Quelques questions et réponses


 

OVER le mois dernier, il y a eu plusieurs questions auxquelles je me sens inspiré de répondre ici… des peurs sur le latin, à la conservation de la nourriture, aux préparatifs financiers, à la direction spirituelle, aux questions sur les visionnaires et les voyants. Avec l'aide de Dieu, j'essaierai d'y répondre.

Qquestion : En ce qui concerne la purification à venir (et présente) dont vous parlez, devons-nous nous préparer physiquement? c'est à dire. stocker de la nourriture et de l'eau, etc.?

La préparation dont Jésus a parlé était la suivante: "veille et prie. "Cela signifie avant tout que nous devons regarde nos âmes en restant humble et petit devant Lui, en confessant le péché (particulièrement le péché grave) chaque fois que nous le découvrons dans notre âme. En un mot, rester en état de grâce. Cela signifie également que nous devons conformer nos vies à ses commandements, renouveler nos esprits ou "mettre dans l'esprit du Christ"comme le dit saint Paul. Mais Jésus nous a aussi dit de rester sobres et vigilants concernant certains signes des temps ce qui signifierait la proximité de la fin des temps… nation se soulevant contre la nation, tremblements de terre, famines etc. Nous devrions aussi surveiller ces signes, tout en restant comme un petit enfant, confiant en Dieu.

Nous devons prier. Le Catéchisme enseigne que "la prière est la relation vivante des enfants de Dieu avec leur Père " (CCC 2565). La prière est une relation. Et ainsi, nous devrions parler à Dieu avec le cœur comme nous le ferions à quelqu'un que nous aimons, et ensuite l'écouter nous répondre, spécialement à travers Sa Parole dans les Écritures. Nous devons suivre l'exemple du Christ et prier chaque jour dans la «pièce intérieure» de notre cœur. Il est crucial que vous priez! C'est dans la prière que vous entendrez du Seigneur comment vous devez vous préparer personnellement pour les temps à venir. En termes simples, Il va dire à ceux qui sont Ses amis ce qu'ils doivent savoir - ceux qui ont un relations avec lui. Mais plus que cela, vous apprendrez à quel point il vous aime et grandirez ainsi en confiance et en amour pour lui.

En ce qui concerne les préparatifs pratiques, je pense que dans le monde instable d'aujourd'hui, il est très sage d'avoir de la nourriture, de l'eau et des fournitures de base sous la main. Nous voyons partout sur la planète, y compris en Amérique du Nord, des cas où les gens sont laissés pendant plusieurs jours et parfois des semaines sans électricité ni accès à l'épicerie. Le bon sens dirait qu'il est bon de se préparer à de telles occasions - 2-3 semaines de fournitures, peut-être (voir aussi mon QUESTIONS RÉPONSES webcast sur ce sujet). Sinon, nous devrions toujours faire confiance à la providence de Dieu… même dans les jours difficiles qui semblent venir. Jésus ne nous a-t-il pas dit cela?

Cherchez d'abord son royaume et sa justice, et toutes ces choses seront à vous aussi. (Matthieu 6:33) 

Qquestion : Connaissez-vous des communautés catholiques («refuges sacrés») où aller le moment venu? Beaucoup ont des tendances new age et il est difficile de savoir à qui faire confiance?

Il est possible que Notre-Dame et les anges conduisent beaucoup de gens vers des «refuges sacrés» lorsque des temps difficiles viendront. Mais nous ne devons pas spéculer sur la manière et le moment où nous devrions simplement nous fier au Seigneur pour pourvoir de la manière qu'il juge appropriée. L'endroit le plus sûr est dans la volonté de Dieu. Si la volonté de Dieu est que vous soyez dans une zone de guerre ou au milieu d'une ville, alors c'est là que vous devez être.

Quant aux fausses communautés, c'est pourquoi je dis qu'il faut prier! Vous devez apprendre à entendre la voix du Seigneur, la voix du berger, afin qu'Il puisse vous conduire vers des pâturages verts et sûrs. Nombreux sont les loups aujourd'hui en ces temps, et ce n'est qu'en communion avec Dieu, en particulier avec l'aide de notre Mère et la direction du Magistère, que nous pouvons naviguer sur la vraie voie vers Le chemin. Je veux dire avec tout le sérieux que je crois que ce sera la grâce surnaturelle, et non notre propre intelligence, par laquelle les âmes pourront résister à la tromperie qui est ici et à venir. Le temps de monter sur l'arche est avant il commence à pleuvoir. 

 Commencez à prier.

 Qquestion : Que dois-je faire de mon argent? Dois-je acheter de l'or?

Je ne suis pas un conseiller financier, mais je vais répéter ici ce que je crois que Notre Sainte Mère a dit dans mon cœur à la fin de 2007: que 2008 serait le "Année du déploiement". Que des événements commenceraient dans le monde et commenceraient un déroulement, une sorte de démêlage. Et en effet, ce démêlage a commencé à l'automne 2008 alors que la crise économique continue de faire des ravages dans le monde entier. L'autre mot que j'ai reçu était le premier "l'économie, puis l'ordre social, puis l'ordre politique." Nous assistons peut-être maintenant au début de l'effondrement de ces grands édifices…

Le conseil que nous entendons beaucoup aujourd'hui est «d'acheter de l'or». Mais chaque fois que j'entends cela, la voix du prophète Ézéchiel résonne:

Ils jetteront leur argent dans les rues, et leur or sera considéré comme un déchet. Leur argent et leur or ne peuvent pas les sauver au jour de la colère de l'Éternel. (Ézéchiel 7:19)

Soyez un bon gestionnaire de votre argent et de vos ressources. Mais ayez confiance en Dieu. C'est de l'or sans "l".

Qquestion : Vous avez écrit dans votre blog que Dieu "nettoiera" également l'environnement / la terre de ce que l'homme a fait pour le corrompre. Pouvez-vous me dire si le Père veut aussi dire que nous devrions manger plus d'aliments biologiques et naturels?

Nos corps sont des temples du Saint-Esprit. Ce que nous y mettons et comment nous les utilisons est de la plus haute importance puisque le corps, l'âme et l'esprit forment la personne entière. Aujourd'hui, je pense que nous devons être très conscients que tout ce qui est approuvé par nos agences gouvernementales n'est pas sûr. Nous avons du fluor et du chlore dans l'eau de la ville ainsi que des restes de contraceptifs; vous ne pouvez pas acheter un paquet de gomme sans aspartame, qui est connu pour causer une série de problèmes; de nombreux aliments contiennent des conservateurs nocifs comme le MSG; le sirop de maïs et le glucose-fructose sont présents dans une multitude d'aliments, mais peuvent être la principale cause d'obésité, car notre corps ne peut pas le décomposer. On s'inquiète également des hormones injectées dans les vaches laitières et d'autres animaux vendus pour la viande, et de ce que cet effet a sur notre corps. Sans oublier que les aliments génétiquement modifiés sont essentiellement une expérience sur des êtres humains car nous ne connaissons toujours pas leur plein effet et ce que nous savons n'est pas bon.

Personnellement? Je suis horrifié par ce qui arrive à la chaîne alimentaire. C'était aussi quelque chose que le Seigneur parlé dans mon coeur il y a quelques années… que la chaîne alimentaire a été corrompue et qu'elle doit aussi recommencer.

L'ironie est que nous devons payer PLUS aujourd'hui pour simplement acheter des aliments qui n'ont pas été salis - des aliments «biologiques» que nos grands-parents avaient l'habitude de cultiver dans leurs jardins pour quelques centimes. Nous devrions toujours nous préoccuper de ce que nous mettons dans notre corps… être les gardiens de notre chair autant que nous le sommes de notre argent, de notre temps et de nos biens.

Qquestion : Pensez-vous que nous serons tous martyrisés?

Je ne sais pas si vous, ou moi, ou l'un de mes lecteurs sera martyrisé. Mais oui, certaines personnes dans l'Église seront, et sont déjà en train d'être martyrisées, en particulier dans les pays communistes et islamiques. Il y avait plus
les martyrs du siècle dernier plus que tous les siècles précédents combiné. Et d'autres subissent un martyre de la liberté par lequel ils sont persécutés parmi leurs pairs pour avoir dit la vérité. 

Notre objectif doit toujours être le devoir du moment et sur cette charité qui est souvent un martyre «blanc», une mort à soi pour l'autre. C'est le martyre sur lequel nous devons nous concentrer avec joie! Oui, la vaisselle et les couches nécessitent une «effusion de sang» pour la plupart d'entre nous!

 Qquestion : Pensez-vous qu'il est acceptable de mettre du sel béni autour de votre maison et des médailles bénies?

Oui absolument. Le sel et les médailles ne contiennent aucun pouvoir en eux-mêmes. C'est la bénédiction que Dieu leur donne qui entoure votre maison. Il y a ici une ligne fine entre la superstition et le bon usage des sacramentaux. Faites confiance à Dieu, pas au sacramentel; utilisez le sacramentel pour vous aider à avoir confiance en Dieu. Mais ce sont plus que des symboles; Dieu utilise des objets ou des choses comme conduits de grâce, juste la façon dont Jésus a utilisé la boue pour guérir la vue d'un aveugle, ou des mouchoirs et des tabliers qui ont touché le corps de saint Paul pour conférer la grâce de guérison.

Un luthérien m'a parlé un jour d'un homme pour lequel ils priaient et qui a commencé à manifester des esprits mauvais. Il est devenu violent et a commencé à se précipiter vers l'une des femmes qui priaient là-bas. Bien que la femme ne soit pas catholique, elle a rappelé quelque chose sur un exorcisme et le pouvoir du signe de croix, qu'elle a rapidement fait dans les airs devant l'homme qui se précipite. Immédiatement, il est tombé en arrière. Ces signes, symboles et sacramentaux sont des armes puissantes. 

Faites bénir votre maison par un prêtre. Saupoudrez de sel autour de votre propriété. Bénissez-vous et votre famille avec de l'eau bénite. Portez des croix ou des médailles bénies. Portez le scapulaire. Faites confiance à Dieu seul.

Dieu bénit les objets et les symboles. Mais plus encore, Il honore notre foi lorsque nous reconnaissons Celui qui accorde la bénédiction.

Qquestion : Il n'y a pas d'adoration dans les églises catholiques où je vis. Aucune suggestion?

Jésus est toujours présent dans le Tabernacle. Allez à lui, aimez-le là-bas et recevez son amour pour vous.

Qquestion : Je ne trouve pas de directeur spirituel, que dois-je faire?

Demandez au Saint-Esprit de vous aider à en trouver un, de préférence un prêtre. Un dicton de mon propre directeur spirituel est: «Les directeurs spirituels ne sont pas choisi, ils sont donné." En attendant, faites confiance au Saint-Esprit pour vous guider, car en ces jours, trouver de bons et saints directeurs peut être un défi. Portez la Bible dans votre main droite et le Catéchisme dans votre gauche. Lisez les Saints (me vient à l'esprit sainte Thérèse de Liseux, sainte Françoise de Sales «Introduction à la vie dévote», ainsi que le journal de sainte Faustine). Allez à la messe, tous les jours si vous le pouvez. Embrassez le Père céleste dans une confession fréquente. Et prie, prie, prie. Si vous restez petit et humble, alors vous entendrez le Seigneur vous diriger de ces manières… même à travers sa sagesse multiple révélée dans la création. Un directeur spirituel vous aide à discerner la voix de Dieu; il ne remplace pas votre relation avec Dieu, qui est prière. N'aie pas peur. Faites confiance à Jésus. Il ne vous abandonnera jamais.

Qquestion :  Avez-vous entendu parler de Christina Gallagher, d'Anne l'apôtre laïque, de Jennifer… etc.?

Chaque fois qu'il s'agit de révélation privée, nous devons la lire avec prudence dans un esprit de prière, en faisant de notre mieux pour éviter une trop grande curiosité. Il y a de beaux et authentiques prophètes à notre époque. Il y en a aussi de faux. Si l'évêque a fait des déclarations à leur sujet, tenez compte de ce qui est dit. (La seule exception à cela, et c'est rare, est Medjugorje dans lequel le Vatican a déclaré que les déclarations de l'évêque local n'étaient que son `` opinion '' et a ouvert une nouvelle commission, sous l'autorité du Vatican, pour enquêter sur les origines surnaturelles des apparitions présumées.)

La lecture de certaines révélations privées vous apporte-t-elle la paix ou un sentiment de clarté? Les messages «résonnent-ils» dans votre cœur et vous poussent-ils à une conversion plus profonde, à une repentance sincère et à l'amour de Dieu? Vous connaîtrez un arbre à ses fruits. Veuillez prendre un moment pour lire mes écrits sur l'approche de l'Église Sur la révélation privée et que Des voyants et des visionnaires

Qquestion :  In Au Bastion! vous faites référence à une communication d'un prêtre relayant un message de Notre-Dame de La Salette du 19 septembre 1846. Ce message commence par la phrase: "J'envoie un SOS". Le problème avec ce message est que l'utilisation de "SOS" comme signal de détresse est originaire d'Allemagne et n'a été adoptée dans toute l'Allemagne qu'en 1905…

Oui c'est vrai. Et Notre-Dame aurait également livré le message en français. Autrement dit, vous lisez une traduction anglaise contemporaine du message. Voici, apparemment, une version plus précise: "Je lance un appel urgent à la terre…«Essentiellement, c'est le même sens, mais une traduction différente. Pour éviter toute confusion supplémentaire, j'ai édité la première ligne selon cette dernière version.

Qquestion : Je me demande pourquoi le Saint-Père ne dirait pas la même chose au troupeau? Pourquoi ne parle-t-il pas du Bastion? 

J'ai écrit Au Bastion!: "Le Christ est le Rocher sur lequel nous sommes bâtis - cette puissante forteresse du salut. Le Bastion est son chambre haute."L'appel au Bastion est un appel au Rocher, qui est Jésus - mais qui est aussi Son Corps, l'Église bâtie sur le Rocher qui est Pierre. Il n'y a probablement pas de prophète dans l'Église qui prononce ce message fort que le pape Benoît! Le Saint-Père a envoyé des avertissements clairs concernant les dangers de s'éloigner du Rocher par le relativisme moral, le mépris de la loi naturelle, le divorce de l'histoire du christianisme, l'acceptation du mariage gay, l'attaque contre la dignité humaine et la vie, et les abus à l'intérieur. l'Église elle-même. Le pape Benoît XVI nous rappelle vérité qui nous libère. Il nous appelle à faire confiance à Dieu, qui est amour, et à l'intercession de la Sainte Mère. Il nous montre en effet le Bastion, pour lutter contre les hérésies et les tromperies de notre temps en étant les témoins audacieux du Christ.

Le ciel nous parle maintenant d'une myriade de manières différentes… pas toujours en utilisant le même vocabulaire ni le même médium. Mais le message est toujours le même semble-t-il: "se repentir, se préparer, témoigner."

Qquestion : Pourquoi pensez-vous que la permission de dire la messe tridentine va changer quelque chose? Le retour au latin ne va-t-il pas faire reculer l'Église et isoler les gens?

Tout d'abord, permettez-moi de dire que ce serait un vœu pieux de croire que la réintroduction de la messe tridentine va soudainement changer la crise actuelle de la foi dans l'Église. La raison en est que c'est précisément une crise de toutes traditions religieuses et spirituelles.. La solution à cette situation troublante est un ré-évangélisation de l'Église: créer des occasions pour les âmes de rencontrer le Christ. Cette «relation personnelle» avec Jésus est quelque chose dont les Saints Pères ont souvent parlé comme fondamental pour connaître l'amour de Dieu et, à son tour, être son témoin.

La conversion signifie accepter, par décision personnelle, la souveraineté salvifique du Christ et devenir son disciple.  —POPE JEAN-PAUL II, Lettre encyclique: Mission du Rédempteur (1990) 46.

Le premier et le plus puissant moyen d'évangéliser le monde est de hol
iness de la vie. L'authenticité est ce qui donne à nos mots force et crédibilité. Les témoins, a déclaré le Pape Paul VI, sont les meilleurs enseignants.

Maintenant, la restauration de la beauté de la messe n'est qu'une occasion de plus dans laquelle nous pouvons transmettre la réalité du Christ.

La messe tridentine n'a pas été sans abus… mal dite et parfois mal priée aussi. Une partie du but de Vatican II était d'apporter de la fraîcheur à ce qui devenait un culte par cœur, la beauté de la forme extérieure maintenue, mais le cœur en manquait si souvent. Nous sommes appelés par Jésus à adorer en esprit et en vérité, Dieu glorifié à la fois par l'intérieur et par l'extérieur, et c'est ce que le Concile espérait faire revivre. Cependant, il en a résulté des abus non autorisés qui, plutôt que de rafraîchir le Mystère de l'Eucharistie, l'ont diminué et même éteint.

Ce qui est au cœur de la récente motu proprio (permettre au rite tridentin d'être dit sans autorisation spéciale) est le désir de reconnecter l'Église à des formes plus belles et plus appropriées de liturgie dans tous les rites; pour commencer à faire avancer le Corps du Christ vers la redécouverte de la transcendance, de la beauté et de la vérité dans la prière universelle de l'Église. Son désir est aussi d'unir l'Église, de rassembler ceux qui jouissent encore des formes plus traditionnelles de la liturgie, mais qui en ont été, jusqu'à présent, privés.

Beaucoup sont préoccupés par le renouvellement de l'usage du latin et par le fait que personne ne comprend plus la langue, même de nombreux prêtres. Le souci est qu'il isolera et marginalisera les fidèles. Cependant, le Saint-Père n'appelle pas à l'élimination de la langue vernaculaire. Il encourage plutôt l'utilisation de plus de latin, qui jusqu'à Vatican II, était la langue universelle de l'Église pendant près de 2000 ans. Il contient sa propre beauté et relie l'Église dans le monde entier. À un moment donné, vous pouviez voyager dans n'importe quel pays et participer plus efficacement à la messe car du latin. 

J'assistais au rite ukrainien de la liturgie pour les messes de la semaine dans la ville où j'habitais. J'ai à peine compris deux mots de la langue, mais j'ai pu suivre en anglais. J'ai trouvé que la liturgie était un reflet puissant des mystères transcendants célébrés. Mais c'était aussi parce que le prêtre qui dirigeait la liturgie priait du fond du cœur, avait une profonde dévotion à Jésus dans l'Eucharistie et la transmettait dans ses fonctions sacerdotales. Pourtant, je suis également allé aux messes Novus Ordo où je me suis retrouvé à pleurer à la Consécration pour les mêmes raisons: l'esprit de prière du prêtre, souvent rehaussé par une belle musique et un culte, qui tous ensemble ont magnifié les mystères célébrés.

Le Saint-Père n'a jamais dit que le latin ou le rite tridentin allait devenir la norme. Au contraire, que ceux qui le désirent puissent le demander et que tout prêtre du monde entier puisse le célébrer chaque fois qu'il le souhaite. À certains égards, cela peut donc sembler être un changement insignifiant. Mais si la manière dont les jeunes tombent amoureux de la messe tridentine aujourd'hui est une indication, elle est en effet très significative. Et cette signification, comme je l'ai exprimé, est de nature eschatologique.

Qquestion : Comment expliquer à mes enfants la plupart des choses que vous avez écrites ici sur les choses à venir?

Je voudrais y répondre sous peu dans une lettre séparée (Mise à jour: voir Sur les hérésies et d'autres questions).

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, SPIRITUALITÉ.

Les commentaires sont fermés.