Jésus vient!

 

JE VEUX pour le dire aussi clairement, fort et hardiment que possible: Jésus vient! Pensiez-vous que le pape Jean-Paul II était juste poétique lorsqu'il a dit:

Chers jeunes, c'est à vous d'être veilleurs du matin qui annonce la venue du soleil qui est le Christ ressuscité! —ST. JEAN PAUL II, Message du Saint-Père aux jeunes du monde, XVIIe Journées mondiales de la jeunesse, n. 3; (cf. Is 21, 11-12)

Diriez-vous que si cela est vrai, cela constitue un prodigieux tâche de ces gardiens?

Je n’ai pas hésité à leur demander de faire un choix radical de foi et de vie et de leur présenter une tâche formidable: devenir des «veilleurs du matin» à l’aube du nouveau millénaire. —POPE JEAN PAUL II, Novo Millennio Inuente, n ° 9

J'ai, du mieux que je peux, fait des choix radicaux de foi et de vie pour répondre à cet appel qui m'est également adressé, alors que je me tenais sous la pluie battante aux JMJ en 2002 en présence de ce grand Saint. La pluie et les nuages ​​orageux de ce jour-là n'étaient-ils pas symboliques du cri du grand saint marial Louis de Montfort (qui allait influencer le cours de la vie et du pontificat de Jean-Paul II, dont la devise était Totus Tuus «Totalement à toi», comme dans totalement Marie pour être totalement à Christ)?

Vos commandements divins sont brisés, votre Evangile est mis de côté, des torrents d'iniquité inondent toute la terre emportant même vos serviteurs… Tout arrivera-t-il au même résultat que Sodome et Gomorrhe? Ne briserez-vous jamais votre silence? Tolérerez-vous tout cela pour toujours? N'est-il pas vrai que votre volonté doit être faite sur terre comme au ciel? N'est-il pas vrai que votre royaume doit venir? N'as-tu pas donné à certaines âmes, chères à toi, une vision de la renouvellement futur de l'Église? -St. Louis de Montfort, Prière pour les missionnaires, n. 5 ; www.ewtn.com

Pendant près de quinze ans, je me suis consacré à ces écrits ici, en m'appuyant sur les fondements des Écritures, des Pères de l'Église primitive, des papes, des mystiques et des voyants, puis les œuvres de théologiens comme le P. Joseph Iannuzzi, feu le P. George Kosicki, Benoît XVI, Jean-Paul II et d'autres. La fondation est solide; le message presque indiscutable, d'autant plus qu'il est confirmé par les «signes des temps» qui eux-mêmes agissent, au quotidien, comme annonciateurs Jésus-Christ vient.

Pendant des années, j'ai tremblé dans mes bottes, me demandant si je trompais mes lecteurs, effrayé de la présomption, terrifié de tomber sur les falaises perfides de la prophétie. Mais avec le temps, soutenu par mon directeur spirituel (qui a nommé l'un des esprits les plus brillants et prophétiques de l'Église pour superviser mes écrits pendant un certain temps, Michael D.O'Brien), j'ai commencé à réaliser qu'il n'y avait pas besoin spéculer, tirer des conclusions irréfléchies. Dieu a parlé à travers les siècles de manière constante et claire à travers le Magistère et Notre-Dame, préparant l'Église pour la grande heure de sa propre «passion, mort et résurrection» qui verrait le retour de Jésus. Mais pas en chair et en os! Non! Jésus est déjà venu dans la chair. Il revient plutôt pour établir son royaume sur terre comme au Ciel. Comme le dit si joliment mon cher ami Daniel O'Connor: «Deux mille ans plus tard, la plus grande prière ne restera pas sans réponse!»

Que ton royaume vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. —Du Pater Noster (Matt 6:10)

C'est drôle comme nous prions cela tous les jours et pourtant ne considérons pas vraiment ce que nous prions! La venue du Royaume du Christ équivaut à l'accomplissement de sa volonté "Sur la terre comme au ciel." Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie que Jésus est venu, non seulement pour nous sauver, mais pour sanctifier nous en rétablissant dans l'homme ce qui était perdu dans le jardin d'Eden: l'union de la volonté d'Adam avec la Divine Volonté. Je n'entends pas par là une simple conformation parfaite de sa volonté à celle de Dieu. C'est plutôt le la fusion de la volonté de Dieu dans la nôtre pour qu'il unique restera. De cette façon, l'Épouse du Christ sera divinisé pleinement à la ressemblance du Christ de telle sorte qu'elle deviendra vraiment Immaculé…

… Afin qu'Il puisse se présenter l'église en splendeur, sans tache ni ride ou quoi que ce soit, afin qu'elle soit sainte et sans défaut. (Éphésiens 5:27)

Car le jour des noces de l'Agneau est venu, son épouse s'est préparée. Elle était autorisée à porter un vêtement en lin clair et propre. (Ap 19: 7-8)

Et cette grâce, frères et sœurs, n'a jamais été donnée à l'Église jusqu'à présent. C'est un Don que Dieu a réservé pour les derniers temps:

Dieu lui-même avait prévu de réaliser cette sainteté «nouvelle et divine» dont le Saint-Esprit souhaite enrichir les chrétiens à l'aube du troisième millénaire, afin de «faire du Christ le cœur du monde». —POPE JEAN-PAUL II, Discours aux Pères Rogationnistes, n. 6, www.vatican.va

Ce sera le règne de Christ avec ses saints dont il est question dans Apocalypse 20 - a résurrection spirituelle de ce qui a été perdu en Eden.

Ils sont venus à la vie et ils ont régné avec le Christ pendant mille ans. Le reste des morts n'est venu à la vie qu'à la fin des mille ans. C'est la première résurrection. (Ap 20: 4-5)

Ce règne n'est rien d'autre que le Nouvelle Pentecôte prophétisé par les papes, ce «nouveau printemps» et «Triomphe du Cœur Immaculé» parce que…

Sainte Marie… tu es devenue l'image de l'Église à venir… — PAPE BENOÎT XVI, Spé Salvi, n.50

Enfin, Notre-Dame verra en ses propres enfants un parfait et immaculée reflet d'elle-même alors qu'ils s'approprient le sien décret afin de vivre dans la Divine Volonté comme elle l'a fait. C'est pourquoi on l'appelle le «Triomphe de son Cœur Immaculé» parce que le Royaume de la Divine Volonté qui régnait dans sa propre âme le fera règne maintenant dans l'Église comme l'apogée de l'histoire du salut. Ainsi, dit Benoît, priant pour ce Triomphe…

… A un sens équivalent à notre prière pour la venue du Royaume de Dieu. -Lumière du monde, p. 166, une conversation avec Peter Seewald

Et le Royaume du Christ se trouve sur terre dans son église, qui est son corps mystique.

L'Église «est le Règne du Christ déjà présent dans le mystère…» À la fin des temps, le Royaume de Dieu viendra dans sa plénitude. -Catéchisme de l'Eglise catholique, n° 763

C'est en ces «temps de la fin» dans lesquels nous vivons que Notre-Dame et les papes ont annoncé la venue du Soleil ressuscité, Jésus-Christ, pour apporter une nouvelle aube dans le monde - le Jour du Seigneur, qui est la plénitude du Royaume de la Divine Volonté. C'est une venue pour restaurer dans l'Épouse du Christ ce que le nouvel Adam, Jésus, est en Lui-même:

Car les mystères de Jésus ne sont pas encore complètement perfectionnés et accomplis. Ils sont complets, certes, en la personne de Jésus, mais pas en nous, qui sommes ses membres, ni dans l'Église, qui est son corps mystique. —St. John Eudes, traité «Sur le Royaume de Jésus», Liturgie des heures, Tome IV, p 559

Le Christ nous permet de vivre en lui tout ce qu'il a lui-même vécu, et il le vit en nous. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 521

Ainsi, le Venir dont nous parlons ici, ce n'est pas ce retour de Jésus dans la gloire à la toute fin du monde, mais le «dimanche de Pâques» de l'Église après le «Vendredi saint» qu'elle traverse actuellement.

Alors que les gens n'avaient parlé auparavant que d'une double venue du Christ - une fois à Bethléem et de nouveau à la fin des temps - Saint Bernard de Clairvaux parlait d'un Adventus Medius, une venue intermédiaire, grâce à laquelle il renouvelle périodiquement son intervention dans l'histoire. Je crois que la distinction de Bernard frappe juste la bonne note… — PAPE BENOÎT XVI, Lumière du monde, p.182-183, Une conversation avec Peter Seewald

C'est l'accomplissement du «Notre Père» non seulement au sein de l'Église mais jusqu'aux extrémités de la terre comme Notre Seigneur lui-même l'a dit:

Cet évangile du royaume sera prêchée dans le monde entier comme témoin à toutes les nations, et alors viendra la fin. (Matthieu 24:14)

L'église catholique, qui est le royaume du Christ sur terre, [est] destiné à être répandu parmi tous les hommes et toutes les nations… —PAPE PIE XI, Quas Primas, Encyclique, n. 12, 11 décembre 1925; cf. Matthieu 24:14

Dans ma série sur Le nouveau paganisme et l'épilogue Les papes et le nouvel ordre mondial, J'ai détaillé comment le Royaume de l'Anti-Volonté atteint son apogée à notre époque. C'est un royaume qui, au fond, est une rébellion contre la volonté de Dieu. Mais maintenant, dans les derniers jours de l'Avent, je veux me tourner vers la venue du Royaume de la Divine Volonté qui renversera la longue nuit de Satan sur l'humanité. C'est la «nouvelle aube» prophétisée par Pie XII, Benoît XVI et Jean-Paul II.

Après purification par l'épreuve et la souffrance, l'aube d'une nouvelle ère est sur le point de se lever. -PAPE ST. JEAN PAUL II, Audience générale, 10 septembre 2003

C'est la «restauration de toutes choses dans le Christ» que saint Pie X a prophétisée:

Quand cela arrivera, ce sera une heure solennelle, une grande avec des conséquences non seulement pour la restauration du Royaume du Christ, mais pour la pacification de… le monde. —PAPE PIE XI, Ubi Arcani dei Consilioi «Sur la paix du Christ dans son royaume», Décembre 23, 1922

Pour,

L'acte rédempteur du Christ n'a pas par lui-même restauré toutes choses, il a simplement rendu possible l'œuvre de rédemption, il a commencé notre rédemption. Tout comme tous les hommes participent à la désobéissance d'Adam, de même tous les hommes doivent participer à l'obéissance du Christ à la volonté du Père. La rédemption ne sera complète que lorsque tous les hommes partageront son obéissance. -Pr. Walter Ciszek, Il me conduit, p. 116-117

C'est la «période de paix», l'ère de la paix, le «repos du sabbat» prédit par les Pères de l'Église primitive et repris par Notre-Dame au cours de laquelle l'Épouse du Christ atteindra le sommet de sa sainteté, unie intérieurement dans le même genre d'union comme les saints du ciel, mais sans la vision béatifique. 

Nous confessons qu'un royaume nous est promis sur la terre, bien que devant le ciel, seulement dans un autre état d'existence ... —Tertullien (155-240 après JC), Père de l'Église de Nicée; Adversus Marcion, Ante-Nicene Fathers, Henrickson Publishers, 1995, Vol. 3, pages 342 à 343)

C'est le Royaume de la Divine Volonté, qui régnera «Sur terre comme au ciel» de manière à transformer l'Église du reste en une belle Épouse et à libérer la création de ses gémissements angoissants alors qu'elle attend avec impatience le «Révélation des enfants de Dieu». [1]Rom 8: 19

C'est la sainteté que je ne connais pas encore, et que je ferai connaître, qui mettra en place le dernier ornement, le plus beau et le plus brillant de toutes les autres saintes, et sera la couronne et l'achèvement de toutes les autres saintes. - Jésus au Serviteur de Dieu, Luisa Piccarreta, Manuscrits, 8 février 1921; extrait La splendeur de la création, Rév. Joseph Iannuzzi, p. 118

Jésus vient, Il arrive! Ne pensez-vous pas que vous devriez préparer? J'essaierai, avec l'aide de Notre-Dame, de vous aider dans les jours à venir à comprendre et à préparer ce grand cadeau…

 

Publié pour la première fois le 6 décembre 2019.

 

LECTURES CONNEXES

Jésus vient-il vraiment?

Cher Saint-Père… Il vient!

La sainteté nouvelle et divine à venir

Repenser la fin des temps

Le millénarisme - ce que c'est et ce n'est pas

 

 

The Now Word est un ministère à plein temps qui
continue par votre soutien.
Bénissez-vous et merci. 

Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre e-mail ne sera communiqué à personne.

Notes

Notes
1 Rom 8: 19
Publié dans ACCUEIL, LA VOLONTÉ DIVINE, L'ÈRE DE PAIX.