La sainteté nouvelle et divine à venir

printemps-fleur_Fotor_Fotor

 

DIEU souhaite faire quelque chose dans l'humanité qu'Il n'a jamais fait auparavant, à l'exception de quelques individus, et c'est se donner si complètement le don de Lui-même à Son Epouse, qu'elle commence à vivre et à bouger et à avoir son être dans un mode complètement nouveau .

Il souhaite donner à l'Église «la sainteté des sainteté».

 

UNE SAINTETÉ NOUVELLE ET DIVINE

Dans un discours peu connu aux Pères Rogationnistes, le Pape Jean-Paul II a noté comment, par le biais de leur fondatrice la bienheureuse Annibale Maria di Francia (aujourd'hui St. Annibale ou St. Hannibal)…

Dieu lui-même avait prévu de réaliser cette sainteté «nouvelle et divine» dont le Saint-Esprit souhaite enrichir les chrétiens à l'aube du troisième millénaire, afin de «faire du Christ le cœur du monde». —POPE JEAN-PAUL II, Discours aux Pères Rogationnistes, n. 6, www.vatican.va

Les trois principes fondamentaux de Saint-Hannibal, ou trois bourgeons que l'on pourrait dire, qui s'épanouiraient dans ce nouveau printemps sont:

I. Mettre la Sainte Eucharistie au centre de la vie personnelle et communautaire, afin d'en apprendre à prier et à aimer selon le Cœur du Christ.

II. Exister en tant que corps dans l'unité, dans l'unanimité des cœurs qui rend la prière acceptable à Dieu.

III. Association intime avec la souffrance du Très Sacré Cœur de Jésus. [1]cf. PAPE JEAN PAUL II, Discours aux Pères Rogationnistes, n. 4, www.vatican.va

Ce que saint Jean-Paul décrit ci-dessus est à la fois un programme pour les et le programme of l'ère de paix qui vient après la purification du monde dans laquelle l'Eucharistie, l'Unité et les Souffrances de l'Église serviront à réaliser que un Épouse du Christ, sans tache et sans tache, préparée pour l'éternelle Fête des Noces de l'Agneau. Comme saint Jean l'a entendu et vu dans une vision:

Réjouissons-nous, soyons heureux et donnons-lui gloire. Car le jour des noces de l'Agneau est venu, sa fiancée s'est préparée. Elle était autorisée à porter un vêtement en lin brillant et propre. (Apo 19: 7-8)

Autrement dit, on lui a permis une sainteté «nouvelle et divine»…

 

LE CADEAU

Plusieurs mystiques ont parlé de cette nouvelle ère qui arrive, mais en utilisant des termes différents pour la décrire. 'Il s'agit notamment de «l'incarnation mystique» de la vénérable Conchita de Armida et de l'archevêque Luis Martinez, la «nouvelle demeure» de la bienheureuse Elisabeth de la Trinité, «l'assomption des âmes amoureuses» de saint Maxamilian Kolbe, la «substitution divine» de Bienheureuse Dina Bélanger ', [2]cf. La Couronne et l'achèvement de tous les sanctuaires par Daniel O'Connor, p. 11; disponible ici la «Flamme d'Amour» d'Elizabeth Kindelmann (au moins comme son début), et le «Don de vivre dans la Divine Volonté» de la Servante de Dieu Luisa Piccarreta.

Cette sainteté «nouvelle et divine» est essentiellement l'état d'être in la Divine Volonté qui appartenait à Adam et Eve avant la chute, et qui a été récupérée dans la «nouvelle Eve», Marie, et bien sûr, c'était le mode constant du Christ, le «nouvel Adam». [3]cf. 1 Cor 15: 45 La Bienheureuse Vierge Marie, comme je l'ai déjà écrit, est la key pour comprendre la nature de l'Église telle qu'elle est, et va être. [4]cf. La clé de la femmeÀ quoi cela ressemblera-t-il? 

Jésus expliqua à la vénérable Conchita:

C'est bien plus qu'un mariage spirituel. C'est la grâce de M'incarner, de vivre et de grandir dans votre âme, de ne jamais la quitter, de vous posséder et d'être possédée par vous comme dans une seule et même substance. C'est moi qui la communique à votre âme dans une compénétration incompréhensible: c'est la grâce des grâces… C'est une union de même nature que celle de l'union des cieux, sauf qu'au paradis le voile qui cache la divinité disparaît… — Cité dans La Couronne et l'achèvement de tous les sanctuaires, par Daniel O'Connor, p. 11-12; nb. Ronda Chervin, Marche avec moi, Jésus

C'est encore, en un mot, vivre in la Divine Volonté. Qu'est-ce que ça veut dire? Frères et sœurs, il a été réservé pour ces temps, mais je crois surtout les temps à venir, pour déballer toute la théologie et l'ampleur de ce que Dieu est et va faire. Et nous ne faisons que commencer. Comme Jésus l'a dit à Luisa:

Le temps dans lequel ces écrits seront connus est relatif et dépend de la disposition des âmes qui souhaitent recevoir un si grand bien, ainsi que de l'effort de ceux qui doivent s'appliquer à être ses porte-trompettes en offrant. le sacrifice d’annoncer la nouvelle ère de paix… - Jésus à Luisa, Le don de vivre dans la volonté divine dans les écrits de Luisa Piccarreta, n. 1.11.6, Rév. Joseph Iannuzzi

Saint Louis de Montfort capte peut-être le mieux le gémissement qui monte régulièrement du corps du Christ pour ce nouveau divin. cadeau as le mal continue de s'épuiser:

Vos commandements divins sont brisés, votre Évangile est rejeté, des torrents d'iniquité inondent la terre entière emportant même vos serviteurs… Tout arrivera-t-il à la même fin que Sodome et Gomorrhe? Ne romprez-vous jamais votre silence? Allez-vous tolérer tout cela pour toujours? N'est-il pas vrai que votre volonté doit être faite sur la terre comme au ciel? N'est-il pas vrai que votre royaume doit venir? N'avez-vous pas donné à certaines âmes, chères à vous, une vision du futur renouvellement de l'Église? -Prière pour les missionnaires, n. 5 ; www.ewtn.com

Plutôt que d'essayer de dévoiler ici ce qui a pris à Luisa 36 volumes à écrire - un travail qui reste en grande partie non édité et non traduit (et qui est, en fait, sous un moratoire pour être publié, à l'exception de quelques ouvrages mentionnés ci-dessous), je vais juste ajouter un plus d'indices de cette grâce à venir avant de revenir à ma mission particulière «d'annoncer la nouvelle ère de paix». [5]«Une nouvelle ère dans laquelle l'amour n'est ni avide ni égoïste, mais pur, fidèle et véritablement libre, ouvert aux autres, respectueux de leur dignité, recherchant leur bien, rayonnant de joie et de beauté. Une nouvelle ère dans laquelle l'espoir nous libère de la superficialité, de l'apathie et de l'absorption de soi qui endormissent nos âmes et empoisonnent nos relations. Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d'être les prophètes de cette nouvelle ère… » —POPE BENOÎT XVI, Homélie, Journée mondiale de la jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008

Dans sa thèse de doctorat historique, qui porte les sceaux d'approbation de l'Université pontificale grégorienne ainsi que l'approbation ecclésiastique autorisée par le Saint-Siège, le théologien Rév. Joseph Iannuzzi nous donne un peu plus un aperçu de cette grâce de la «nouvelle Pentecôte» à venir que le Les papes du siècle dernier ont prié pour.

Tout au long de ses écrits, Luisa présente le don de Vivre dans la Divine Volonté comme une nouvelle et divine demeure dans l'âme, qu'elle appelle la «vraie vie» du Christ. La vraie vie du Christ consiste principalement en la participation continue de l'âme à la vie de Jésus dans l'Eucharistie. Alors que Dieu peut devenir substantiellement présent dans un hôte inanimé, Luisa affirme que l'on peut en dire autant d'un sujet animé, c'est-à-dire de l'âme humaine. -Le don de vivre dans la Divine Volonté, par le révérend Joseph Iannuzzi, n. 4.1.21, p. 119

Cette transformation en une «hôte vivante» qui reflète parfaitement l'état intérieur de Jésus », [6]Idem. n.m. 4.1.22, p. 123 tout en restant une créature avec plein libre arbitre et facultés, mais entièrement unie à la vie intérieure de la Sainte Trinité, se produira comme un nouveau don, une nouvelle grâce, une nouvelle sainteté qui, selon Luisa, rendra la sainteté de la saints des le passé ne semble qu'une ombre en comparaison. Dans les mots de ce grand saint marial:

Vers la fin du monde… Dieu Tout-Puissant et Sa Sainte Mère doivent susciter de grands saints qui surpasseront en sainteté la plupart des autres saints autant que les cèdres du Liban dominent de petits arbustes. -St. Louis de Montfort, Véritable dévotion à Marie, De l'art. 47

Mais vous êtes peut-être en train de dire: «Quoi…? Plus grande sainteté que Catherine de Sienne, que Jean de la Croix, que Saint François d'Assise ?? » La réponse à la question de savoir pourquoi réside dans l'énigme des âges…

 

LA VAGUE DES ÂGES

Il y a quelque temps, une pensée m'est venue d'écrire sur le L'âge à venir de l'amour et le Quatre âges de grâce. Les trois premiers âges sont ceux de l'action de la Sainte Trinité dans le temps. Dans son discours aux Rogationnistes, saint Jean-Paul II a parlé d'un «appel à la sainteté sur le chemin des conseils évangéliques». [7]Ibid., N. 3 On pourrait aussi parler des trois âges de la foi, de l'espoir et de l'amour [8]cf. L'âge à venir de l'amour qui sont un chemin vers la «sainteté des sainteté». Comme il est dit dans le Catéchisme:

La création a sa propre bonté et sa propre perfection, mais elle n'est pas sortie complète des mains du Créateur. L'univers a été créé «dans un état de voyage» (dans statu viae) vers une perfection ultime encore à atteindre, à laquelle Dieu l'a destinée. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 302

Les Âge du père, qui est «l'âge de la foi», a commencé après la chute d'Adam et Ève lorsque Dieu a conclu des alliances avec l'humanité. L'Âge du Fils, ou «âge de l'espoir», a commencé avec la Nouvelle Alliance en Earth_dawn_Fotor
Christ. Et L'âge du Saint-Esprit est ce que nous entrons alors que nous «franchissons le seuil de l'espérance» dans un «âge de l'Amour».

Le temps est venu d'exalter le Saint-Esprit dans le monde… Je désire que cette dernière époque soit consacrée d'une manière toute spéciale à ce Saint-Esprit… C'est son tour, c'est son époque, c'est le triomphe de l'amour dans Mon Église , dans tout l'univers. - Jésus à la vénérable María Concepción Cabrera de Armida; Fr. Marie-Michel Philipon, Conchita: Journal spirituel d'une mère, p. 195, 196

Ce Triomphe de Notre-Dame et de l'Église n'est pas la félicité du Ciel, cet état définitif de perfection totale du corps, de l'âme et de l'esprit. Ainsi, «l'ère de paix» ou «troisième millénaire» du christianisme, dit Jean-Paul II, n'est pas l'occasion «de se livrer à une nouvelle millénarisme"...

… Avec la tentation de prévoir des changements substantiels dans la vie de la société dans son ensemble et de chaque individu. La vie humaine continuera, les gens continueront à en apprendre davantage sur les succès et les échecs, les moments de gloire et les étapes de décadence, et le Christ notre Seigneur sera toujours, jusqu'à la fin des temps, la seule source de salut. —POPE JEAN-PAUL II, Conférence nationale des évêques, 29 janvier 1996; www.vatican.va

Pourtant, la dernière étape de la croissance de l'Église vers la perfection sera également sans précédent dans l'histoire, car l'Écriture elle-même témoigne que Jésus se prépare une Épouse qui sera sanctifiée.

Il nous a choisis en lui, avant la fondation du monde, pour être saints et sans défaut devant lui ... afin qu'il se présente l'église dans sa splendeur, sans tache ni ride ou quoi que ce soit, afin qu'elle soit sainte et sans défaut. . (Éph 1: 4, 5:27)

En fait, Jésus, notre Souverain Sacrificateur, a prié précisément pour cette sainteté, qui se réaliserait le plus parfaitement en unité :

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé... pour qu'ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu'ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. (Jean 17: 21-23)

Dans ses écrits, le Seigneur parle à Luisa de ces trois âges dans le temps, ce qu'il appelle le «Fiat de la création», le «Fiat de la rédemption» et le «Fiat de la sanctification »qui forment un seul chemin vers le Saint des saints.

Tous les trois ensemble s'entremêleront et accompliront la sanctification de l'homme. Le troisième Fiat [de la sanctification] donnera tant de grâce à l'homme qu'il le restituera à son état originel. Et alors seulement, quand je verrai l'homme tel que je l'ai créé, mon travail sera terminé ... - Jésus à Luisa, Le don de vivre dans la Divine Volonté, par le révérend Joseph Iannuzzi, n. 4.1, p. 72

Tout comme tous les hommes participent à la désobéissance d'Adam, tous les hommes doivent participer à l'obéissance du Christ à la volonté du Père. La rédemption ne sera complète que lorsque tous les hommes partageront son obéissance. -Pr. Walter Ciszek, Il me conduit, p. 116-117

Ceci est possible grâce à la puissance du Saint-Esprit:

Après que le Christ eut accompli sa mission sur terre, il restait encore nécessaire pour nous de devenir des participants de la nature divine de la Parole. Nous avons dû renoncer à notre propre vie et être tellement transformés que nous commencerions à vivre un type de vie entièrement nouveau qui plairait à Dieu. C'était quelque chose que nous ne pouvions faire qu'en partageant le Saint-Esprit. -Saint Cyrille d'Alexandrie

Est-ce donc injuste que ceux qui vivent dans le dernier âge de l'homme deviennent les plus saints? La réponse réside dans le mot «cadeau». Comme l'écrivait saint Paul:

Car Dieu est celui qui, pour son bon dessein, travaille en vous à la fois pour désirer et pour travailler. (Phil 2:13)

Le don de Vivre dans la Divine Volonté que Dieu souhaite donner à Son Église dans ces derniers temps se produira précisément par la désir et la coopération du corps du Christ que Dieu lui-même inspire - comme d'habitude. Ainsi, telle est la grande œuvre de la Mère de Dieu en cette heure: nous rassembler dans la chambre haute de son Cœur Immaculé pour préparer l'Église à recevoir la «Flamme d'Amour» qu'est Jésus-Christ lui-même, [9]cf. La flamme de l'amoure, p. 38, extrait du journal d'Elizabeth Kindelmann; 1962; L'archevêque de l'Imprimatur Charles Chaput selon Elizabeth Kindelmann. C'est précisément ce qu'écrivait Luisa lorsqu'elle a décrit ce don à venir comme la «vraie vie» du Christ et pourquoi nous pouvons aussi en parler comme l'aube du «jour du Seigneur», [10]cf. Deux jours de plus ou «mi-venue» du Christ, [11]cf. Le triomphe - Les pièces I, IIet III; "Dans sa première venue, Notre Seigneur est venu dans notre chair et dans notre faiblesse; dans ce milieu à venir, il vient en esprit et en puissance; dans la venue finale, il sera vu dans la gloire et la majesté… » -St. Bernard, Liturgie des heures, tome I, p. 169 ou "Étoile du matin montante » [12]cf. L'étoile montante du matin qui annonce et est le début du retour final de Jésus dans la gloire à la fin des temps, [13]cf. Cher Saint-Père… Il vient! quand nous le verrons face à face. C'est aussi l'accomplissement du Notre Père: «Ton royaume vient » - dans la mesure où Dieu accomplit son plan divin dans l'histoire du salut:

… Le Royaume de Dieu signifie le Christ lui-même, que nous désirons chaque jour de venir, et dont nous voulons nous manifester rapidement la venue. Car comme il est notre résurrection, puisque en lui nous nous élevons, ainsi il peut aussi être compris comme le Royaume de Dieu, car en lui nous régnerons. -Catéchisme de l'Eglise catholique, n. 2816

Il s'agit d'un interieur venir du Christ dans son épouse. 

L'église, qui comprend les élus, est convenablement stylisée l'aube ou l'aube… Ce sera tout le jour pour elle lorsqu'elle brille avec l'éclat parfait de la lumière intérieure. —St. Grégoire le Grand, Pape; Liturgie des heures, tome III, p. 308  

Ceci, encore une fois, est affirmé dans l'enseignement magistral de l'Église:

Il ne serait pas incompatible avec la vérité de comprendre les mots, «Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel» signifier: «dans l'Église comme dans notre Seigneur Jésus-Christ lui-même»; ou "dans l'Épouse qui a été fiancée, tout comme dans l'Époux qui a accompli la volonté du Père." -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2827

J'ai vu aussi les âmes de ceux qui avaient été décapités pour leur témoignage de Jésus et pour la parole de Dieu, et qui n'avaient pas adoré la bête ou son image ni accepté sa marque sur leur front ou leurs mains. Ils sont venus à la vie et ils ont régné avec le Christ pour un millier d'années. (Ap 20: 4)

 

PLUS GRAND QUE ST. FRANCIS?

Peut-être pouvons-nous comprendre pourquoi la sainteté des saints de cette prochaine ère dépassera celle des générations précédentes en remontant au seuil du deuxième âge de grâce, le «Fiat de la Rédemption». Jésus a dit,

Amen, je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'y en a pas eu de plus grand que Jean-Baptiste; pourtant le moindre dans le royaume des cieux est plus grand que lui. (Matthieu 11:11)

Vous voyez, Abraham, Moïse, Jean-Baptiste, etc. étaient de grands hommes dont la foi leur était attribuée. Pourtant, Jésus fait le pointque l' Fiat de la rédemption a donné à la génération suivante quelque chose de plus grand, et c'est le cadeau de la Trinité qui demeure. L'âge de la foi a cédé la place à une espérance vivante et à une nouvelle possibilité de sainteté et de communion avec Dieu. Pour cette raison, même les plus petits du Royaume possèdent quelque chose de plus grand que les patriarches avant eux. Écrit Saint Paul:

Dieu avait prévu quelque chose de mieux pour nous, de sorte que sans nous, ils ne devraient pas être rendus parfaits. (Héb 11:40)

Mais avec nous, ils connaîtront la perfection et toute la gloire que mérite leur foi en Dieu (et à quoi cela ressemble dans l'éternité n'est connu que de Dieu. Abraham peut en fait atteindre un stade de gloire plus élevé que les saints canonisés. Qui sait?)

Quand Luisa a posé au Seigneur cette question même de savoir comment il est possible qu'il n'y ait pas eu de saint qui ait toujours fait la très Sainte Volonté de Dieu et qui ait vécu `` dans votre volonté '', Jésus a répondu:

Bien sûr, il y a eu des saints qui ont toujours fait Ma Volonté, mais ils n'ont pris à Ma Volonté que ce qu'ils savaient.

Jésus compare alors Sa Divine Volonté à un «somptueux palais» à à qui Lui, comme son prince, a révélé, petit à petit, âge par âge, sa gloire:

À un groupe de personnes, il a montré le chemin pour se rendre à son palais; à un deuxième groupe, il a indiqué la porte; au troisième il a montré l'escalier; au quatrième les premières chambres; et au dernier groupe il a ouvert toutes les salles… —Jésus à Luisa, vol. XIV, 6 novembre 1922, Saints dans la Divine Volonté par le P. Sergio Pellegrini, avec l'approbation de l'archevêque de Trani, Giovan Battista Pichierri, p. 23-24

C'est-à-dire qu'Abraham, Moïse, David, Jean-Baptiste, Saint-Paul, Saint-François, Saint-d'Aquin, Saint-Augustin, Sainte-Thérèse, Sainte-Faustine, Saint-Jean-Paul II… ont tous révélé à la Eglise le chemin de plus en plus profond dans le mystère de Dieu que nous partagerons TOUS dans la béatitude du Ciel dans sa plénitude, comme un seul corps, un seul temple en Christ.

… Vous êtes concitoyens avec les saints et les membres de la maison de Dieu, bâtis sur le fondement des apôtres et des prophètes, avec Christ Jésus lui-même comme pierre angulaire. Par lui, toute la structure est maintenue ensemble et grandit en un temple sacré dans le Seigneur; en lui aussi, vous êtes construits ensemble pour devenir une demeure de Dieu dans l'Esprit. (Éph 2: 19-22)

Et donc maintenant, à ce moment de l'histoire du salut, «Dieu a prévu quelque chose de mieux pour nous», pour nous apporter des mystères plus profonds de Sa Divine Volonté en tant que corps. [14]cf. Jean 17:23 et La prochaine vague d'unité Et cette Unité parfaite, dont la source est la Sainte Eucharistie, se réalisera par la Passion de l'Église, car…

Le chemin de la perfection passe par la croix. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2015

Les trois bourgeons de Saint-Hannibal [15]nb. Saint Hannibal était le directeur spirituel de Luisa Piccarreta - l'Eucharistie, l'Unité et la Croix - apportent le Royaume de Dieu sur terre:

Le Royaume de Dieu est venu depuis la dernière Cène et, dans l'Eucharistie, il est au milieu de nous. Le royaume viendra dans la gloire quand le Christ la remet à son Père. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2816

Mon royaume sur terre est ma vie dans l'âme humaine. —Jésus à Sainte-Faustine, Miséricorde divine dans mon âme, Journal, n. 1784

Et cette unité, comme c'était autrefois entre Adam et Eve, est le point culminant de Vivre dans la Volonté Divine, le sainteté des sainteté, qui est la Volonté de Dieu sur terre comme il est au paradis. Et ce règne du Christ et de ses saints préparera l'Église à entrer dans le dernier et éternel âge de la fin des temps. 

… Chaque jour dans la prière du Notre Père, nous demandons au Seigneur: «Que ta volonté soit faite, sur terre comme au ciel» (Matt 6: 10)…. nous reconnaissons que le «ciel» est le lieu où se fait la volonté de Dieu, et que la «terre» devient le «ciel» - c'est-à-dire le lieu de la présence de l'amour, de la bonté, de la vérité et de la beauté divine - seulement si sur terre le la volonté de Dieu est faite. —POPE BENOÎT XVI, Audience générale, 1er février 2012, Cité du Vatican

Jésus lui-même est ce que nous appelons le «ciel». —POPE BENOÎT XVI, cité dans Magnificat, p. 116, mai 2013

… Le ciel est Dieu. —POPE BENOÎT XVI, En la fête de l'Assomption de Marie, Homélie, 15 août 2008; Castel Gondolfo, Italie; Service de presse catholique, www.catholicnews.com

Pourquoi ne pas lui demander de nous envoyer de nouveaux témoins de sa présence aujourd'hui, en qui il viendra lui-même à nous? Et cette prière, si elle n'est pas directement centrée sur la fin du monde, est néanmoins une vraie prière pour sa venue; il contient toute l'étendue de la prière qu'il nous a lui-même enseignée: «Que ton règne vienne!» Viens, Seigneur Jésus! —POPE BENOÎT XVI, Jésus de Nazareth, Semaine Sainte: de l'entrée à Jérusalem à la résurrection, p. 292, presse Ignatius 

______________________ 

 

SOURCES CONNEXES:

À ma connaissance, il n'y a que quelques ouvrages sur les écrits de Luisa qui ont l'approbation ecclésiale tandis que ses volumes sont soigneusement révisés et traduits. Ce sont d'excellents ouvrages pour aider le lecteur à comprendre la théologie du «don de vivre dans la volonté divine»:

  • Le don de vivre dans la volonté divine par le révérend Joseph Iannuzzi, PH. B., STB, M. Div., STL, STD, St. Andrew's Productions, www.SaintAndrew.com; également disponible sur www.ltdw.org

Un nouveau livre vient de sortir de Daniel S. O'Connor qui s'inspire des textes approuvés de Le don de vivre dans la volonté divine. C'est une excellente introduction à la spiritualité et aux écrits de Luisa Piccarreta qui aidera à répondre à de nombreuses questions fondamentales sur «l'ère de paix» à venir, lorsque ce «don» sera pleinement réalisé dans l'Église:

  • La Couronne et l'achèvement de tous les sanctuairespar Daniel S. O'Connor; disponible ici.
  • Les Heures de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christécrit par Luisa Piccarreta et édité par son directeur spirituel, St. Hannibal. 
  • La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté porte également les approbations d'un Imprimatur et Nihil obstat

La question la plus importante est peut-être comment nous préparons-nous à recevoir ce cadeau? Anthony Mullen, directeur national pour les États-Unis d'Amérique du Mouvement international de la flamme de l'amour du Cœur Immaculé de Marie, a écrit un excellent résumé de la façon dont ce don s'inscrit dans la nouvelle Pentecôte pour laquelle le Pape du siècle dernier a prié. , et plus important encore, ce que la Sainte Mère nous a demandé spécifiquement de faire pour nous préparer. J'ai posté son écriture ici: Les bonnes étapes spirituelles

 

ÉCRITS CONNEXES DE MARK:

 

Merci pour votre aide
de ce ministère à plein temps!

Pour vous abonner, cliquez sur ici.

 

Notes

Notes
1 cf. PAPE JEAN PAUL II, Discours aux Pères Rogationnistes, n. 4, www.vatican.va
2 cf. La Couronne et l'achèvement de tous les sanctuaires par Daniel O'Connor, p. 11; disponible ici
3 cf. 1 Cor 15: 45
4 cf. La clé de la femme
5 «Une nouvelle ère dans laquelle l'amour n'est ni avide ni égoïste, mais pur, fidèle et véritablement libre, ouvert aux autres, respectueux de leur dignité, recherchant leur bien, rayonnant de joie et de beauté. Une nouvelle ère dans laquelle l'espoir nous libère de la superficialité, de l'apathie et de l'absorption de soi qui endormissent nos âmes et empoisonnent nos relations. Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d'être les prophètes de cette nouvelle ère… » —POPE BENOÎT XVI, Homélie, Journée mondiale de la jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008
6 Idem. n.m. 4.1.22, p. 123
7 Ibid., N. 3
8 cf. L'âge à venir de l'amour
9 cf. La flamme de l'amoure, p. 38, extrait du journal d'Elizabeth Kindelmann; 1962; L'archevêque de l'Imprimatur Charles Chaput
10 cf. Deux jours de plus
11 cf. Le triomphe - Les pièces I, IIet III; "Dans sa première venue, Notre Seigneur est venu dans notre chair et dans notre faiblesse; dans ce milieu à venir, il vient en esprit et en puissance; dans la venue finale, il sera vu dans la gloire et la majesté… » -St. Bernard, Liturgie des heures, tome I, p. 169
12 cf. L'étoile montante du matin
13 cf. Cher Saint-Père… Il vient!
14 cf. Jean 17:23 et La prochaine vague d'unité
15 nb. Saint Hannibal était le directeur spirituel de Luisa Piccarreta
Publié dans ACCUEIL, L'ÈRE DE PAIX et étiqueté , , , , , , , .