The Gift

 

Dans ma réflexion Sur le traditionalisme radical, J’ai finalement souligné un esprit de rébellion à la fois chez les soi-disant « conservateurs extrêmes » et chez les « progressistes » de l’Église. Dans le premier cas, ils n’acceptent qu’une vision théologique étroite de l’Église catholique tout en rejetant la plénitude de la foi. D’un autre côté, les tentatives progressistes de modifier ou d’ajouter au « dépôt de la foi ». Ni l’un ni l’autre n’est né de l’Esprit de vérité ; ni l’un ni l’autre n’est conforme à la Tradition sacrée (malgré leurs protestations).Lire la suite