Une pièce, deux faces

 

 

OVER ces dernières semaines en particulier, les méditations ici vous ont probablement été difficiles à lire - et honnêtement, à écrire pour moi. En réfléchissant à cela dans mon cœur, j'ai entendu:

Je donne ces paroles pour avertir et amener les cœurs à la repentance.

Je suis sûr que les apôtres ont partagé le même malaise lorsque le Seigneur a commencé à leur décrire les tribulations qui se produiraient, la persécution qui viendrait et le tumulte entre les nations. J'imagine juste que Jésus termine son enseignement suivi d'un long silence dans la salle. Puis soudain, l'un des apôtres laisse échapper:

"Jésus, avez-vous plus de ces paraboles?"

Peter marmonne,

"Quelqu'un veut aller pêcher?"

Et Judas se redresse en disant:

"J'ai entendu dire qu'il y avait une vente chez Moab!"

 

PIÈCE D'AMOUR

Le message de l'Évangile est en réalité une pièce à deux faces. Le seul côté est le grand message de miséricorde—Dieu étendant la paix et la réconciliation par Jésus-Christ. C'est ce que nous appelons les «bonnes nouvelles». C'est bien parce que, avant la venue du Christ, ceux qui se sont endormis dans la mort sont restés séparés de Dieu à la place des «morts», ou shéol.

Tourne-toi, Éternel, sauve ma vie; délivre-moi à cause de ton amour miséricordieux. Car dans la mort, il n'y a pas de souvenir de vous; à Sheol, qui peut vous féliciter? (Psaume 6: 4-5)

Dieu a répondu au cri de David par le don merveilleux et insondable de sa propre vie sur la croix. Quelle que soit la gravité de votre péché ou du mien, Dieu a fourni les moyens de le laver et de rendre nos cœurs purs, purs, saints et dignes de la vie éternelle avec lui. Par son sang et par ses blessures, nous sommes sauvés, si seulement nous croyons en lui, comme il l'a promis dans l'Évangile. 

Il y a un autre côté à cette médaille. Le message - non moins aimant - est que si nous n'acceptons pas ce don de Dieu, nous resterons séparés de Lui pour l'éternité. C'est un avertissement donné par un parent aimant. Parfois, chaque fois que l'humanité ou des personnes individuelles s'éloignent de Son plan de salut, la pièce doit être retournée pendant un moment, et le message du jugement parlé. Voici à nouveau le contexte:

Pour qui le Seigneur aime, il discipline; il fouette tous les fils qu'il reconnaît. (Hébreux 12: 6) 

Je me rends compte, avec mes propres enfants, que la peur d'être disciplinée est parfois un facteur de motivation efficace. Ce n'est pas la meilleure façon, mais parfois c'est la uniquement moyen d’obtenir une réponse. L'Évangile est une pièce à deux faces: la «Bonne Nouvelle» et le besoin de «se repentir».

Repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. (Marc 1:15)

Et donc aujourd'hui, Jésus nous avertit de la esprits de tromperie qui deviennent de plus en plus effréné dans le monde, en poursuivant le processus de tamisage ceux qui refusent l'Évangile et ceux qui croient. C'est la miséricorde de Dieu qui nous prépare et nous avertit que cette tamisage se déroule, car Il désire que «tout soit sauvé».

C'est-à-dire que je crois que nous vivons une période de l'histoire plus importante que les générations passées.

 

L'IMPORTANCE DES AVERTISSEMENTS 

Bien que nous ne puissions pas le savoir avec certitude, il semble que nous nous dirigeons effectivement vers ces temps qui nous sont prédits dans les Écritures. Au cours des deux dernières semaines, j'ai entendu à nouveau les mots:

Le livre a été descellé.

Quelqu'un m'a récemment envoyé un livre de prétendus messages de Marie, des révélations privées qui ont reçu l'approbation ecclésiastique. Il contient près d'un millier de pages, mais celui que j'ai ouvert a dit:

Je confie aux anges de lumière de mon Cœur Immaculé la tâche de vous amener à comprendre ces événements, maintenant que j'ai ouvert le Livre scellé pour vous. —Message au P. Stefano Gobbi, n. 520; Aux prêtres, les fils bien-aimés de Notre-Dame, 18e édition anglaise 

Quant à toi, Daniel, garde le message secret et scelle le livre jusqu'au temps de la fin; beaucoup tomberont et le mal augmentera. (Daniel 12: 4)

C'est pourquoi Jésus n'a pas parlé en paraboles quand il s'agissait des «derniers jours». Il voulait que nous soyons absolument certains que de faux prophètes et des tromperies viendraient pour que nous sachions quoi faire: c'est-à-dire rester proches de la Vérité confiée à son chef berger, Pierre, à son pape, et à ces évêques en communion avec lui. Avoir confiance infiniment en Sa Divine Miséricorde. Rester sur le rocher, le Christ et son église!

Je vous ai dit tout cela pour vous empêcher de tomber. (Jean 16: 1)

Entends-tu le berger nous parler avec amour? Oui, Il nous a dit ces choses - non pas pour «nous effrayer», mais pour partager le Ciel avec nous. Il nous a dit ces choses afin que nous soyons «sages comme des serpents» à l'approche de l'hiver spirituel… mais «doux comme des colombes» alors que nous attendons la plénitude du «nouveau printemps» à venir.

 

DIEU EST EN CONTRÔLE

Ne pensez pas une seule seconde que Satan a le dessus aujourd'hui. L'Ennemi utilise la peur pour immobiliser de nombreux croyants, pour arrêter l'espoir, pour tuer la joie. C'est parce qu'il sait que le Passion de l'Église apportera en fait un merveilleux Résurrection, et il espère que peur amènera beaucoup à fuir le jardin. Il sait que son temps est compté. Ah, ami bien-aimé, Dieu est sur le point de libère son esprit d'une manière puissante dans les âmes de ceux qui se sont rassemblés dans l'Arche de la Nouvelle Alliance.

L'enfer tremble, ne gagne pas. 

Dieu est en plein contrôle, son plan divin se déployant, page par page, de manière très excitante, quoique inquiétante. L'Évangile est une pièce à deux faces. Mais à la toute fin, la Bonne Nouvelle sera face visible.
 

Prenez garde que vos cœurs ne s'assoupissent pas à cause des excitations, de l'ivresse et des angoisses de la vie quotidienne, et ce jour-là vous surprendra comme un piège. Car ce jour attaquera tous ceux qui vivent sur la face de la terre. Soyez vigilant en tout temps et priez pour avoir la force d'échapper aux tribulations imminentes et de vous tenir devant le Fils de l'homme. (Luc 21: 34-36)

Sachez que je suis toujours avec vous; oui, jusqu'à la fin des temps. (Matthieu 28:20)

 

 

Cliquez ici pour Se désabonner or Inscrivez-vous à ce journal. 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, PARALYSÉ PAR LA PEUR.