Le mot africain maintenant

Le cardinal Sarah s'agenouille devant le Saint-Sacrement à Toronto (University of St Michael's College)
Photo: Héraut catholique

 

CARDINAL Robert Sarah a donné une interview étonnante, perspicace et prémonitoire dans le Héraut catholique aujourd'hui. Il ne répète pas seulement "le mot maintenant" en termes d'avertissement selon lequel je suis obligé de parler depuis plus d'une décennie, mais surtout et surtout, les solutions. Voici quelques-unes des principales réflexions de l'interview du cardinal Sarah ainsi que des liens pour les nouveaux lecteurs vers certains de mes écrits qui correspondent et élargissent ses observations:

 

L'INTERVIEW

Il s'agit d'une crise mondiale et non régionale avec ses racines dans la période des Lumières: 

CS (Cardinal Sarah) : La crise spirituelle concerne le monde entier. Mais sa source est en Europe. Les Occidentaux sont coupables de rejeter Dieu… L'effondrement spirituel a donc un caractère très occidental. -Héraut catholique5 avril 2019

TNO (Le mot maintenant): Voir Mystère Babylone, La chute de la mystère Babyloneet L'effondrement de Babylone

 

La montée en puissance d'une «bête» économique:

CS: Parce que [l'homme occidental] refuse de se reconnaître comme héritier [du patrimoine spirituel et culturel], l'homme est condamné à l'enfer de la mondialisation libérale dans laquelle les intérêts individuels s'affrontent sans aucune loi pour les régir en dehors du profit à tout prix.

TNW : Le capitalisme et la bête montante et La nouvelle bête qui monte

 

La crise de la paternité:

CS: Je veux suggérer aux Occidentaux que la vraie cause de ce refus de réclamer leur héritage et de ce refus de la paternité est le rejet de Dieu. De lui, nous recevons notre nature d'homme et de femme.

TNW : Un prêtre dans ma propre maison: Partie I et Deuxieme PARTIE, Devenir un vrai homme, et La révélation prochaine du Père

 

Sur le mouvement de «l'idéologie du genre» vers l'homme contrefait:

CS: L'Occident refuse de recevoir et n'acceptera que ce qu'il se construit. Le transhumanisme est l'avatar ultime de ce mouvement. Parce que c'est un don de Dieu, la nature humaine elle-même devient insupportable pour l'homme occidental. Cette révolte est spirituelle à la racine.

TNW : La prochaine mystification mondiale et La tromperie parallèle

 

Sur la fausse quête de la liberté en dehors de la vérité:

CS: Une liberté qui n'est pas elle-même orientée et guidée par la vérité est absurde. L'erreur n'a aucun droit… L'homme occidental a peur de perdre sa liberté en acceptant le don de la vraie foi. Il préfère s'enfermer dans une liberté sans contenu.

TNW : La quête de la liberté

 

La crise du sacerdoce:

CS: Je pense que la crise du sacerdoce est l'un des principaux facteurs de la crise de l'Église. Nous avons enlevé l'identité des prêtres. Nous avons fait croire aux prêtres qu'ils doivent être des hommes efficaces. Mais un prêtre est fondamentalement la continuation de la présence du Christ parmi nous. Il ne doit pas être défini par ce qu'il fait, mais par ce qu'il est: ipsé Christus, Christ lui-même.

TNW : Absinthe et loyauté, L'Échec catholiqueMes jeunes prêtres, n'ayez pas peur! et Alors, vous l'avez vu aussi?

 

Nous vivons l'Heure du Jardin de Gethsémani et la Passion:

CS: Aujourd'hui, l'Église vit avec le Christ à travers les outrages de la Passion. Les péchés de ses membres lui reviennent comme des coups au visage… Les Apôtres eux-mêmes ont tourné la queue dans le Jardin des Oliviers. Ils ont abandonné le Christ à son heure la plus difficile… Oui, il y a des prêtres, des évêques et même des cardinaux infidèles qui n'observent pas la chasteté. Mais aussi, et c'est aussi très grave, ils ne tiennent pas fermement à la vérité doctrinale! Ils désorientent les fidèles chrétiens par leur langage confus et ambigu. Ils adultèrent et falsifient la Parole de Dieu, voulant la tordre et la plier pour gagner l'approbation du monde. Ce sont les Judas Iscariotes de notre temps.

TNW : Notre Passion, L'heure de Judas, Le scandale, Le tremblement de l'Église et Quand les étoiles tombent

 

Sur l'homosexualité et les péchés contre la chasteté:

CS: Il n'y a pas de «problème homosexuel» dans l'Église. Il y a un problème de péchés et d'infidélité. Ne perpétuons pas le vocabulaire de l'idéologie LGBT. L'homosexualité ne définit pas l'identité des personnes. Il décrit certains actes déviants, pécheurs et pervers. Pour ces actes, comme pour les autres péchés, les remèdes sont connus. Nous devons retourner au Christ et lui permettre de nous convertir.

TNW : Sexualité humaine et liberté - Partie IV, L'anti-miséricordeLa miséricorde authentique, et Armoise

 

La vraie crise dans l'Église:

CS: La crise de l'Église est avant tout une crise de la foi. Certains veulent que l'Église… ne parle pas de Dieu, mais se jette corps et âme dans les problèmes sociaux: migration, écologie, dialogue, culture de la rencontre, lutte contre la pauvreté, pour la justice et la paix. Ce sont bien entendu des questions importantes et vitales devant lesquelles l'Église ne peut fermer les yeux. Mais une Église comme celle-ci n'intéresse personne. L'Église n'a d'intérêt que parce qu'elle nous permet de rencontrer Jésus.

TNW : La crise derrière la criseSeul Jésus marche sur l'eau, et Un évangile pour tous

 

Les saints, et non les programmes, renouvelleront l'Occident:

CS: Certains pensent que l'histoire de l'Église est marquée par des réformes structurelles. Je suis sûr que ce sont les saints qui changent l'histoire. Les structures suivent ensuite, et ne font rien d'autre que perpétuer ce que les saints ont fait… La Foi est comme un feu, mais elle doit brûler pour être transmise aux autres. Veillez sur ce feu sacré! Que ce soit votre chaleur au cœur de cet hiver de l'Ouest.

TNW : Résurrection, pas Réforme, Le Triomphe - Partie II, et La sainteté nouvelle et divine à venir

 

Sur l'athéisme dans notre culture:

CS: Je parle d'un poison dont tous souffrent: un athéisme virulent. Il imprègne tout, même notre discours ecclésiastique. Elle consiste à permettre à des modes de pensée ou de vie radicalement païens et mondains de coexister avec la foi… Il ne faut plus faire de compromis avec le mensonge.

TNW : Le retour du communisme, et Le bon athée

 

Notre effondrement, comme Rome, et le retour à la barbare:

CS: Comme lors de la chute de Rome, les élites ne se soucient que d'augmenter le luxe de leur vie quotidienne et les peuples sont anesthésiés par des divertissements toujours plus vulgaires. En tant qu'évêque, il est de mon devoir d'avertir l'Occident! Les barbares sont déjà à l'intérieur de la ville. Les barbares sont tous ceux qui détestent la nature humaine, tous ceux qui piétinent le sens du sacré, tous ceux qui ne valorisent pas la vie, tous ceux qui se rebellent contre Dieu, créateur de l'homme et de la nature.

TNW : Barbares aux portes, Au réveillon, La foule grandissante, et À la veille de la révolution

 

Sur le nouveau totalitarisme:

CS: Un État qui relègue Dieu dans la sphère privée se coupe de la véritable source des droits et de la justice. Un État qui prétend fonder des droits sur la seule bonne volonté, et ne cherche pas à fonder la loi sur un ordre objectif reçu du Créateur, risque de tomber dans le totalitarisme.

TNW : La progression du totalitarisme, Quelle est la vérité?, L'heure de l'anarchieLa grande concentration des masses et Fausses nouvelles, vraie révolution

 

La menace de l'islam et la migration incontrôlée:

CS: Comment ne pas souligner la menace posée par l'islamisme? Les musulmans méprisent l'Occident athée… Pour les pays du tiers monde, l'Occident est présenté comme un paradis parce qu'il est gouverné par le libéralisme commercial. Cela encourage le flux de migrants, si tragique pour l'identité des peuples. Un Occident qui nie sa foi, son histoire, ses racines et son identité est voué au mépris, à la mort et à la disparition.

TNW : La crise de la crise des réfugiés et Une réponse catholique à la crise des réfugiés

 

Sur la communauté chrétienne authentique:

CS: J'appelle les chrétiens à ouvrir des oasis de liberté au milieu du désert créé par le profit effréné. Nous devons créer des lieux où l'air est respirable, ou simplement où la vie chrétienne est possible. Nos communautés doivent mettre Dieu au centre. Au milieu de l'avalanche de mensonges, nous devons être capables de trouver des endroits où la vérité n'est pas seulement expliquée mais vécue.

TNW : Le sacrement de la communautéL'Église accueillanteet Les refuges et solitudes à venir

 

Sur la nécessité de l'évangélisation dans le monde:

CS: Les chrétiens doivent être des missionnaires. Ils ne peuvent pas garder le trésor de la foi pour eux-mêmes. La mission et l'évangélisation restent une tâche spirituelle urgente.

TNW : Un évangile pour tous, Trouver Jésus,  L'urgence de l'Évangile,  et Jésus… Vous vous souvenez de lui?

 

Sur le rôle des chrétiens dans la société:

CS: Une société imprégnée de la Foi, de l'Évangile et de la loi naturelle est quelque chose de souhaitable. C'est le travail des fidèles laïcs de le construire. C'est en fait leur vocation propre… Une société juste dispose les âmes pour recevoir le don de Dieu, mais elle ne peut pas donner le salut… Il y a un grand besoin d'annoncer le cœur de notre foi: seul Jésus nous sauve du péché. Il faut cependant souligner que l’évangélisation n’est pas complète quand elle s’empare des structures sociales. Une société inspirée par l'Évangile protège les faibles contre les conséquences du péché.

TNW : Sur la discrimination juste, Le centre de la vérité, La miséricorde authentique, et Doux sur le péché

 

Sur la place de l'amour et de la croix dans l'évangélisation:

CS: Le but de l'évangélisation n'est pas la domination du monde, mais le service de Dieu. N'oubliez pas que la victoire du Christ sur le monde est… la croix! Notre intention n’est pas de prendre le pouvoir du monde. L'évangélisation se fait par la croix.

TNW : La croix est amour, Le pouvoir de la croixLa croix de l'amour, La croix quotidienneet Éclaircir la croix

 

L'importance de la vie intérieure:

CS: L'évangélisation n'est pas une question de succès. C'est une réalité profondément intérieure et surnaturelle.

TWN : Les affaires de maman, Sur les traces de Saint-Jean, et Retraite de prière

 

Pour lire l'intégralité de l'entretien avec le cardinal Sarah, qui comprend tellement plus de sagesse et d'idées précieuses, allez à Le héraut catholique

 

 

Votre soutien financier et vos prières sont pourquoi
vous lisez ceci aujourd'hui.
 Bénissez-vous et merci. 

Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre e-mail ne sera communiqué à personne.

 
Traduction Français: Philippe B.
Pour lire mes articles en français, cliquez sur le drapeau :

 
Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, FOI ET MORALE.