaucoup de choses pleines d'espoir qui se développent dans l'Église, la plupart tranquillement, encore très cachées à la vue. D'un autre côté, il y a beaucoup de choses troublantes à l'horizon de l'humanité alors que nous entrons en 2014. Celles-ci aussi, bien que moins cachées, sont perdues pour la plupart des gens dont la source d'information reste les médias traditionnels; dont la vie est prise dans le tapis roulant de l'agitation; qui ont perdu leur connexion interne avec la voix de Dieu par manque de prière et de développement spirituel. Je parle d'âmes qui ne «veillent pas et ne prient pas» comme Notre Seigneur nous l'a demandé.

Je ne peux m'empêcher de rappeler ce que j'ai publié il y a six ans à la veille même de la fête de la Sainte Mère de Dieu:

Il s'agit de la Année du déploiement...

Ces mots ont été suivis au printemps 2008 par ceux-ci:

Très vite maintenant.

Le sentiment était que les événements dans le monde allaient se dérouler très rapidement. J'ai vu trois «ordres» s'effondrer, l'un sur l'autre comme des dominos:

L'économie, puis l'ordre social, puis l'ordre politique.

Cet automne 2008, comme nous le savons tous, la «bulle» financière a éclaté et les économies construites sur des illusions ont commencé à s'effondrer. Il est en effet devenu le Année du déploiement puisque les retombées continuent de se propager dans le monde entier. Ce qui les a empêchés de s'effondrer tout à fait? Quelque chose appelé «assouplissement quantitatif», c'est-à-dire les gouvernements impression d'argent afin de faire face aux dettes, en soutenant artificiellement leurs infrastructures et en donnant des renflouements (c.-à-d. des polycopiés) à certaines entreprises. Cela n'a fait que prolonger davantage le mode de vie consumériste irréaliste des pays riches au détriment des pays en développement, et conduit les pays et les individus à s'endetter davantage.

Mais cela ne peut pas durer éternellement. Par conséquent, plusieurs experts financiers, avec des délais variables, voient cet effondrement prochain se rapprocher, sinon en 2014. Voici quelques-unes des prévisions de certains experts financiers respectés:

Je pense que le crash de 2008 n'était qu'un ralentisseur sur le chemin de l'événement principal ... les conséquences vont être horribles ... le reste de la décennie nous apportera la plus grande calamité financière de l'histoire. —Mike Maloney, animateur de Hidden Secrets of Money, www.shtfplan.com; 5 décembre 2013

À un moment donné au cours de cette décennie, tout le système va s'effondrer… Vous avez vu ce qui s'est passé en 2008-2009, ce qui était pire que le revers économique précédent parce que la dette était tellement plus élevée. Eh bien maintenant, la dette est incroyablement plus élevée, et donc le prochain problème économique, chaque fois qu'il se produira et quelle qu'en soit la cause, sera pire que par le passé, car nous avons ces niveaux de dette incroyables et des niveaux incroyables d'argent qui impriment tout dans le monde. Soyez inquiet et soyez prudent. —Jim Rogers, co-fondateur du Quantum Fund avec George Soros. Cette déclaration peut avoir une plus grande importance étant donné la connexion de Rogers à Soros, qui est connu pour avoir influencé la formation d'un nouvel ordre mondial grâce à sa philanthropie; bullmarketthinking.com; 16 novembre 2013

Et quant à la scène internationale… tout s'écroule. C'est notre prévision. Nous disons que d'ici le deuxième trimestre de 2014, nous nous attendons à ce que le fond tombe… ou que quelque chose détourne notre attention car il tombe… Ce sera une année d'extrêmes. —Gerald Celente, prévisionniste des tendances, www.shtfplan.com, www.geraldcelente.com; 22 octobre 2013; 29 décembre 2013

Nous sommes à la toute fin de ce système en raison du montant de la dette du gouvernement américain… S'ils laissent monter les taux d'intérêt, cela rendrait effectivement le gouvernement américain en faillite et insolvable, et cela ferait s'effondrer le gouvernement américain… Ils se préparent à un effondrement social majeur. C'est évident et cela arrivera, et ce sera très effrayant et très dangereux. —Jeff Berwick, rédacteur financier de dollarvigilante.com; de www.usawatchdog.com; 27 novembre 2013

* Mise à jour: selon MoneyNews.com dans un article du 2 janvier:

Malgré le rebond boursier de 6.5% au cours des trois derniers mois, une poignée de milliardaires abandonnent tranquillement leurs actions américaines… et rapidement… Alors pourquoi ces milliardaires déversent-ils leurs actions d'entreprises américaines?… Il est très probable que ces investisseurs professionnels en soient conscients. recherche spécifique qui pointe vers une correction massive du marché, jusqu'à 90%. -moneynews.com, 2 janvier 2014

Un conseiller de Wall Street et contributeur au magazine Forbes, David John Marotta, est allé aussi loin en recommandant aux gens d'acheter des armes et des fournitures - pas ce que l'on pourrait s'attendre à entendre dans le «grand public».

Je reçois un bon nombre de vidéos, de courriels et d'articles sur le prochain krach financier. Il est toujours proche. C'est toujours imminent. Et cela est toujours prédit par les élites qui ont prédit correctement les trois derniers grands événements. La cause en est les dépenses déficitaires, la dette croissante, les dépenses de droits, la hausse des impôts, l'élite, le cartel bancaire, les sociétés énergétiques, Obamacare, les baby-boomers vieillissants, l'administration, la NSA, le gouvernement, le world gouvernement… Le résultat attendu est vague mais terrifiant. Les banques fermeront, le commerce cessera, des foules erreront dans les rues de la ville à la recherche de gens à manger. La cause et l'effet de ces horreurs ne sont pas clairs, mais ce qu'il est clair, c'est que vous devez agir pour vous sauver et sauver ceux que vous aimez de cet effondrement inévitable de la civilisation. -www.emarotta.com, 24 novembre 2013

Ce ne sont pas exactement des prévisions encourageantes, et leurs solutions la plupart du temps laissent de côté l'espérance et la confiance en Christ. Mais ce ne sont pas non plus des prédictions inattendues. Jésus a averti qu'une maison construite sur le sable s'effondrerait. Le système économique mondial illusoire et injuste qui a été créé est proche de sa fin. Mais qu'est-ce qui sortira des cendres?

Comme les lecteurs le savent ici, il y a une vue d'ensemble qui se déroule. Il ne peut vraiment être compris qu'à la lumière des révolutions et des progressions de la société et de l'Église au cours des quatre derniers siècles qui nous ont amenés à un tel point que nous sommes aujourd'hui. cf. Révolution mondiale et Comprendre la confrontation finale Cela nous dit tout de suite que le moment choisi par Dieu n'est pas le nôtre, que la «fin des temps» peut prendre des générations à se dérouler. En même temps, nous ne devons pas nous endormir, surtout lorsque nous voyons des changements aussi rapides se dérouler devant nous et des signes avant-coureurs apparaître dans toutes les directions. C'est en effet comme si le temps s'accélérait et que nous nous dirigions rapidement vers la fin, non pas de ce monde, mais de cet âge. Par conséquent, nous devons rester «sobres et alertes» comme l'a dit saint Paul, car «le jour du Seigneur viendra comme un voleur la nuit». 1 Th 5: 2; cf. Faustine et le jour du Seigneur

 

LA BÊTE MONTANT

Je ne me suis pas précipité pour publier ces mots du réveillon du Nouvel An il y a six ans sans beaucoup de prière et de discernement car ils contenaient un calendrier très précis - à savoir que 2008 commencerait un déroulement. Mais de quoi? Il y aurait un collpase de…

L'économie, puis l'ordre social, puis l'ordre politique.

Le sentiment était que, des décombres, un "nouvel ordre mondial"Commencerait se dérouler. En effet, cela se profile à l'horizon depuis un certain temps.

… Les efforts pour construire l'avenir ont été faits par des tentatives qui s'inspirent plus ou moins profondément de la source de la tradition libérale. Sous le titre Nouvel Ordre Mondial, ces efforts prennent une configuration; ils se rapportent de plus en plus à l'ONU et à ses conférences internationales… qui révèlent en toute transparence une philosophie de l'homme nouveau et du nouveau monde… —Le cardinal Joseph Ratzinger (PAPE BENOÎT XVI), L'Évangile: affronter le désordre mondial, par Msgr. Michel Schooyans, 1997

La question est de savoir si ce Nouvel Ordre Mondial prend les dimensions de l'unité chrétienne ou le cadre de ce nouvel ordre mondial prévu dans l'Écriture apocalyptique. Saint-Jean a prédit la venue d'une «bête» qui serait en grande partie un nouveau pouvoir économique, social et politique qui dominerait complètement toutes les sphères de la vie. Daniel a également parlé de cette bête qui surgirait à un moment où:

Beaucoup courront çà et là, et la connaissance augmentera. (Dan 12: 4)

Ce n'est qu'au siècle dernier que nous avons eu l'avènement du vol et plus récemment de la technologie qui nous permet de communiquer et d'acquérir des connaissances en un clin d'œil! Il est difficile de ne pas voir que l'humanité est à un tournant qui la met face à face avec des forces nouvelles et indéterminées.

À notre époque, l'humanité vit un tournant dans son histoire, comme nous pouvons le voir à partir des progrès réalisés dans tant de domaines…. Au en même temps, nous devons nous rappeler que la majorité de nos contemporains vivent à peine au jour le jour, avec des conséquences désastreuses. Un certain nombre de maladies se propagent. Le cœur de nombreuses personnes est saisi par la peur et le désespoir, même dans les pays dits riches. La joie de vivre s'estompe fréquemment, le manque de respect pour les autres et la violence sont en augmentation, et les inégalités sont de plus en plus évidentes. C'est une lutte pour vivre et, souvent, pour vivre avec peu de dignité. Ce changement d'époque a été mis en mouvement par les énormes progrès qualitatifs, quantitatifs, rapides et cumulatifs qui se produisent dans les sciences et dans la technologie, et par leur application instantanée dans différents domaines de la nature et de la vie. Nous sommes à l'ère de la connaissance et de l'information, ce qui a conduit à de nouveaux types de pouvoir souvent anonymes. — PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, n° 52

Parmi ces puissances qui travaillent dans «l'ombre», il y a les entités qui dominent les finances et les économies et qui ont ouvertement appelé à un nouvel ordre mondial. Le plus frappant est que ces riches hommes d'affaires et banquiers participent souvent à une «conspiration contre la vie» en finançant l'avortement, la contraception, la stérilisation, etc., tant au pays qu'à l'étranger. Ceci est significatif étant donné que le dragon qui donne le pouvoir à la «bête» est que Jésus appelle un «menteur» et un «meurtrier depuis le début». cf. Jn. 8h44

Par l'envie du diable, la mort est venue dans le monde: et ils le suivent qui sont de son côté. (Wis 2: 24-25; Douay-Reims)

La même idéologie qui pousse les hommes à «réduire la population» cf. La grande réforme et La prophétie de Judas sont les mêmes idées qui guident les politiques économiques d'aujourd'hui: le profit avant les gens (et ce sont souvent les mêmes hommes derrière les deux).

Tout comme le commandement «Tu ne tueras pas» fixe une limite claire afin de sauvegarder la valeur de la vie humaine, aujourd'hui nous devons aussi dire «tu ne tueras pas» à une économie d'exclusion et d'inégalité. Une telle économie tue. -PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, n° 53

Le pape François, comme ses prédécesseurs, a critiqué cette «mondialisation de l'indifférence» croissante exprimée dans une économie mondiale orientée uniquement vers le profit.

Aujourd'hui, tout relève des lois de la concurrence et de la survie du plus apte, où les puissants se nourrissent des impuissants. En conséquence, des masses de personnes se trouvent exclues et marginalisées: sans travail, sans possibilités, sans aucun moyen de fuite. Les êtres humains sont eux-mêmes considérés comme des biens de consommation à utiliser puis à jeter. Nous avons créé une culture du «jetable» qui se propage maintenant. Il ne s’agit plus simplement d’exploitation et d’oppression, mais de quelque chose de nouveau. L'exclusion a finalement à voir avec ce que signifie faire partie de la société dans laquelle nous vivons; les exclus ne sont plus les dessous de la société, ses franges ou ses exclus - ils n'en font même plus partie. Les exclus ne sont pas les «exploités» mais les exclus, les «restes». -PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, n° 53

Le pape Benoît XVI a directement lié cette exploitation tyrannique des humains à «Babylone»:

L’organisme de bienfaisance Livre de l'Apocalypse inclut parmi les grands péchés de Babylone - le symbole des grandes villes irréligieuses du monde - le fait qu'elle commerce avec les corps et les âmes et les traite comme des marchandises (Cf. Tour 18: 13). Dans ce contexte, le problème des drogues relève également la tête, et avec une force croissante étend ses tentacules de poulpe dans le monde entier - une expression éloquente de la tyrannie de mammon qui pervertit l'humanité. Aucun plaisir n'est jamais suffisant, et l'excès d'intoxication trompeuse devient une violence qui déchire des régions entières - et tout cela au nom d'une incompréhension fatale de la liberté qui sape en fait la liberté de l'homme et la détruit finalement. —POPE BENOÎT XVI, à l'occasion des voeux de Noël, 20 décembre 2010; http://www.vatican.va/

Le problème que lui et le pape François ont souligné est que cette tyrannie se propage à travers le monde sans opposition pour la plupart, soit parce que nous nous sommes endormis, cf. Il appelle pendant que nous dormons on s'en fout, ou pire, on désir le

… Nous acceptons calmement sa domination sur nous-mêmes et nos sociétés. La crise financière actuelle peut nous faire oublier qu'elle est née d'une crise humaine profonde: le déni de la primauté de la personne humaine! Nous avons créé de nouvelles idoles. Le culte de l'ancien veau d'or (Cf. Ex 32: 1-35) est revenu sous une forme nouvelle et impitoyable dans l'idolâtrie de l'argent et la dictature d'une économie impersonnelle sans but véritablement humain. -PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, n° 55

Ici, l'avertissement de Benoît XVI contre cette nouvelle «dictature» devient plus urgent.

… Sans les conseils de la charité en vérité, cette force mondiale pourrait causer des dommages sans précédent et créer de nouvelles divisions au sein de la famille humaine… l'humanité court de nouveaux risques d'asservissement et de manipulation.-Caritas in Veritate, n ° 33, 26

Peut-être que les papes nous donnent une fenêtre sur ce que saint Jean voulait dire quand il parlait du «culte» des habitants de la terre pour la bête qui devient irrésistible.

Fasciné, le monde entier a suivi la bête. Ils adoraient le dragon parce qu'il donnait son autorité à la bête; ils ont également adoré la bête et ont dit: "Qui peut se comparer à la bête ou qui peut lutter contre elle." (Ap 13: 3-4)

Fait remarquable, dans ce contexte, le pape François écrit que nous sommes en effet être amené à adorer un nouveau déité où «l'homme est réduit à un seul de ses besoins: la consommation». Evangelii Gaudium, n° 55

Une nouvelle tyrannie est ainsi née, invisible et souvent virtuelle, qui impose unilatéralement et sans relâche ses propres lois et règles. La dette et l'accumulation d'intérêts empêchent également les pays de réaliser le potentiel de leur propre économie et empêchent les citoyens de jouir de leur pouvoir d'achat réel. À tout cela, nous pouvons ajouter une corruption généralisée et une évasion fiscale intéressée, qui ont pris des dimensions mondiales. La soif de pouvoir et de possession ne connaît pas de limites. Dans ce système, qui a tendance à dévorer tout ce qui fait obstacle à l'augmentation des profits, tout ce qui est fragile, comme l'environnement, est sans défense devant les intérêts d'un marché déifié, qui deviennent la seule règle. Derrière cette attitude se cache un rejet de l'éthique et un rejet de Dieu… un nouveau paganisme égocentrique se développe. — PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, n.m. 56-57, 195

 

JUSQU'À CE QUE NOUS APPELONS SON NOM

L'humanité s'est engagée sur la voie du rejet de Dieu, et les fruits en sont partout, de la rébellion de la nature aux économies en ruine en passant par les troubles dans les familles et les communautés. En cette veille de 2014, nous devons peut-être rappeler les paroles de Jésus à Sainte Faustine plus que tout:

L'humanité n'aura pas la paix tant qu'elle ne se tournera pas avec confiance vers Ma miséricorde. -Jésus à Sainte Faustine, Miséricorde divine dans mon âme, Journal, n. 300

Réengageons-nous en cette nouvelle année, mes chers lecteurs, à prier et à intercéder pour la miséricorde de Dieu sur notre monde, en particulier les plus vulnérables. Plus que cela, devenir présent à eux de manière à les libérer de leur oppression en utilisant nos propres «profits», ressources et talents.

Enfin, ne cédez pas au désespoir! La Croix précède toujours la Résurrection, l'hiver avant le printemps. Ces tribulations ne sont que des douleurs de travail qui finiront par céder la place à la vie.

Et donc avec ça, je veux partager avec vous une autre chanson de mon dernier album Vulnérable. Il s'appelle "Appelez votre nom". La réponse à tous nos problèmes, économiques ou autres, est de se tourner vers Jésus dont l'Évangile nous donne les clés de la paix mondiale et de la vraie prospérité. Puissions-nous invoquer son nom pour nous délivrer de tout mal.

Marie, Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.

 

 

LECTURE CONNEXE:

 


 

Commencez la nouvelle année en priant avec les lectures de la messe
et les réflexions quotidiennes de Mark sur eux!

Recevoir le L’organisme de bienfaisance Maintenant Word, 
cliquez sur la bannière ci-dessous pour inscrire.
(The Now Word reprendra le 6 janvier 2014)
Votre e-mail ne sera partagé avec personne.

NowWord Bannière

Spiritual Food for Thought est un apostolat à plein temps.
Merci de votre soutien!

Rejoignez Mark sur Facebook et Twitter!
Logo FacebookLogo Twitter

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, LES GRANDES ÉPREUVES et étiqueté , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .

Les commentaires sont fermés.