Les derniers jugements

 


 

Je crois que la grande majorité du livre de l'Apocalypse se réfère, non à la fin du monde, mais à la fin de cette ère. Seuls les derniers chapitres regardent vraiment la toute fin de le monde alors que tout le reste décrit avant tout une «confrontation finale» entre la «femme» et le «dragon», et tous les effets terribles dans la nature et la société d'une rébellion générale qui l'accompagne. Ce qui sépare cette confrontation finale de la fin du monde est un jugement des nations - ce que nous entendons principalement dans les lectures de la messe de cette semaine alors que nous approchons de la première semaine de l'Avent, la préparation de la venue du Christ.

Depuis deux semaines, j'entends les mots dans mon cœur: "Comme un voleur dans la nuit." C'est le sentiment que des événements arrivent sur le monde qui vont prendre beaucoup d'entre nous par surprise, sinon beaucoup d'entre nous à la maison. Nous devons être dans un «état de grâce», mais pas dans un état de peur, car chacun de nous peut être rappelé à la maison à tout moment. Sur ce, je me sens obligé de republier cet article d'actualité du 7 décembre 2010…

 


WE 
priez dans le Credo que Jésus ...

… Reviendra pour juger les vivants et les morts. —Apostle's Creed

Si nous considérons que le Le jour du Seigneur est pas une période de 24 heures, mais une période de temps prolongée, un «jour de repos» pour l'Église, selon la vision des Pères de l'Église primitive («mille ans est comme un jour et un jour comme mille ans»), alors nous pouvons comprendre le prochain Jugement général du monde contiendra deux éléments: le jugement du vie et le jugement du parfaite. Ils constituent un jugement étalé sur le Jour du Seigneur.

Voici, le jour du Seigneur sera de mille ans. —Lettre de Barnabas, Les Pères de l'Église, Ch. 15

Et encore,

… Notre journée, qui est limitée par le lever et le coucher du soleil, est une représentation de ce grand jour auquel le circuit de mille ans fixe ses limites. —Lactance, Pères de l'Église: Les Instituts Divins, Livre VII, Chapitre 14, Encyclopédie catholique; www.newadvent.org

Ce que nous approchons maintenant dans notre monde est le jugement de la vie...

 

LA VIGIL

Nous sommes dans une période de personne(s) regarde(nt) cette fiche produit et de prier alors que le crépuscule de cette ère actuelle continue de s'estomper.

Dieu disparaît de l'horizon humain et, avec la diminution de la lumière qui vient de Dieu, l'humanité perd ses repères, avec des effets destructeurs de plus en plus évidents. -Lettre de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI à tous les évêques du monde, 10 mars 2009; Catholique en ligne

Alors viendra minuit, quand ce «temps de miséricorde» dans lequel nous vivons actuellement cédera la place à ce que Jésus a révélé à Sainte Faustine comme le «jour de la justice».

Écrivez ceci: avant de venir en tant que juge juste, je viens d'abord en tant que Roi de la miséricorde. Avant que le jour de la justice n'arrive, il sera donné aux gens un signe dans les cieux de cette sorte: toute lumière dans les cieux s'éteindra, et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Ensuite, le signe de la croix sera vu dans le ciel, et des ouvertures où les mains et les pieds du Sauveur ont été cloués sortiront de grandes lumières qui éclaireront la terre pendant un certain temps. Cela aura lieu peu de temps avant le dernier jour. -Miséricorde divine dans mon âme, Jésus à sainte Faustine, n. 83

Encore une fois, le «dernier jour» n'étant pas un seul jour, mais une période de temps qui commence dans les ténèbres et culmine dans le jugement du vie. En effet, on retrouve dans la vision apocalyptique de Saint-Jean, pour ainsi dire, ce qui semble deux jugements, bien qu'ils soient vraiment UN répartis sur la «fin des temps».

 

MINUIT

Comme je l'ai présenté dans mes écrits ici et dans mon livre, les Pères apostoliques ont enseigné qu'il viendrait un temps à la fin de «six mille ans» (représentant les six jours de la création avant que Dieu ne se repose le septième) où le Seigneur jugerait les nations et purifierait le monde de la méchanceté, inaugurant aux «temps du royaume». Cette purification fait partie du jugement général de la fin des temps. 

Les prophéties les plus marquantes concernant les «derniers temps» semblent avoir une fin commune, annoncer de grandes calamités qui menacent l'humanité, le triomphe de l'Église et la rénovation du monde. -Encyclopédie Catholique, Prophétie, www.newadvent.org

Nous trouvons dans l'Écriture que la «fin des temps» amène un jugement sur les «vivants» et puis le mort." Dans le livre de l'Apocalypse, saint Jean décrit un jugement sur les nations qui sont tombés dans l'apostasie et la rébellion.

Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car son temps est venu de siéger en jugement [sur]… Babylone la grande [et]… quiconque adore la bête ou son image, ou accepte sa marque sur le front ou la main… Alors j'ai vu les cieux ouvert, et il y avait un cheval blanc; son cavalier s'appelait «Fidèle et vrai». Il juge et fait la guerre dans la justice… La bête a été capturée et avec elle le faux prophète… Les autres ont été tués par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui montait à cheval… (Ap 14: 7-10, 19:11 , 20-21)

Ceci est un jugement de la vie: de la «bête» (l'Antéchrist) et de ses disciples (tous ceux qui ont pris sa marque), et c'est dans le monde entier. St. John poursuit en décrivant dans les chapitres 19 et 20 ce qui suit: «première résurrection»Et un règne de« mille ans »- un« septième jour »de repos pour l'Église de ses travaux. C'est l'aube de la Soleil de justice dans le monde, quand Satan sera enchaîné dans l'abîme. Le triomphe conséquent de l'Église et la rénovation du monde constituent «l'après-midi» du Jour du Seigneur.

 

LA DERNIÈRE EVE

Ensuite, le diable est libéré de l'abîme et commence un dernier assaut contre le peuple de Dieu. Le feu tombe alors, détruisant les nations (Gog et Magog) qui se sont jointes à la dernière tentative de destruction de l'Église. C'est alors, écrit Saint-Jean, que le parfaite sont jugés à la fin des temps:

Ensuite, j'ai vu un grand trône blanc et celui qui y était assis. La terre et le ciel ont fui sa présence et il n'y avait pas de place pour eux. J'ai vu les morts, les grands et les humbles, debout devant le trône, et des rouleaux ont été ouverts. Puis un autre rouleau a été ouvert, le livre de vie. Les morts étaient jugés d'après leurs actes, d'après ce qui était écrit sur les rouleaux. La mer a rendu ses morts; puis la Mort et l'Hadès ont rendu leurs morts. Tous les morts ont été jugés selon leurs actes. (Ap 20: 11-13)

Ceci est le jugement final qui inclut tous ceux qui sont laissés en vie sur terre, et tous ceux qui ont déjà vécu  cf. Matthieu 25: 31-46 après quoi un Nouveau Cieux et une Nouvelle Terre sont introduits, et l'Épouse du Christ descend du Ciel pour régner à jamais avec Lui dans la ville éternelle de la Nouvelle Jérusalem où il n'y aura plus de larmes, plus de douleur et plus de chagrin.

 

JUGEMENT DU VIVANT

Ésaïe parle aussi du jugement de la vie cela ne laissera qu'un reste de survivants sur la terre qui entreront dans une «ère de paix». Ce jugement semble venir soudainement, comme l'indique Notre Seigneur, en le comparant au jugement qui a nettoyé la terre à l'époque de Noé, alors que la vie semblait continuer comme d'habitude, du moins pour certains:

… Ils mangeaient et buvaient, se mariaient et donnaient en mariage jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche, et le déluge est venu et les a tous détruits. De même, comme à l'époque de Lot: ils mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, construisaient… (Luc 17: 27-28)

Jésus décrit ici le début du Jour du Seigneur, du Jugement Général qui commence par un jugement du vie.

Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur la nuit. Quand les gens disent, «Paix et sécurité», puis un désastre soudain s'abat sur eux, comme des douleurs d'accouchement sur une femme enceinte, et ils n'échapperont pas. (1 Th 5: 2-3)

Voici, l'Éternel vide le pays et le ravage; il la renverse, dispersant ses habitants: profane et prêtre, serviteur et maître, la bonne comme maîtresse, l'acheteur comme vendeur, le prêteur comme emprunteur, le créancier comme débiteur…
En ce jour-là, l'Éternel punira l'armée des cieux dans les cieux, et les rois de la terre sur la terre. Ils seront rassemblés comme des prisonniers dans une fosse; ils seront enfermés dans un donjon, et après plusieurs jours ils seront punis…. C'est pourquoi ceux qui habitent sur la terre pâlissent, et il ne reste que peu d'hommes. (Ésaïe 24: 1-2, 21-22, 6)

Isaïe parle d'une période de temps jusqu'à XNUMX fois cette purification du monde lorsque les «prisonniers» sont enchaînés dans un donjon, puis punis «après plusieurs jours». Ésaïe décrit cette période ailleurs comme une période de paix et de justice sur terre…

Il frappera les impitoyables avec le bâton de sa bouche, et du souffle de ses lèvres il tuera les méchants. La justice sera la ceinture autour de sa taille, et la fidélité une ceinture sur ses hanches. Alors le loup sera l'hôte de l'agneau, et le léopard se couchera avec le chevreau… la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, comme l'eau recouvre la mer…. Ce jour-là, le Seigneur le reprendra en main pour récupérer le reste de son peuple qui reste… Lorsque votre jugement se lèvera sur la terre, les habitants du monde apprendront la justice. (Ésaïe 11: 4-11; 26: 9)

C'est-à-dire que non seulement les méchants sont punis, mais les justes sont récompensés comme «les doux héritent de la terre». Cela fait également partie du Jugement Général qui trouve sa récompense définitive dans l'éternité. Cela compromet aussi une partie du témoignage aux nations de la vérité et de la puissance de l'Évangile, qui, selon Jésus, doit aller à toutes les nations, "Et alors la fin viendra." cf. Matthieu 24:14 C'est-à-dire que la «parole de Dieu» sera effectivement confirmée cf. La justification de la sagesse comme l'écrit le pape Pie X:

«Il brisera la tête de ses ennemis», afin que tous sachent «que Dieu est le roi de toute la terre», «afin que les Gentils se reconnaissent être des hommes». Tout cela, Vénérables Frères, Nous croyons et attendons avec une foi inébranlable. —PAPE Pie X, E Suprême, Encyclique «Sur la restauration de toutes choses», n. 6-7

Le Seigneur a fait connaître son salut: aux yeux des nations, il a révélé sa justice. Il s'est souvenu de sa gentillesse et de sa fidélité envers la maison d'Israël. (Psaume 98: 2)

Le prophète Zacharie parle également de ce reste survivant:

Dans tout le pays, dit l'Éternel, les deux tiers d'entre eux seront retranchés et périront, et un tiers restera. Je ferai passer le tiers par le feu, et je les raffinerai au fur et à mesure que l'argent raffiné, et je les testerai au fur et à mesure que l'or sera testé. Ils invoqueront mon nom et je les entendrai. Je dirai: «Ils sont mon peuple», et ils diront: «L'Éternel est mon Dieu». (Zec 13: 8-9; cf. aussi Joël 3: 2-5; Is 37:31; et 1 Sam 11: 11-15)

Saint Paul a également parlé de ce jugement de la vie cela coïncide avec la destruction de la «bête» ou de l'Antéchrist.

Et alors l'anarchique sera révélé, que le Seigneur (Jésus) tuera du souffle de sa bouche et rendra impuissant par la manifestation de sa venue… (2 Th 2: 8)

Citant la Tradition, écrivain du XIXe siècle, le P. Charles Arminjon, note que cette «manifestation» de la venue du Christ est ne sauraient Son retour final dans la gloire mais la fin d'une époque et le début d'une nouvelle:

Saint Thomas et Saint Jean Chrysostome expliquent les mots quem Dominus Jésus détruit illustratione adventus sui ("Que le Seigneur Jésus détruira avec l'éclat de sa venue") dans le sens où Christ frappera l'Antéchrist en l'éblouissant d'un éclat qui sera comme un présage et un signe de sa seconde venue ... La vue la plus autoritaire, et celui qui semble le plus en harmonie avec les Saintes Écritures, c'est qu'après la chute de l'Antéchrist, l'Église catholique entrera à nouveau dans une période de prospérité et de triomphe. -La fin du monde actuel et les mystères de la vie future, Pr. Charles Arminjon (1824), p. 56-57; Presse de l'Institut Sophia

 

LE MAGISTÈRE ET LA TRADITION

La compréhension de ces passages bibliques ne vient pas d'une interprétation privée mais de la voix de la Tradition, en particulier des Pères de l'Église qui n'ont pas hésité à expliquer les événements des derniers jours selon la Tradition orale et écrite qui leur a été transmise. Encore une fois, nous voyons clairement un jugement universel de la vie se produire before une «ère de paix»:

À la fin de la six millième année, toute méchanceté doit être abolie de la terre, et la justice régnera pendant mille ans; et il doit y avoir tranquillité et repos des travaux que le monde endure depuis longtemps. —Caecilius Firmianus Lactantius (250-317 AD; écrivain ecclésiastique), The Divine Institutes, Vol 7, Ch. 14

L'Écriture dit: «Et Dieu se reposa le septième jour de toutes Ses œuvres»… Et en six jours les choses créées furent achevées; il est donc évident qu’ils prendront fin au sixième millénaire… Mais quand l'Antéchrist aura dévasté toutes choses dans ce monde, il régnera pendant trois ans et six mois, et siégera dans le temple de Jérusalem; et alors le Seigneur viendra du Ciel sur les nuées… envoyant cet homme et ceux qui le suivent dans l'étang de feu; mais apportant pour les justes les temps du royaume, c'est-à-dire le reste, le septième jour sanctifié ... Ceux-ci doivent avoir lieu aux temps du royaume, c'est-à-dire le septième jour ... le vrai sabbat des justes. —St. Irénée de Lyon, père de l'Église (140–202 après JC); Contre les Haereses, Irénée de Lyon, V.33.3.4, Les Pères de l'Église, CIMA Publishing Co.

«Et Il s'est reposé le septième jour. Cela signifie: quand Son Fils viendra et détruira le temps de l'anarchique et jugera les impies, et changera le soleil, la lune et les étoiles - alors Il se reposera vraiment le septième jour ... -Lettre de Barnabas, écrit par un Père apostolique du deuxième siècle

Mais Lui, quand il aura détruit l'iniquité, exécuté son grand jugement, et qu'il aura rappelé à la vie les justes, qui ont vécu depuis le commencement, sera engagé parmi HOMMES a mille ans, et les gouvernera avec la plupart des commandes justes. —Caecilius Firmianus Lactantius (250-317 AD; écrivain ecclésiastique), The Divine Institutes, Vol 7, Ch. 24

Cette vision d'une restauration de toutes choses dans le Christ a également été repris par les papes, en particulier du siècle dernier. cf. Les papes et l'ère naissante Pour en citer un:

Il sera enfin possible que nos nombreuses blessures soient guéries et que toute justice ressurgisse avec l'espoir d'une autorité rétablie; que les splendeurs de la paix soient renouvelées, et que les épées et les bras tombent de la main et que tous les hommes reconnaissent l'empire du Christ et obéissent volontairement à sa parole, et que toute langue confesse que le Seigneur Jésus est dans la gloire du Père. —POPE LEO XIII, Consécration au Sacré-Cœur, mai 1899

Saint Irénée explique que le but ultime de ce «sabbat» millénaire et de cette période de paix est de préparer l'Église à être une mariée sans tache pour recevoir son roi quand il reviendra dans la gloire:

Il [l'homme] sera effectivement discipliné à l'avance pour incorruption, et ira de l'avant et s'épanouira aux temps du royaume, afin d'être capable de recevoir la gloire du Père.. —St. Irénée de Lyon, père de l'Église (140–202 après JC); contre les hérésies, Irénée de Lyon, Bk. 5, Ch. 35, Les Pères de l'Église, CIMA Éditions Co.

 

APRÈS L'ÈRE

Quand l'Église a atteint sa «pleine stature», l'Évangile a été proclamé jusqu'aux confins de la terre, et il y a eu Confirmation de la sagesse et l'accomplissement de la prophétie, alors les derniers jours du monde prendront fin par ce que le père de l'Église Lactance appelait «le deuxième et le plus grand» ou «le jugement dernier»:

… Après avoir donné du repos à toutes choses, je ferai le début du huitième jour, c'est-à-dire le début d'un autre monde. —Lettre de Barnabas (70-79 après JC), écrite par un père apostolique du deuxième siècle

Un homme parmi nous, nommé Jean, l'un des apôtres du Christ, a reçu et annoncé que les disciples du Christ habiteraient à Jérusalem pendant mille ans, et qu'ensuite la résurrection et le jugement universels et, en bref, éternels, auraient lieu. -St. Justin Martyr, Dialogue avec Trypho, Ch. 81, Les Pères de l'Église, héritage chrétien

Après que ses mille ans se soient écoulés, période au cours de laquelle est achevée la résurrection des saints…. il s'ensuivra la destruction du monde et la conflagration de toutes choses au jugement: nous serons alors changés en un instant dans la substance des anges, même par l'investiture d'une nature incorruptible, et ainsi être transportés dans ce royaume dans les cieux.. —Tertullien (155-240 après JC), Père de l'Église de Nicée; Contre Marcion, Ante-Nicene Fathers, Henrickson Publishers, 1995, vol. 3, p. 342-343)

 

EST-CE QUE TU REGARDES?

Compte tenu des signes actuels de bouleversement dans le monde - les principaux parmi eux l'anarchie croissante et l'apostasie - le chaos dans la nature, les apparitions de Notre-Dame, en particulier à Fatima, et les messages à Sainte Faustine qui indiquent que nous vivons dans un temps limité de miséricorde… nous devrions vivre plus que jamais dans un lieu d'espoir, d'anticipation et de disponibilité.  

Considérez ce que le P. Charles a écrit il y a plus de cent ans - et où nous devons en être aujourd'hui:

… Si nous étudions un instant les signes du temps présent, les symptômes menaçants de notre situation politique et de nos révolutions, ainsi que les progrès de la civilisation et l'avancée croissante du mal, correspondant au progrès de la civilisation et aux découvertes matérielles ordre, nous ne pouvons manquer de prévoir la proximité de la venue de l'homme du péché et des jours de désolation annoncés par le Christ.  -La fin du monde actuel et les mystères de la vie future, Fr. Charles Arminjon (1824-1885), p. 58; Presse de l'Institut Sophia

Par conséquent, nous devons prendre les paroles de saint Paul plus au sérieux que jamais ...

… Vous, frères, n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Car vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes ni de la nuit ni des ténèbres. Par conséquent, ne dormons pas comme les autres, mais restons vigilants et sobres. (1 Th 5: 4-6)

Déterminé est le jour de la justice, le jour de la colère divine. Les anges tremblent devant lui. Parlez aux âmes de cette grande miséricorde pendant qu'il est encore temps [d'accorder] la miséricorde. Si vous gardez le silence maintenant, vous répondrez à un grand nombre d'âmes en ce jour terrible. Peur de rien. Soyez fidèle jusqu'à la fin. -Miséricorde divine dans mon âme, Sainte Mère de Sainte Faustine, n. 635

Peur de rien. Soyez fidèle jusqu'à la fin. À cet égard, le pape François offre ces paroles de consolation qui nous rappellent que Dieu œuvre pour l'accomplissement et non pour l'anéantissement:

«Ce qui nous attend, comme l'accomplissement d'une transformation déjà en place depuis la mort et la résurrection du Christ, est donc une nouvelle création. Ce n'est pas un anéantissement de l'univers et de tout ce qui nous entoure »mais plutôt un apport de tout à sa plénitude d'être, de vérité et de beauté. —POPE FRANÇOIS, 26 novembre, audience générale; Zénith

D'où la raison pour laquelle j'écris cette méditation sur Les Jugements Derniers, car le Jour est plus proche que lorsque nous avons commencé ...

Parle au monde de ma miséricorde; que toute l'humanité reconnaisse Mon insondable miséricorde. C'est un signe pour la fin des temps; après cela viendra le jour de la justice. Tant qu'il est encore temps, qu'ils aient recours à la source de ma miséricorde; qu'ils profitent du Sang et de l'Eau qui ont jailli pour eux. -Miséricorde divine dans mon âme, Jésus à sainte Faustine, n. 848

 

LECTURE CONNEXE:

Le temps des trompettes - Partie IV

Une nouvelle création 

Cher Saint-Père… Il vient!

Pourquoi les papes ne crient-ils pas?

Les papes et l'ère naissante

Comment l'Ère a été perdue

 

 C'est toujours une période difficile de l'année pour notre ministère, financièrement. 
Veuillez considérer dans la prière la dîme pour notre ministère.
Soyez bénis.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. Matthieu 25: 31-46
2 cf. Matthieu 24:14
3 cf. La justification de la sagesse
4 cf. Les papes et l'ère naissante
Publié dans ACCUEIL, FOI ET MORALE et étiqueté , , , , , , , , , , , , , , , , .