La progression de l'homme


Victimes de génocide

 

 

PEUT-ÊTRE l'aspect le plus myope de notre culture moderne est la notion que nous sommes sur une voie linéaire de progrès. Que nous laissons derrière nous, à la suite des réalisations humaines, la barbarie et la pensée bornée des générations et des cultures passées. Que nous relâchons les chaînes des préjugés et de l'intolérance et que nous marchons vers un monde plus démocratique, libre et civilisé.

Cette hypothèse est non seulement fausse, mais dangereuse.

Lire la suite

Dynastie, pas démocratie - Partie II


Artiste inconnu

 

avec les scandales en cours qui font surface dans l'Église catholique, beaucoup -y compris même le clergé- demandent à l'Église de réformer ses lois, sinon sa foi fondamentale et sa morale qui appartiennent au dépôt de la foi.

Le problème est que, dans notre monde moderne de référendums et d'élections, beaucoup ne se rendent pas compte que le Christ a établi un dynastie, pas un La démocratie.

 

Lire la suite

Dynastie, pas démocratie - Partie I

 

Il Il y a confusion, même parmi les catholiques, quant à la nature de l'Église établie par le Christ. Certains pensent que l'Église a besoin d'être réformée, pour permettre une approche plus démocratique de ses doctrines et pour décider de la manière de traiter les problèmes moraux actuels.

Cependant, ils ne voient pas que Jésus n'a pas établi une démocratie, mais un dynastie.

Lire la suite