Être fidèle

LE MOT DU MAINTENANT SUR LES LECTURES DE MASSE
pour le vendredi 16 janvier 2015

Textes liturgiques ici

 

Il se passe tellement de choses dans notre monde, si rapidement, que cela peut être écrasant. Il y a tellement de souffrance, d'adversité et de tracas dans nos vies que cela peut être décourageant. Il y a tellement de dysfonctionnement, de rupture sociale et de division que cela peut être anesthésiant. En fait, la descente rapide du monde dans les ténèbres en ces temps a laissé beaucoup de gens effrayés, désespérés, paranoïaques ... paralysé.

Mais la réponse à tout cela, frères et sœurs, est simplement de être fidèle.

Dans toutes vos rencontres d'aujourd'hui, dans toutes vos tâches, dans votre repos, vos loisirs et vos interactions, la voie à suivre est de être fidèle. Et cela signifie, alors, que vous devez avoir la garde de vos sens. Cela signifie que vous devez prêter attention à la volonté de Dieu à chaque instant. Cela signifie que vous devez faire de tout ce que vous faites un acte d'amour délibéré envers Dieu et le prochain. Catherine Doherty a dit un jour,

De petites choses ont été extrêmement bien faites encore et encore pour l'amour de Dieu: cela va faire de vous des saints. C'est absolument positif. Ne cherchez pas d'immenses mortifications de flagellations ou autres. Recherchez la mortification quotidienne de faire une chose extrêmement bien. - Les gens de la serviette et de l'eau, De Calendrier des moments de grâce, 13 Janvier

Une partie de cette mortification consiste donc à se détourner des petites distractions et curiosités que le malin envoie constamment pour nous faire infidèle. Je me souviens d'être assis en face de la table de Mgr. John Essef, qui était autrefois le directeur spirituel de Mère Teresa et qui était lui-même dirigé par saint Pio. J'ai partagé avec lui le fardeau de mon ministère et les défis auxquels je suis confronté. Il m'a regardé attentivement dans les yeux et est resté silencieux pendant plusieurs secondes. Puis il se pencha en avant et dit: «Satan n'a pas besoin de vous faire passer d'un 10 à un 1, mais d'un 10 à un 9. Tout ce qu'il a à faire, c'est distraire toi."

Et comme c'est vrai. Saint Pio a dit un jour à sa fille spirituelle:

Raffaelina, vous serez à l'abri des stratagèmes cachés de Satan en rejetant ses suggestions dès qu'elles viendront. - 17 décembre 1914, La direction spirituelle de Padre Pio pour chaque jour, Livres de serviteur, p. 9

Vous voyez, la tentation vous suivra toujours, cher lecteur. Mais la tentation elle-même n'est pas un péché. C'est lorsque nous commençons à recevoir ces suggestions que nous devenons piégés (veuillez lire Le tigre dans la cage). Une distraction subtile, une pensée, une image dans la barre latérale de votre navigateur… la bataille est plus facilement gagnée lorsque vous rejetez ces tentations sur-le-champ. Il est beaucoup plus facile de s'éloigner d'un combat que de lutter pour s'en sortir!

Beaucoup de gens m'écrivent et me demandent s'ils doivent quitter les États-Unis ou faire le plein de nourriture, etc. Mais pardonnez-moi si tout ce que je peux dire ces jours-ci est être fidèle. L'Écriture dit,

Ta parole est une lampe pour mes pieds, une lumière pour mon chemin… Je me suis mis à réaliser ta volonté en plénitude, pour toujours. (Psaume 119: 105, 112)

Une lampe, pas un phare. Si vous êtes fidèle à Dieu à chaque instant, si vous suivez la lumière de sa lampe… alors comment pouvez-vous manquer la prochaine étape, le prochain virage sur la route? Vous ne le ferez pas. Et plus que cela, la volonté de Dieu devient votre nourriture, votre force, votre protection contre les pièges de l'ennemi. Comme le dit Psaume 18:31, "Il est un bouclier pour tous ceux qui se réfugient en lui." Le refuge est sa volonté, qui vous protège alors des griffes du malin. Sa volonté est ce qui donne à l'âme la paix et le vrai repos, qui produit le fruit de la joie.

Par conséquent, efforçons-nous d'entrer dans ce repos, afin que personne ne puisse tomber après le même exemple de désobéissance. (Première lecture d'aujourd'hui)

Et puis-je ajouter - ne vous sentez pas coupable vivant. Vis ta vie. Profitez de cette vie, à chaque instant de celle-ci, dans la simplicité et la pureté du cœur qui la rendent vraiment agréable. Notre Seigneur lui-même nous enseigne qu'il est vain de s'inquiéter pour demain. Et alors si nous vivons à la fin des temps? La réponse pour endurer ces jours est simplement de être fidèle (et cela vient de quelqu'un qui écrit sur des sujets très difficiles ces jours-ci!)

Un jour à la fois.

Avez-vous échoué? Avez-vous été infidèle? Êtes-vous figé dans la peur, soit de la punition, soit de l'époque dans laquelle nous vivons? Puis abaissez-vous devant Jésus comme le paralytique de l'Évangile d'aujourd'hui et dites: «Seigneur, je suis désordonné, dispersé, distrait… Je suis un pécheur, figé dans mon dysfonctionnement. Guéris-moi Seigneur… »Et sa réponse à vous est double:

Enfant, tes péchés sont pardonnés… Je te le dis, lève-toi, prends ta natte et rentre à la maison.

Autrement dit, être fidèle.

 

Je vous bénis pour votre soutien!
Bénissez-vous et merci!

Cliquez pour: S'ABONNER

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, LECTURES DE LA MESSE, PARALYSÉ PAR LA PEUR.