Le moi intérieur

RETRAITE DE CARREAU
Jour 5

contemplation1

 

SONT tu es toujours avec moi? C'est maintenant le cinquième jour de notre retraite, et je suis certain que beaucoup d'entre vous luttent ces premiers jours pour rester engagés. Mais prenez cela, peut-être, comme un signe que vous pourriez avoir besoin de cette retraite plus que vous ne le pensez. Je peux dire que c'est le cas pour moi.

Aujourd'hui, nous continuons d'élargir la vision de ce que signifie être chrétien et de qui nous sommes en Christ…

Deux choses se produisent lorsque nous nous faisons baptiser. Le premier est que nous sommes purifiés de tout péché, en particulier du péché originel. La seconde est que nous devenons un nouvelle création dans le Christ.

Par conséquent, si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création; l'ancien est passé, voici, le nouveau est venu. (2 Co 5, 17)

En fait, le Catéchisme enseigne qu'un croyant est essentiellement «divinisé» cf. CEC, 1988 by grâce sanctifiante par la foi et le baptême. 

Grace est un participation à la vie de Dieu. Il nous introduit dans l'intimité de la vie trinitaire... -Catéchisme de l'Église catholique, n° 1997

Ce don gratuit de la grâce nous permet donc de devenez «participants de la nature divine et de la vie éternelle». CCC1996

Il est donc clair que devenir chrétien ne consiste pas à rejoindre un club, mais à devenir une personne entièrement nouvelle. Mais ce n'est pas automatique. Cela nécessite notre collaboration. Il faut que nous coopérons avec le Saint-Esprit pour que la grâce nous transforme de plus en plus à l'image de Dieu dans laquelle nous avons été créés. Comme l'a enseigné saint Paul:

Pour ceux qu'il connaissait d'avance, il prédestinait aussi à se conformer à l'image de son Fils… (Rom 8:29)

Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie que le Père souhaite transformer de plus en plus notre «homme intérieur», comme l'appelle saint Paul, en Jésus. Cela ne signifie pas que Dieu souhaite effacer votre personnalité et vos dons uniques, mais plutôt les incarner avec la vie surnaturelle de Jésus, qui est l'amour incarné. Comme je le dis souvent aux jeunes quand je parle dans les écoles: «Jésus n'est pas venu vous enlever votre personnalité; Il est venu pour ôter votre péché qui gâche qui vous êtes vraiment!

Ainsi, le but du baptême n'est pas seulement votre salut, mais d'apporter en vous le fruit du Saint-Esprit, qui est «Amour, joie, paix, patience, gentillesse, bonté, fidélité, douceur et maîtrise de soi.» Gal 5: 22 Ne considérez pas ces vertus comme des idéaux élevés ou des normes irréalisables. Au contraire, voyez-les comme ceux que Dieu a voulu que vous soyez dès le début.

Lorsque vous vous trouvez dans un magasin pour choisir un grille-pain, achetez-vous le modèle de sol bosselé, sans boutons et sans manuel? Ou prenez-vous le nouveau dans une boîte? Bien sûr, vous le faites. Vous payez beaucoup d'argent et pourquoi devriez-vous vous contenter de moins? Ou seriez-vous content de celui qui est cassé qui, lorsque vous rentrez chez vous, s'envole dans un pétillement de fumée?

Pourquoi est-ce alors que nous nous contentons de moins quand il s'agit de notre vie spirituelle? Beaucoup d'entre nous restent brisés parce que personne ne nous a donné la vision d'être plus que cela. Vous voyez, le baptême est le cadeau qui nous permet, pourrait-on dire, de choisir le grille-pain que nous voulons - devenir saint, ou simplement nous en tenir au modèle de plancher cassé. Mais écoutez, Dieu n'est pas satisfait du fait que votre cœur est cabossé, que votre âme manque de boutons et que votre esprit vagabonde sans direction claire. Regardez la croix et voyez comment Dieu a exprimé radicalement son malheur face à notre rupture! C'est pourquoi saint Paul dit,

… Ne soyez pas conforme à ce monde; mais soyez réformé dans la nouveauté de votre esprit, afin de prouver ce qui est le bien, l'acceptable et la parfaite volonté de Dieu. (Rom 12: 2)

Vous voyez, ce n'est pas automatique. La transformation survient lorsque nous commençons à renouveler nos esprits par la parole de Dieu, par les enseignements de notre foi catholique et en nous conformant à l'Évangile.

Comme je l'ai déjà dit dans cette retraite, c'est comme si ce nouvel homme ou cette nouvelle femme intérieure était imaginé en nous au baptême. Il n'a pas encore été nourri par le Sacrements, formé par le La parole de Dieu, et renforcé par prière afin que nous participions vraiment à la vie de Dieu, devenant saint et «sel et lumière» pour les autres qui ont besoin d'espoir et de salut.

[Puisse-t-il] vous accorder d'être fortifiés avec force par son Esprit dans l'homme intérieur, et que Christ habite dans vos cœurs par la foi. (Ep 3:17)

Frères et sœurs, il ne suffit pas d'être baptisé berceau catholique. Il ne suffit même pas d'aller à la messe tous les dimanches. Nous ne participons pas à un country club, mais à la nature divine!

Laissons donc la doctrine élémentaire du Christ et passons à la maturité. (Hé 6: 1)

Et nous avons parlé hier du chemin de cette maturité: en entrant dans le «La bonne mort. » Comme l'enseigne le Catéchisme:

Le chemin de la perfection passe par la croix. Il n'y a pas de sainteté sans renoncement et combat spirituel. Le progrès spirituel implique l'ascèse et la mortification qui conduisent progressivement à vivre dans la paix et la joie des Béatitudes. -CCC, n. 2015 («ascèse et mortification» signifiant «renoncement à soi-même»)

Et maintenant, il est temps pour nous d'approfondir cette retraite, de commencer à examiner les moyens pratiques par lesquels nous pouvons renforcer et favoriser le moi intérieur, et commencer à actualiser «la paix et la joie des Béatitudes». Que Notre Sainte Mère vous répète donc ce que saint Paul a dit à ses enfants spirituels:

Mes enfants, pour lesquels je suis de nouveau en travail jusqu'à ce que le Christ soit formé en vous. (Ga 4, 19)

 

RÉSUMÉ ET ÉCRITURE

Le Père n'a pas seulement l'intention de nous purifier du péché par le baptême, mais de nous aider à devenir une nouvelle création, refaite à l'image de son Fils.

Par conséquent, nous ne sommes pas découragés; au contraire, bien que notre moi extérieur se dépérisse, notre moi intérieur se renouvelle de jour en jour. (2 Co 4, 16)

BÉBÉ_FINAL_0001

 

Merci pour votre soutien à cet apostolat à plein temps.

 

Pour rejoindre Mark dans cette retraite de carême,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour inscrire.
Votre e-mail ne sera partagé avec personne.

Mark-Rosary Bannière principale

REMARQUE: De nombreux abonnés ont récemment signalé qu'ils ne recevaient plus d'e-mails. Vérifiez votre dossier de courrier indésirable ou spam pour vous assurer que mes e-mails n'y arrivent pas! C'est généralement le cas 99% du temps. Essayez également de vous réabonner ici. Si rien de tout cela ne vous aide, contactez votre fournisseur d'accès Internet et demandez-lui d'autoriser les e-mails de ma part.

 

nouvelle
PODCAST DE CET ÉCRIT CI-DESSOUS:

Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. CEC, 1988
2 CCC1996
3 Gal 5: 22
Publié dans ACCUEIL, RETRAITE DE CARREAU.