Mots et avertissements

 

De nombreux nouveaux lecteurs se sont joints à nous ces derniers mois. J'ai à cœur de le republier aujourd'hui. Comme je vais de retour et de lire ceci, je suis continuellement surpris et même ému en voyant que beaucoup de ces «mots» - souvent reçus en larmes et en doutes - se réalisent sous nos yeux…

 

IT J'ai à cœur depuis plusieurs mois maintenant de résumer pour mes lecteurs les «mots» et les «avertissements» personnels que je sens que le Seigneur m'a communiqués au cours de la dernière décennie, et qui ont façonné et inspiré ces écrits. Chaque jour, il y a plusieurs nouveaux abonnés qui arrivent à bord qui n'ont pas d'historique avec les plus de mille écrits ici. Avant de résumer ces «inspirations», il est utile de répéter ce que l'Église dit à propos de la révélation «privée»:

Lire la suite

Deux jours de plus

 

LE JOUR DU SEIGNEUR - PARTIE II

 

L' l'expression «jour du Seigneur» ne doit pas être comprise comme un «jour» littéral. Plutôt,

Avec le Seigneur, un jour est comme mille ans et mille ans comme un jour. (2 P 3: 8)

Voici, le jour du Seigneur sera de mille ans. —Lettre de Barnabas, Les Pères de l'Église, Ch. 15

La tradition des Pères de l'Église est qu'il reste «deux jours de plus» à l'humanité; une dans les les frontières du temps et de l'histoire, l'autre, un éternel et éternel journée. Le jour suivant, ou «septième jour», est celui auquel je me réfère dans ces écrits comme «une ère de paix» ou «repos du sabbat», comme l'appellent les Pères.

Le sabbat, qui représentait l'achèvement de la première création, a été remplacé par le dimanche qui rappelle la nouvelle création inaugurée par la résurrection du Christ.  -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2190

Les Pères ont jugé bon que, selon l'Apocalypse de saint Jean, vers la fin de la «nouvelle création», il y ait un «septième jour» de repos pour l'Église.

 

Lire la suite

Le grand déploiement

Saint-Michel protégeant l'Église, par Michael D. O'Brien

 
FÊTE DE L'ÉPIPHANIE

 

J'AI vous écrivez régulièrement maintenant, chers amis, depuis environ trois ans. Les écrits appelés Les pétales formé la fondation; le Trompettes d'avertissement! suivi pour élargir ces pensées, avec plusieurs autres écrits pour combler les lacunes entre les deux; les sept années de tribulations La série est essentiellement une corrélation des écrits ci-dessus selon l'enseignement de l'Église selon lequel le corps suivra sa tête dans sa propre passion.Lire la suite

Sur ses traces

BON VENDREDI 


Christ en deuil
, par Michael D. O'Brien

Le Christ embrasse le monde entier, mais les cœurs se sont refroidis, la foi s'érode, la violence augmente. Le cosmos tourne, la terre est dans les ténèbres. Les terres agricoles, le désert et les villes de l'homme ne révèrent plus le Sang de l'Agneau. Jésus pleure dans le monde. Comment l'humanité se réveillera-t-elle? Que faudra-t-il pour briser notre indifférence? —Commentaire de l'artiste 

 

L' La prémisse de tous ces écrits est basée sur l'enseignement de l'Église selon lequel le Corps du Christ suivra son Seigneur, la Tête, par une passion qui lui est propre.

Avant la seconde venue du Christ, l'Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants… L'Église n'entrera dans la gloire du royaume que par cette Pâque finale, lorsqu'elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa résurrection.  -Catéchisme de l'Eglise catholique, nf. 672, 677

Par conséquent, je veux mettre en contexte mes écrits les plus récents sur l'Eucharistie. 

Lire la suite