Comment vivre dans la volonté divine

 

DIEU a réservé, pour notre temps, le « don de vivre dans la Divine Volonté » qui était autrefois le droit d'aînesse d'Adam mais qui a été perdu à cause du péché originel. Maintenant, il est restauré comme l'étape finale du long voyage du Peuple de Dieu vers le cœur du Père, pour faire d'eux une Épouse « sans tache ni ride ni rien de semblable, afin qu'elle soit sainte et sans défaut » (Eph 5 :27).

… Malgré la Rédemption du Christ, les rachetés ne possèdent pas nécessairement les droits du Père et ne règnent pas avec lui. Bien que Jésus soit devenu homme pour donner à tous ceux qui le reçoivent le pouvoir de devenir fils de Dieu et est devenu le premier-né de nombreux frères, par lequel ils peuvent l'appeler Dieu leur Père, les rachetés ne possèdent pas par le baptême pleinement les droits du Père en tant que Jésus et Mary l'a fait. Jésus et Marie jouissaient de tous les droits d'une filiation naturelle, c'est-à-dire d'une coopération parfaite et ininterrompue avec la Divine Volonté ... -Tour. Joseph Iannuzzi, Ph.B., STB, M. Div., STL, STD, Le don de vivre dans la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta, (Emplacements Kindle 1458-1463), Format Kindle

C'est plus que simplement faire la volonté de Dieu, même parfaitement ; au contraire, il possède avant tout le droits et privilèges affecter et gouverner toute la création qu'Adam possédait autrefois, mais qu'il a perdue. 

Si l'Ancien Testament a accordé à l'âme la filiation de «l'esclavage» à la loi, et le Baptême la filiation de «l'adoption» en Jésus-Christ, avec le don de Vivre dans la Divine Volonté, Dieu accorde à l'âme la filiation de «possession» qui admet qu'il «est d'accord avec tout ce que Dieu fait» et qu'il participe aux droits à toutes ses bénédictions. A l'âme qui désire librement et avec amour de vivre dans la Divine Volonté en lui obéissant fidèlement par un «acte ferme et résolu», Dieu lui confère la filiation de possession. — Idem. (Emplacements Kindle 3077-3088)

Pensez à un caillou jeté au milieu d'un étang. Toutes les ondulations partent de ce point central jusqu'aux bords de l'ensemble de l'étang - le résultat de cet acte unique. Alors aussi, avec un seul mot - Fiat (« qu'il en soit ») - toute la création est partie de ce seul point d'éternité, ondulant à travers les siècles.[1]cf. Génération 1 Les ondulations elles-mêmes sont des mouvements dans le temps, mais le point central est éternité puisque Dieu est dans l'éternité.

Une autre analogie consiste à considérer la Volonté Divine comme la source d'une grande cascade qui se brise en millions d'affluents. Jusqu'à présent, tout ce que les plus grands saints du passé pouvaient faire était d'entrer dans l'un de ces affluents et même d'y rester parfaitement selon sa force, sa direction, et couler. Mais maintenant, Dieu rend à l'homme sa capacité originelle d'entrer dans la Source même de ces affluents — la Source — le point unique de l'éternité d'où émerge la Divine Volonté. Par conséquent, l'âme qui vit dans la Divine Volonté est capable de faire tous ses actes, pour ainsi dire, en ce seul point, influençant ainsi à la fois tous les affluents en aval (c'est-à-dire tout au long de l'histoire humaine). Ainsi, ma pensée, ma respiration, mes mouvements, mes actions, mes paroles et même mon sommeil dans la Divine Volonté continuent la restauration du lien et de la communion de l'homme avec le Créateur et la création elle-même. En théologie mystique, cela s'appelle « bilocation » (pas dans le sens où saint Pio apparaît à deux endroits à la fois, mais comme suit) : 

Parce que l'opération éternelle de la Volonté de Dieu opérait dans l'âme d'Adam en tant que principe de l'activité humaine, son âme fut habilitée par Dieu à transcender le temps et l'espace par la grâce de la bilocation ; son âme bilocalisée dans toutes les choses créées pour s'établir à leur tête et unifier les actes de toutes les créatures. -Tour. Joseph Iannuzzi, Le don de vivre selon la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta, 2.1.2.1, p. 41

Dernière étape du cheminement de l'Église, sa sanctification consiste en ce que Dieu l'admet au centre même de sa Divine Volonté afin que toutes ses actions, pensées et paroles entrent dans le « mode éternel » qui peut ainsi influencer, comme l'a fait Adam autrefois, toute la création, la libérant de la corruption et l'amenant à la perfection. 

La création est le fondement de «tous les plans salvifiques de Dieu»,… Dieu a envisagé la gloire de la nouvelle création en Christ... Dieu permet ainsi aux hommes d'être des causes intelligentes et libres afin d'achever l'œuvre de la création, de parfaire son harmonie pour leur propre bien et celui de leur prochain. -Catéchisme de l'Eglise catholique, 280, 307

Et ainsi,

… la création attend avec impatience la révélation des enfants de Dieu… dans l'espoir que la création elle-même serait libérée de l'esclavage de la corruption et partagerait la glorieuse liberté des enfants de Dieu. Nous savons que toute la création gémit dans les douleurs de l'accouchement même jusqu'à maintenant… (Rom 8:19-22)

« La création tout entière », nous dit saint Paul, « gémit et passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore », dans l'attente de la Rédemption par laquelle le Christ doit rétablir la juste relation entre Dieu et sa création. Mais l'acte rédempteur du Christ n'a pas restauré par lui-même toutes choses, il a simplement rendu possible l'œuvre de la rédemption, il a initié notre rédemption. Tout comme l'ensemble de l'humanité partage la désobéissance d'Adam, tous les hommes doivent participer à l'obéissance du Christ à la volonté du Père. La rédemption ne sera achevée que lorsque tous les hommes partageront Son obéissance... — Serviteur de Dieu, Père Walter Ciszek, He Leadeth Me (San Francisco : Ignatius Press, 1995), pp. 116-117

Ce « don », donc, procède tout entier des mérites du Christ Jésus qui veut faire de nous des frères et sœurs qui participent à la restauration de toutes choses (voir La Véritable filiation).  

 

Les moyens de vivre dans la volonté divine

Jésus a demandé à Luisa de nommer ses écrits « Le livre du ciel », y compris le sous-titre : « L'appel de l'âme à l'ordre, au lieu et au but pour lesquels Dieu l'a créée. » Loin de réserver cet appel ou Cadeaux pour quelques privilégiés, Dieu souhaite l'accorder à tous. Hélas, "Beaucoup sont invités, mais peu sont choisis."[2]Matthieu 22: 14 Mais je crois de tout mon cœur que vous, les lecteurs de The Now Word qui avez dit « oui » (c. décret!) à faire partie de La petite racaille de Notre-Damesont prolongés ce cadeau en ce moment. Vous n'êtes pas obligé de comprendre tout ce qui est écrit ci-dessus ou ci-dessous ; vous n'avez pas à saisir pleinement tous les concepts exposés dans les 36 volumes des écrits de Luisa. Tout ce qui est nécessaire pour recevoir ce Don et commencer à vivre in la Divine Volonté a été résumée par Jésus dans les évangiles :

Amen, je vous le dis, à moins que vous ne deveniez comme des enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux… Celui qui m'aime gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui et ferons notre demeure avec lui. (Matthieu 18:30, Jean 14:23)

 

Je désire

La première étape consiste donc simplement à désir ce cadeau. Dire : « Mon Seigneur, je sais que tu as souffert, tu es mort et tu es ressuscité pour ressusciter en nous tout ce qui était perdu en Eden. Je te donne mon « oui », alors : « Qu'il me soit fait selon ta Parole » (Lc 1: 38). 

Pendant que je pensais à la Sainte Divine Volonté, mon doux Jésus me dit : « Ma fille, pour entrer dans Ma Volonté… la créature ne fait rien d'autre qu'enlever le caillou de sa volonté… C'est parce que le caillou de sa volonté empêche Ma Volonté de couler en elle… Mais si l'âme ôte le caillou de sa volonté, dans ce même instant elle coule en Moi, et Moi en elle. Elle découvre tous Mes biens à sa disposition : lumière, force, secours et tout ce qu'elle désire… Il suffit qu'elle le désire, et tout est fait ! - Jésus à la servante de Dieu Luisa Piccarreta, Volume 12, 16 février 1921

Pendant des années, des livres sur la Divine Volonté atterrissaient sur mon bureau. Je savais intuitivement qu'ils étaient importants… mais ce n'est qu'un jour que j'étais seul que, à l'improviste, j'ai senti Notre-Dame dire : "C'est l'heure." Et avec ça, j'ai repris les écrits de Notre Dame au Royaume de la Divine Volonté et a commencé à boisson. Pendant plusieurs mois par la suite, chaque fois que je commençais à lire ces sublimes révélations, j'étais ému aux larmes. Je ne peux pas expliquer pourquoi, sauf que c'était l'heure. Il est peut-être temps pour vous de plonger aussi dans ce Don. Vous le saurez parce que les coups sur votre cœur seront clairs et indubitables.[3]Rev 3: 20 Tout ce dont vous avez besoin pour commencer à le recevoir est de désir le 

 

II. Connaissance

Pour grandir dans ce Don, et pour qu'il grandisse en vous, il est important de se plonger dans les enseignements de Jésus sur la Divine Volonté.

Chaque fois que je vous parle de ma Volonté et que vous acquérez de nouvelles compréhensions et connaissances, votre acte dans ma Volonté reçoit plus de valeur et vous acquérez des richesses plus immenses. Cela arrive comme à un homme qui possède une pierre précieuse et sait que cette pierre précieuse vaut un centime : il est riche d'un centime. Maintenant, il arrive qu'il montre sa gemme à un expert qualifié, qui lui dit que sa gemme a une valeur de cinq mille lires. Cet homme ne possède plus un sou, mais il est riche de cinq mille lires. Maintenant, après un certain temps, il a l'opportunité de montrer sa gemme à un autre expert, encore plus expérimenté, qui lui assure que sa gemme a une valeur de cent mille lires, et est prêt à l'acheter s'il veut vendre. Maintenant, cet homme est riche de cent mille lires. Selon sa connaissance de la valeur de sa pierre précieuse, il s'enrichit et ressent un plus grand amour et une plus grande appréciation pour la pierre précieuse… Maintenant, il en va de même avec ma Volonté, ainsi qu'avec les vertus. Selon la façon dont l'âme en comprend la valeur et en acquiert la connaissance, elle en vient à acquérir de nouvelles valeurs et de nouvelles richesses dans ses actes. Par conséquent, plus vous connaîtrez ma Volonté, plus votre acte prendra de la valeur. Oh, si vous saviez quelles mers de grâces J'ouvre entre vous et Moi chaque fois que Je vous parle des effets de ma Volonté, vous mourriez de joie et feriez festoyer, comme si vous aviez acquis de nouveaux règnes à dominer ! -Volume 13, Août 25th, 1921

Pour ma part, je lis peut-être 2-3 messages par jour des tomes de Luisa. Sur la recommandation d'un ami, j'ai commencé par Volume Eleven. Mais si vous êtes nouveau dans la vie spirituelle, vous pouvez commencer par le premier volume, en lisant petit à petit. Vous pouvez trouver les écrits en ligne iciEn outre, l'ensemble complet est disponible dans un livre imprimé iciVos questions sur Luisa, ses écrits et l'approbation de l'Église à leur sujet peuvent être lues ici : Sur Luisa et ses écrits.

 

III. Vertu

Comment vivre dans ce Don si l'on continue à vivre dans sa propre volonté ? C'est-à-dire que l'on peut commencer sa journée dans la Divine Volonté — dans le « mode éternel » d'être avec Dieu — et rapidement tomber de cette unique point à travers la dissipation, l'inattention, et bien sûr, le péché. Il faut que nous grandissions en vertu. Le Don de Vivre dans la Divine Volonté ne fait pas avec le patrimoine de spiritualité développé, vécu et transmis par les Saints, mais présume ce. Ce Don conduit l'Épouse du Christ vers la perfection, et par conséquent, nous devons nous efforcer de l'atteindre. 

Soyez donc parfait, tout comme votre Père céleste est parfait. (Matthieu 5:48)

Il s'agit avant tout de briser nos idoles et partant avec la ferme résolution de vivre dans Obéissance simple. Le directeur spirituel de Luisa Piccarreta, saint Hannibal di Francia, a écrit :

Pour former, avec cette nouvelle science, des saints qui surpassent ceux du passé, les nouveaux saints doivent aussi avoir toutes les vertus, et à un degré héroïque, des saints anciens — des confesseurs, des pénitents, des martyrs, des Anachoristes, des Vierges, etc. —Lettres de saint Hannibal à Luisa Piccarreta, Recueil de lettres envoyées par saint Hannibal Di Francia à la Servante de Dieu, Luisa Piccarreta (Jacksonville, Center for the Divine Will: 1997), lettre n. 2.

Si Jésus nous appelle à recevoir ce Don maintenant dans ces fois, ne nous donnera-t-Il pas d'autant plus les grâces d'y être disposés ? Il fallut plusieurs années avant que Luisa ne vive enfin de façon continue dans la Divine Volonté. Ne vous laissez donc pas décourager par votre faiblesse et vos défauts. Avec Dieu tout est possible. Nous avons simplement besoin de lui dire « oui » – et comment et quand Il nous amène à la perfection est Son affaire tant que nous sommes sincères dans notre désir et nos efforts. Les sacrements deviennent alors indispensables pour nous guérir et nous fortifier.  

 

IV. La vie

Jésus veut vivre sa vie en nous, et que nous vivions nos vies en lui — perpétuellement. C'est la « vie » à laquelle il nous appelle ; c'est sa gloire et sa joie, et ce sera aussi notre gloire et notre joie. (Je pense que le Seigneur est vraiment fou d'aimer l'humanité comme ça - mais bon - je vais le prendre! Je demanderai encore et encore que ses promesses soient accomplies en moi, comme cette veuve embêtante dans Luc 18:1-8 ). 

Sa puissance divine nous a conféré tout ce qui fait la vie et le dévouement, par la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et sa propre puissance. Par celles-ci, il nous a accordé des promesses précieuses et très grandes, afin qu'à travers elles vous puissiez participer à la nature divine… (2 Pi 1:3-4)

Le cœur des écrits de Luisa est que les paroles que Jésus nous a enseignées dans le Notre Père seraient accomplies :

Ma prière même au Père céleste, `` Puisse-t-elle venir, que votre royaume vienne et que votre volonté soit faite sur la terre comme elle est au ciel '', signifiait qu'avec ma venue sur terre, le royaume de ma volonté n'était pas J'aurais dit: «Mon Père, que notre royaume que j'ai déjà établi sur la terre soit confirmé, et que notre volonté domine et règne. Au lieu de cela, j'ai dit: «Que ça vienne». Cela signifie qu'elle doit venir et que les âmes doivent l'attendre avec la même certitude avec laquelle elles ont attendu le futur Rédempteur. Car Ma Divine Volonté est liée et engagée aux paroles du «Notre Père». - Jésus à Luisa, Le don de vivre dans la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta (Emplacement Kindle 1551), Rév.Joseph Iannuzzi

Le but de la Rédemption est de transformer nos actions corporelles finies en actes divins, de les faire passer du temporel au « premier mouvement » éternel de la Divine Volonté. Pour le dire crûment, Jésus répare en nous ce qui s'est brisé en Adam. 

…une création dans laquelle Dieu et l'homme, l'homme et la femme, l'humanité et la nature sont en harmonie, en dialogue, en communion. Ce plan, bouleversé par le péché, a été repris d'une manière plus merveilleuse par le Christ, qui l'exécute mystérieusement mais efficacement dans la réalité actuelle, Dans le attente de l'accomplir…  — PAPE JEAN-PAUL II, Audience générale, 14 février 2001

La Sainte Trinité veut que nous vivions suspendus avec eux dans un Testament unique telle que leur vie intérieure devienne la nôtre. « Vivre dans Ma Volonté est le sommet de la sainteté, et cela confère une croissance continue dans la Grâce. » Jésus dit à Luisa.[4]La Splendeur de la Création : Le Triomphe de la Divine Volonté sur Terre et l'Ère de la Paix dans les Écrits des Pères, Médecins et Mystiques de l'Église, le révérend Joseph. Iannuzzi, p. 168 C'est transformer même l'acte de respirer en un acte divin de louange, d'adoration et de réparation. 

La sainteté dans la Divine Volonté grandit à chaque instant — il n'y a rien qui puisse échapper à la croissance, et que l'âme ne puisse laisser couler dans la mer infinie de ma Volonté. Les choses les plus indifférentes — le sommeil, la nourriture, le travail, etc. — peuvent entrer dans ma Volonté et prendre leur place d'honneur en tant qu'agents de ma Volonté. Si seulement l'âme le veut ainsi, toutes choses, des plus grandes aux plus petites, peuvent être des occasions d'entrer dans ma Volonté… -Volume 13, 14 septembre 1921

Ainsi, il s'agit essentiellement de « l'habitude » de vivre continuellement dans la Volonté Divine.

La grâce du Royaume est « l'union de toute la sainte et royale Trinité… avec tout l'esprit humain ». Ainsi, la vie de prière est l'habitude d'être en présence du Dieu trois fois saint et en communion avec lui. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2565

Si l'on vit non seulement dans les ondulations ou les affluents mais du point singulier ou Source de la Divine Volonté, alors l'âme est capable de participer avec Jésus non seulement au renouveau du monde mais à la vie du Bienheureux du Ciel. 

Vivre dans la Divine Volonté, c'est vivre l'éternité sur terre, c'est traverser mystiquement les lois présentes du temps et de l'espace, c'est la capacité de l'âme humaine à trilocaliser simultanément dans le passé, le présent et le futur, tout en influençant chaque acte de chaque créature et les fusionner dans l'étreinte éternelle de Dieu ! Initialement, la plupart des âmes entreront et sortiront souvent de la Volonté Divine jusqu'à ce qu'elles arrivent à la stabilité de la vertu. Pourtant, c'est cette stabilité dans la vertu divine qui les aidera à participer continuellement à la Divine Volonté, qui définit Vivre dans la Divine Volonté. -Tour. Joseph Iannuzzi, La splendeur de la création: le triomphe de la volonté divine sur terre et l'ère de la paix dans les écrits des pères de l'Église, des médecins et des mystiques, St. Andrew's Productions, p. 193

… Chaque jour dans la prière du Notre Père, nous demandons au Seigneur: «Que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel» (Matt 6:10)…. nous reconnaissons que le «ciel» est le lieu où se fait la volonté de Dieu, et que la «terre» devient le «ciel» - c'est-à-dire le lieu de la présence de l'amour, de la bonté, de la vérité et de la beauté divine - seulement si sur terre le la volonté de Dieu est faite. —POPE BENOÎT XVI, Audience générale, 1er février 2012, Cité du Vatican

 

Chercher d'abord le Royaume

Jésus a appris à Luisa à commencer chaque jour par un acte délibéré pour entrer dans la Divine Volonté. Par l'âme mise en relation immédiate avec Dieu dans l'éternité dans ce point unique, l'âme est alors mise en relation immédiate avec toute la création — tous les affluents qui traversent le temps. Nous pouvons alors louer, remercier, adorer et réparer Dieu au nom de toute la création comme si présent à ce moment du temps (bilocation), puisque tout le temps est présent à Dieu dans le moment éternel.[5]Si la Divine Volonté de Dieu se bilocalise dans les actes de l'âme et met l'âme en relation immédiate avec lui, la grâce de la bilocation de l'âme met l'âme en relation immédiate avec toute la création, et de telle manière qu'elle administre (« bilocate ») à à tous les humains les bénédictions que Dieu lui accorde. En conséquence, l'âme dispose tous les humains à recevoir la «vie du Fils» de Dieu afin qu'ils puissent le posséder. L'âme augmente aussi (« redouble ») le bonheur de Dieu qui lui accorde le mérite d'avoir obtenu autant de « vies divines » car autant de fois elle se donne à Dieu et à tous les humains par la grâce de la bilocation. Cette grâce qui fut jadis conférée à Adam permet à l'âme de pénétrer à volonté les réalités matérielles et spirituelles, afin de bilocaliser dans la création l'unique opération éternelle de Dieu, et de donner à Dieu la rétribution continue de tout l'amour qu'il y avait placé. -Le don de vivre dans la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta (Emplacements Kindle 2343-2359) De cette façon, notre âme prend « l'ordre, la place et le but pour lesquels Dieu l'a créée » ; nous appliquons les fruits de la Rédemption qui entendent unir toutes choses en Christ.[6]cf. Éph 1:10

Quand je suis venu sur terre, j'ai réuni la Volonté Divine avec la volonté humaine. Si une âme ne rejette pas ce lien, mais s'abandonne plutôt à la miséricorde de ma Divine Volonté et permet à ma Divine Volonté de le précéder, de l'accompagner et de le suivre ; s'il permet que ses actes soient englobés par ma Volonté, alors ce qui M'est arrivé arrive à cette âme. -Piccarreta, Manuscrits, 15 juin 1922

Car les mystères de Jésus ne sont pas encore complètement perfectionnés et accomplis. Ils sont complets, certes, en la personne de Jésus, mais pas en nous, qui sommes ses membres, ni dans l'Église, qui est son corps mystique.—St. John Eudes, traité «Sur le Royaume de Jésus», Liturgie des heures, Tome IV, p 559

Ce qui suit est ce qu'on appelle « l'acte préventif » ou « l'offrande du matin dans la volonté divine » avec laquelle Jésus nous a recommandé de commencer chaque journée. [7]Lisez l'introduction de cette prière à la page 65 du Livre de prière de la volonté divine ; version reliée disponible ici Pendant que vous le priez, priez du coeur. Aimez vraiment, louez, remerciez et adorez Jésus pendant que vous priez chaque phrase, confiant que votre désir suffit pour commencer à vivre dans la Divine Volonté et laisser Jésus accomplir en vous la plénitude de son plan de salut. C'est quelque chose que nous pouvons renouveler d'une manière ou d'une autre tout au long de la journée avec la même prière, ou autres versions de l'union à Jésus, afin de recueillir nos cœurs et de développer l'habitude de rester en présence de Dieu, voire de rester dans la Divine Volonté. Pour ma part, j'ai décidé que, plutôt que d'essayer de lire 36 volumes, d'étudier des centaines d'heures de commentaires, et de tout comprendre premier, je prierais simplement cela chaque jour - et laisserais le Seigneur m'enseigner le reste en cours de route. 

 

 

La prière d'offrande du matin dans la volonté divine
(La « loi préventive »)

O Cœur Immaculé de Marie, Mère et Reine de la Divine Volonté, je vous en supplie, par les mérites infinis du Sacré-Cœur de Jésus, et par les grâces que Dieu vous a accordées depuis votre Immaculée Conception, la grâce de ne jamais vous égarer.

Très Sacré Cœur de Jésus, je suis un pauvre et indigne pécheur, et je vous demande la grâce de permettre à notre mère Marie et Louise de former en moi les actes divins que vous avez acquis pour moi et pour tous. Ces actes sont les plus précieux de tous, car ils portent la Puissance Éternelle de ton Fiat et ils attendent mon « Oui, ta Volonté soit faite » (Fiat Voluntas Tua). Alors je vous implore, Jésus, Marie et Louise de m'accompagner alors que je prie maintenant :

Je ne suis rien et Dieu est tout, venez Divine Volonté. Venez, Père céleste, battre dans mon cœur et agir dans ma Volonté ; viens Fils bien-aimé couler dans mon Sang et penser dans mon intellect; viens Esprit Saint pour respirer dans mes poumons et rappeler dans ma mémoire.

Je me fond dans la Divine Volonté et place mon je t'aime, je t'adore et je te bénis Dieu dans les Fiats de la création. Avec mon je t'aime mon âme se bilocalise dans les créations des cieux et de la terre : je t'aime dans les étoiles, dans le soleil, dans la lune et dans les cieux ; Je t'aime sur la terre, dans les eaux et dans tous les êtres vivants que mon Père a créés par amour pour moi, afin que je puisse rendre amour pour amour.

J'entre maintenant dans la Très Sainte Humanité de Jésus qui embrasse tous les actes. Je place mon Je t'adore Jésus dans chacun de tes souffles, battements de cœur, pensées, paroles et pas. Je vous adore dans les sermons de votre vie publique, dans les miracles que vous avez accomplis, dans les sacrements que vous avez institués et dans les fibres les plus intimes de votre Cœur.

Je Te bénis Jésus dans chacune de tes larmes, coups, blessures, épines et dans chaque goutte de Sang qui a déchaîné la lumière pour la vie de chaque être humain. Je vous bénis dans toutes vos prières, réparations, offrandes, et dans chacun des actes et peines intérieurs que vous avez endurés jusqu'à votre dernier souffle sur la Croix. J'enferme ta vie et tous tes actes, Jésus, en mon je t'aime, je t'adore et je te bénis.

J'entre maintenant dans les actes de ma mère Marie et de Luisa. Je place mon je vous remercie dans chaque pensée, parole et action de Marie et Luisa. Je vous remercie dans les joies et les peines embrassées dans l'œuvre de la Rédemption et de la Sanctification. Fusionné dans tes actes je fais mon Je Te remercie et Je Te bénis Dieu couler dans les relations de chaque créature pour remplir leurs actes de lumière et de vie : Pour remplir les actes d'Adam et Eve ; des patriarches et des prophètes ; des âmes du passé, du présent et du futur ; des âmes saintes du purgatoire ; des saints anges et des saints.

Je fais maintenant miens ces actes et je vous les offre, mon Père tendre et aimant. Puissent-ils augmenter la gloire de vos enfants, et puissent-ils vous glorifier, vous satisfaire et vous honorer en leur nom.

Commençons maintenant notre journée par nos actes divins fusionnés. Merci Très Sainte Trinité de m'avoir permis d'entrer en union avec Toi par la prière. Que ton Royaume vienne et que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Décret!

 

 

Lecture connexe

Une seule volonté

La Véritable filiation

The Gift

La Résurrection de l'Église

Découvrir l' Sur Luisa et ses écrits pour une liste d'érudits et de ressources qui approfondissent l'explication de ces beaux mystères. 

Un magnifique recueil de prières, « rondes », 24 Heures de la Passion, etc. sont ici : Livre de prière de la volonté divine

 

Écouter sur les réseaux suivants :


 

 

Suivez Mark et les « signes des temps » quotidiens sur MeWe :


Suivez les écrits de Mark ici:


Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre adresse e-mail ne sera communiquée avec personne.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. Génération 1
2 Matthieu 22: 14
3 Rev 3: 20
4 La Splendeur de la Création : Le Triomphe de la Divine Volonté sur Terre et l'Ère de la Paix dans les Écrits des Pères, Médecins et Mystiques de l'Église, le révérend Joseph. Iannuzzi, p. 168
5 Si la Divine Volonté de Dieu se bilocalise dans les actes de l'âme et met l'âme en relation immédiate avec lui, la grâce de la bilocation de l'âme met l'âme en relation immédiate avec toute la création, et de telle manière qu'elle administre (« bilocate ») à à tous les humains les bénédictions que Dieu lui accorde. En conséquence, l'âme dispose tous les humains à recevoir la «vie du Fils» de Dieu afin qu'ils puissent le posséder. L'âme augmente aussi (« redouble ») le bonheur de Dieu qui lui accorde le mérite d'avoir obtenu autant de « vies divines » car autant de fois elle se donne à Dieu et à tous les humains par la grâce de la bilocation. Cette grâce qui fut jadis conférée à Adam permet à l'âme de pénétrer à volonté les réalités matérielles et spirituelles, afin de bilocaliser dans la création l'unique opération éternelle de Dieu, et de donner à Dieu la rétribution continue de tout l'amour qu'il y avait placé. -Le don de vivre dans la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta (Emplacements Kindle 2343-2359)
6 cf. Éph 1:10
7 Lisez l'introduction de cette prière à la page 65 du Livre de prière de la volonté divine ; version reliée disponible ici
Publié dans ACCUEIL, LA VOLONTÉ DIVINE et étiqueté , , , , .