le Millstone

 

Jésus dit à ses disciples,
« Les choses qui causent le péché se produiront inévitablement,
mais malheur à celui par qui elles se produisent.
Il vaudrait mieux pour lui qu'on lui mette une meule autour du cou
et il sera jeté à la mer
que de faire pécher un de ces petits.
(L'évangile du lundi, Lc 17, 1-6)

Heureux ceux qui ont faim et soif de justice,
car ils seront satisfaits.
(Matt 5: 6)

 

AUJOURD'HUI, au nom de la "tolérance" et de "l'inclusion", les crimes les plus flagrants - physiques, moraux et spirituels - contre les "petits", sont excusés et même célébrés. Je ne peux pas rester silencieux. Je me fiche de savoir à quel point les gens veulent m'appeler « négatif » et « sombre » ou quoi que ce soit d'autre. S'il y a jamais eu un temps pour les hommes de cette génération, à commencer par notre clergé, pour défendre le « moindre des frères », c'est maintenant. Mais le silence est si accablant, si profond et répandu, qu'il atteint les entrailles mêmes de l'espace où l'on entend déjà une autre meule se précipiter vers la terre. Lire la suite

Le deuxième acte

 

…nous ne devons pas sous-estimer
les scénarios inquiétants qui menacent notre avenir,
ou les nouveaux instruments puissants
que la « culture de la mort » a à sa disposition. 
— PAPE BENOÎT XVI, Caritas in veritate n° 75

 

Il il ne fait aucun doute que le monde a besoin d'une grande remise à zéro. C'est le cœur des avertissements de Notre-Seigneur et de Notre-Dame qui s'étalent sur plus d'un siècle : il y a un renouvellement venir, un Grand renouveau, et l'humanité a eu le choix d'inaugurer son triomphe, soit par la repentance, soit par le feu du Raffineur. Dans les écrits de la Servante de Dieu Luisa Piccarreta, nous avons peut-être la révélation prophétique la plus explicite révélant les temps proches dans lesquels vous et moi vivons actuellement :Lire la suite

La dure vérité - Partie V

                                     Bébé à naître à 8 semaines de homard 

 

MONDE les dirigeants qualifient le renversement de Roe contre Wades d'« horrible » et d'« épouvantable ».[1]msn.com Ce qui est horrible et épouvantable, c'est que dès 11 semaines, les bébés commencent à développer des récepteurs de la douleur. Ainsi, lorsqu'ils sont brûlés à mort par une solution saline ou démembrés vivants (jamais sous anesthésie), ils sont soumis aux tortures les plus brutales. L'avortement est barbare. Les femmes se sont fait mentir. Maintenant, la vérité apparaît au grand jour… et la confrontation finale entre la culture de la vie et la culture de la mort atteint son paroxysme…Lire la suite

Notes

Notes
1 msn.com

Alors, vous l'avez vu aussi?

ruisseauxL'homme des douleurs, par Matthew Brooks

  

Publié pour la première fois le 18 octobre 2007.

 

IN mes voyages à travers le Canada et les États-Unis, j'ai eu la chance de passer du temps avec de très beaux et saints prêtres - des hommes qui donnent vraiment leur vie pour leurs brebis. Tels sont les bergers que le Christ recherche de nos jours. Tels sont les bergers qui doivent avoir ce cœur pour conduire leurs brebis dans les jours à venir…

Lire la suite

Il n'y a qu'une seule Barque

 

... en tant que seul et unique magistère indivisible de l'Église,
le pape et les évêques unis à lui portent la très grave responsabilité
de faire en sorte qu'aucun signe ni enseignement ambigu ne proviennent d'eux,
au risque de troubler les fidèles ou de les bercer
d'un faux sentiment de sécurité. 
— Cardinal Gerhard Ludwig Müller,

ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi
First Thingle 20 avril 2018

La question n'est pas d'être ‘pro-' Pape François ou ‘anti-' Pape François.
La question est de défendre la foi catholique,
et cela signifie défendre l'Office de Pierre
dont le Pape a la charge en tant que son successeur.

— Cardinal Raymond Burke, The Catholic World Report,
le 22 janvier 2018

 

AVANT son décès, il y a près d'un an jour pour jour, au tout début de la pandémie, le grand prédicateur Rév. John Hampsch, CMF (1925-2020) m'a écrit une lettre d'encouragement dans laquelle il incluait un message urgent pour tous mes lecteurs :Lire la suite

Avertissements graves – Partie III

 

La science peut grandement contribuer à rendre le monde et l'humanité plus humains.
Pourtant, il peut aussi détruire l'humanité et le monde
à moins qu'il ne soit dirigé par des forces extérieures à lui... 
 

— PAPE BENOÎT XVI, Spé Salvi, n. 25-26

 

IN Mars 2021, j'ai commencé une série intitulée Avertissements graves de scientifiques du monde entier concernant la vaccination de masse de la planète avec une thérapie génique expérimentale.[1]« Actuellement, l'ARNm est considéré comme un produit de thérapie génique par la FDA. » —Déclaration d'enregistrement de Moderna, p. 19, sec.gov Parmi les avertissements concernant les injections elles-mêmes, il y en avait un en particulier du Dr Geert Vanden Bossche, PhD, DVM. Lire la suite

Notes

Notes
1 « Actuellement, l'ARNm est considéré comme un produit de thérapie génique par la FDA. » —Déclaration d'enregistrement de Moderna, p. 19, sec.gov

Lettre ouverte aux évêques catholiques

 

Les fidèles du Christ sont libres de faire connaître leurs besoins,
surtout leurs besoins spirituels, et leurs souhaits aux Pasteurs de l'Église.
Ils ont le droit, en effet parfois le devoir,
en fonction de leurs connaissances, de leurs compétences et de leur position,
manifester aux pasteurs sacrés leurs vues sur les questions
qui concernent le bien de l'Église. 
et de la faire connaître aux autres fidèles 
mais ce faisant, ils doivent toujours respecter l'intégrité de la foi et de la morale,
montrer le respect dû à leurs pasteurs,
et prendre en compte à la fois
le bien commun et la dignité des individus.
-Code de droit canonique212

 

 

CHER évêques catholiques,

Après un an et demi de vie dans un état de « pandémie », je suis contraint par les données scientifiques indéniables et les témoignages d'individus, de scientifiques et de médecins de prier la hiérarchie de l'Église catholique de reconsidérer son large soutien à la « santé publique mesures » qui, en fait, mettent gravement en danger la santé publique. Alors que la société est divisée entre les «vaccinés» et les «non vaccinés» - ces derniers souffrant de tout, de l'exclusion de la société à la perte de revenus et de moyens de subsistance - il est choquant de voir certains bergers de l'Église catholique encourager ce nouvel apartheid médical.Lire la suite

Les dix meilleures fables de pandémie

 

 

Mark Mallett est un ancien journaliste primé de CTV News Edmonton (CFRN TV) et réside au Canada.


 

C'EST un an pas comme les autres sur la planète Terre. Beaucoup savent au fond qu'il y a quelque chose très mal Prendre place. Plus personne n'a le droit d'avoir une opinion, quel que soit le nombre de doctorats derrière son nom. Personne n'a plus la liberté de faire ses propres choix médicaux (« Mon corps, mon choix » ne s'applique plus). Personne n'est autorisé à évoquer des faits publiquement sans être censuré ou même renvoyé de sa carrière. Nous sommes plutôt entrés dans une période qui rappelle la puissante propagande et campagnes d'intimidation qui a immédiatement précédé les dictatures (et les génocides) les plus affligeantes du siècle dernier. Santé publique — pour la « Santé publique » — était une pièce maîtresse du plan d'Hitler. Lire la suite

Le sort des lâches

 

Il y a un passage des Écritures qui me brûle le cœur ces jours-ci, surtout après avoir terminé mon documentaire sur la pandémie (voir Suivre la science ?). Il s'agit d'un passage assez surprenant de la Bible — un passage qui commence à prendre, d'heure en heure, de plus en plus de sens...Lire la suite