L'Œil de la tempête

 

 

Je crois au plus fort de la tempête à venir—Une époque de grand chaos et de confusion—le œil [de l'ouragan] passera au-dessus de l'humanité. Soudain, il y aura un grand calme; le ciel s'ouvrira et nous verrons le soleil rayonner sur nous. Ses rayons de miséricorde illumineront nos cœurs et nous nous verrons tous comme Dieu nous voit. Ce sera un avertissement, comme nous verrons nos âmes dans leur vraie condition. Ce sera plus qu'un «appel au réveil».  -Trompettes d'avertissement, partie V 

Après cela a été écrit, un autre mot a suivi quelque temps plus tard, une «image» de ce jour:

Le jour du silence.

Je crois qu'il peut arriver un moment sur terre - un moment de miséricorde - où Dieu va se manifester d'une manière dans laquelle le monde entier aura l'occasion de reconnaître qui est son Créateur. Toutes choses resteront immobiles. Le trafic cessera. Le bourdonnement des machines s'arrêtera. Le vacarme de la conversation s'arrêtera.

Silence.

Silence et Vérité.

 

MOMENT DE MISÉRICORDE

Peut-être que Jésus a parlé à sainte Faustine d'un tel jour:

Avant de venir en tant que juge juste, je viens d'abord en tant que roi de la miséricorde. Avant que le jour de la justice n'arrive, il sera donné aux gens un signe dans les cieux de ce genre:

Toute lumière dans les cieux s'éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Ensuite, le signe de la croix sera vu dans le ciel, et des ouvertures où les mains et les pieds du Sauveur ont été cloués sortiront de grandes lumières qui éclaireront la terre pendant un certain temps. Cela aura lieu peu avant le dernier jour.  —Diaire de la Divine Miséricorde, n° 83

Dans le mysticisme contemporain, un tel événement a été appelé «l'illumination» et a été prophétisé par plusieurs saints hommes et femmes. C'est un «avertissement» de se mettre en accord avec Dieu avant la purification à venir du monde. 

Sainte Faustine décrit une illumination qu'elle a vécue:

Soudain, j'ai vu l'état complet de mon âme telle que Dieu la voit. Je pouvais clairement voir tout ce qui déplaisait à Dieu. Je ne savais pas que même les plus petites transgressions devront être prises en compte. Quel moment! Qui peut le décrire? Se tenir devant le Dieu-Trois-Saint!—St. Faustine ; Miséricorde divine dans mon âme, journal intime 

J'ai prononcé un grand jour… où le terrible juge devrait révéler la conscience de tous les hommes et éprouver chaque homme de chaque genre de religion. C'est le jour du changement, c'est le Grand Jour que j'ai menacé, confortable pour le bien-être, et terrible pour tous les hérétiques.  -St. Edmond Campion, Collection complète des essais d'État de Cobett…, Vol. Moi, p. 1063.

La bienheureuse Anna Maria Taigi (1769-1837), connue pour ses visions d'une précision étonnante, a également parlé d'un tel événement.

Elle a indiqué que cette illumination de la conscience entraînerait le sauvetage de nombreuses âmes parce que beaucoup se repentiraient à la suite de cet «avertissement»… ce miracle de «l'auto-illumination». —Fr. Joseph Iannuzzi dans L'Antéchrist et la fin des temps, P. 36

 Et plus récemment, la mystique Maria Esperanza (1928-2004) a déclaré:

Il faut ébranler violemment la conscience de ce peuple bien-aimé pour «mettre de l'ordre dans sa maison»… Un grand moment approche, un grand jour de lumière… c'est l'heure de la décision pour l'humanité. —Ibid, P. 37 (Volumne 15-n.2, article présenté sur www.sign.org)

 

L'HEURE DE LA DÉCISION

Ce sera l'heure de la décision où chaque âme devra choisir d'accepter Jésus-Christ comme le Seigneur de tous et le Sauveur de l'humanité pécheresse… ou de continuer sur le chemin de l'accomplissement de soi et de l'individualisme que le monde s'est engagé - un chemin qui amène la civilisation au bord de l'anarchie. Ce moment de miséricorde brillera sur le rampe de l'arche (voir Comprendre l'urgence de notre époque) avant que sa porte ne soit scellée et que l'œil de la tempête ne bouge.

Un tel moment de grâce comme celui-ci s'est produit dans le Nouveau Testament ... au milieu d'une persécution.

Alors que [Paul] approchait de Damas, une lumière du ciel a soudainement jailli autour de lui. Il est tombé par terre et a entendu une voix qui lui disait: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» Il a dit: "Qui êtes-vous, monsieur?" La réponse est venue: «Je suis Jésus, que vous persécutez»… des choses comme des écailles sont tombées de ses yeux et il a retrouvé la vue. Il s'est levé et a été baptisé, et après avoir mangé, il a retrouvé ses forces. (Actes 9: 3-5, 19)

Voici une image de ce qui peut arriver pour de nombreuses âmes: éclairage, suivie par toutes traditions religieuses et spirituelles. dans le Christ, baptême dans son Eglise ou revenir dans son Eglise, et la réception du Eucharistie qui «récupère de la force». Quel triomphe de Miséricorde ce serait si les persécuteurs mêmes de l'Église étaient confondus par l'Amour!

Mais chaque âme doit choisir de entrer dans l'arche avant la fermeture de la porte… et la tempête reprend. Car alors suivra le purification de toute méchanceté de la terre, inaugurant une période de paix que l'apôtre Jean et les Pères apostoliques appelaient symboliquement: «règne mille ans ».

Un lecteur vient de m'envoyer une lettre concernant une expérience qu'il a récemment vécue:

Je promenais le chien de ma sœur la nuit; c'était bien dans la nuit, quand tout d'un coup il est allé au jour. Juste comme ça. Le truc, c'est que c'était effrayant. Puis il est rentré dans la nuit. Mes genoux étaient instables après. Je me tenais là, comme "qu'est-ce que c'était que ça?" Une voiture est passée juste à ce moment-là, et j'ai regardé le conducteur comme pour lui dire: «Vous avez vu ça?» Je m'attendais presque à ce que le conducteur s'arrête et demande la même chose. Mais non, elle a continué à passer. La lumière allait et venait comme un instant, mais à cet instant elle semblait prolongée. C'était comme si «un grand couvercle» sur le monde était en train de s'ouvrir.

Et si je devais mettre des mots sur ce que je ressentais quand c'est arrivé, comme c'est arrivé, ce serait quelque chose comme ceci: «Le voici, le voici, c'est la vérité…»

Si Dieu veut purifier la terre, comme l'attestent à la fois les Écritures et la Tradition, alors un événement aussi miséricordieux a un contexte convaincant: ce sera en effet “le dernier espoir de salut."

 

A-T-IL COMMENCÉ?

Tout comme on peut voir l'œil d'un ouragan s'approcher de loin, nous pouvons aussi voir des signes de cet événement à venir. Les prêtres m'ont récemment dit comment, tout d'un coup, des gens qui ont été loin de l'Église pendant 20 à 30 ans se confessaient; beaucoup de chrétiens ont été éveillés, comme d'un sommeil profond, à la nécessité de se simplifier la vie et de «mettre de l'ordre» dans leurs maisons; et le sentiment d'urgence et de «quelque chose» imminent est dans le cœur de beaucoup d'autres. 

Il nous faut «veiller et prier». En effet, il semble que nous soyons peut-être dans la première partie de cette tempête que Jésus a appelée les douleurs du travail (Luc 21: 10-11; Matt 24: 8), qui semblent devenir de plus en plus comme le anéantissement de villes et villages entiers, comme cela s'est produit récemment en Greensburg, Kansas).

Le vent du changement souffle.

Nous devons être prêts. Certains mystiques ont laissé entendre que, bien que cette illumination soit de nature spirituelle, les âmes qui sont dans un état de péché mortel pourrait «mourir de choc. »  Il n'y a pas de pire choc que celui de faire face à son saint Créateur sans préparation, une possibilité pour chacun de nous à tout moment.

Puissions-nous "nous repentir et croire à la bonne nouvelle!" Chaque jour est un nouveau jour pour recommencer.

Les âmes élues devront combattre le Prince des Ténèbres. Ce sera une tempête effrayante - non, pas une tempête, mais un ouragan dévastant tout! Il veut même détruire la foi et la confiance des élus. Je serai toujours à vos côtés dans la tempête qui se prépare actuellement. Je suis ta mère. Je peux vous aider et je veux! Vous verrez partout la lumière de ma Flamme d'Amour jaillir comme un éclair illuminant le Ciel et la Terre, et avec laquelle j'enflammerai même les âmes sombres et languissantes! Mais quelle tristesse pour moi d'avoir à voir tant de mes enfants se jeter en enfer! —Message de la Bienheureuse Vierge Marie à Elizabeth Kindelmann (1913-1985); approuvé par le cardinal Péter Erdö, primat de Hongrie

 

 

LIRE AUSSI:

 

Cliquez ici pour Se désabonner or Inscrivez-vous à ce journal. 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, TEMPS DE GRÂCE.