Le dernier debout

 

L' ces derniers mois ont été pour moi un temps d'écoute, d'attente, de combat intérieur et extérieur. J'ai remis en question ma vocation, ma direction, mon but. Ce n'est que dans le silence devant le Saint-Sacrement que le Seigneur a finalement répondu à mes appels : Il n'en a pas encore fini avec moi.

 

Le temps de l'avertissement

D'une part, je peux m'identifier à une grande partie du récent discours puissant de Glenn Beck et au besoin brûlant de donner aux gens espérance. 

Tout autour de nous, nous voyons une génération qui a été traumatisée par la guerre psychologique qui a été menée contre elle, en particulier ces trois dernières années à travers des mensonges quotidiennement exposés.

Les gens ont besoin d'espoir. Ils ont besoin d'être rassurés. Mais ce n'est pas un faux espoir que nous puissions simplement nous asseoir et attendre que Dieu répare tout. Notre espoir authentique n'est pas que le Seigneur va emporter la tempête mais qu'il sera juste à côté de nous au fur et à mesure que nous le traversons.   

Dans un message à la voyante américaine Jennifer, Notre Seigneur dit que c'est maintenant un temps de…

…grande urgence, car le monde est entré dans le temps de l'avertissement. Je ne parle pas du temps de Ma visite, c'est plutôt un temps d'avertissement qui inaugurera la période où toute l'humanité sera mise à genoux pour voir leurs âmes comme Je les vois. Mon enfant, ceux qui ne reconnaissent pas ce temps — où le mal cherche à s'élever, mais est simultanément transpercé par la lumière de la vérité — se retrouveront comme les vierges folles. Je dis à Mes enfants avec une grande urgence qu'il est temps de se repentir. Il est temps de reconnaître l'heure à laquelle vous vivez. —5 juillet 2023 ; compte à rebours pour le royaume.com

En tant que veilleur, je me suis moi aussi demandé si ce rôle était encore nécessaire, d'autant plus que les sujets que j'ai abordés pendant des décennies - et que j'étais considéré comme un fou à élever - sont maintenant dans les médias catholiques grand public. Mais chaque fois que je pense savoir quelle "heure il est", le Seigneur dit, "Je n'ai pas encore fini..." Alors, j'ai repris mes esprits, pour rester à ce poste aussi longtemps qu'Il le voudra, d'autant plus que Son Église telle que nous la connaissons se désintègre…

 

LA FAUSSE EGLISE

Désillusion. Découragement. Ce sont de vraies tentations au milieu de la corruption actuelle et de la décadence sociale rapide car la voix du Magistère est presque inexistante. Où sont les bergers pour conduire et protéger leurs troupeaux des loups rapaces ? Où est la proclamation calme et claire de la vérité pour percer les nuages ​​de la confusion ? Pourquoi l'Église est-elle pratiquement silencieuse alors que nos jeunes sont envahis par un véritable tsunami of perversion sexuelle, expérimentation, idéologies? Et pourquoi "les vaccins" et "au réchauffement climatique« soudain plus critique pour la hiérarchie que la destination éternelle des dizaines de milliers d'âmes qui passent chaque jour de ce monde ?

C'est pénible à dire, mais une grande partie de notre clergé a pratiquement fui « le jardin » comme les Apôtres d'autrefois. 

Que dire quand un futur Cardinal et responsable des Journées Mondiales de la Jeunesse 2023 à Lisbonne déclare :

Nous ne voulons pas du tout convertir les jeunes au Christ ou à l'Église catholique ou quoi que ce soit de ce genre. Nous voulons qu'il soit normal qu'un jeune chrétien catholique dise et témoigne de qui il est ou qu'un jeune musulman, juif ou d'une autre religion n'ait aucun problème à dire qui il est et à en témoigner, et pour un jeune qui n'a pas de religion de se sentir le bienvenu et peut-être de ne pas se sentir étrange de penser différemment. —Mgr Américo Aguiar, 10 juillet 2023 ; Le Telegraph catholique

D'où je me tiens en tant que catholique instruit, ce n'est pas de l'accompagnement mais compromis; pas l'évangélisation mais indifférentisme; pas une bonne philosophie mais sophistique. C'est un abandon presque complet de la Grande Commission. Comparez les paroles d'Aguiar à celles de saint Paul VI :

L'Église respecte et estime ces religions non chrétiennes parce qu'elles sont l'expression vivante de l'âme de vastes groupes de personnes. Ils portent en eux l'écho de milliers d'années de recherche de Dieu, une quête incomplète mais souvent faite avec une grande sincérité et droiture de cœur. Ils possèdent un impressionnant patrimoine de textes profondément religieux. Ils ont appris à des générations de gens à prier. Elles sont toutes imprégnées d'innombrables «graines de la Parole» et peuvent constituer une véritable «préparation à l'Évangile»… [Mais] ni le respect et l'estime de ces religions, ni la complexité des questions soulevées ne sont une invitation à l'Église à retenir de ces non-chrétiens la proclamation de Jésus-Christ. Au contraire, l'Église soutient que ces multitudes ont le droit de connaître les richesses du mystère du Christ - richesses dans lesquelles nous croyons que l'humanité tout entière peut trouver, dans une plénitude insoupçonnée, tout ce qu'elle cherche à tâtons concernant Dieu, l'homme et son destin, sa vie et sa mort, et sa vérité. —PAPE ST. PAUL VI, Evangelii Nuntiandi, n.m. 53 ; vatican.va

Et puis il y a la nomination du très controversé archevêque Victor Manuel Fernández à la plus haute fonction doctrinale de l'Église : Préfet du Dicastère de la Doctrine de la Foi. Pas plus tard que le 5 juillet 2023, il a continué à postuler la possibilité de « bénir » les relations homosexuelles – ce que ce même bureau a récemment clairement condamné :

La conscience morale exige que, en toute occasion, les chrétiens témoignent de toute la vérité morale, qui est contredite à la fois par l'approbation des actes homosexuels et la discrimination injuste contre les personnes homosexuelles […et] évitent d'exposer les jeunes à des idées erronées sur la sexualité et le mariage qui les priver de leurs nécessaires défenses et contribuer à la propagation du phénomène. -Considérations relatives aux propositions de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles; n. dix; 3 juin 2003

Fernández a également déclaré dans une interview que bien que la doctrine de l'Église ne puisse être modifiée, "notre compréhension » de la doctrine peut changer, « et qu'en fait elle a changé et continuera de changer ». Registre national catholique, 6 juillet 2023 Comparez cela au pape saint Pie X :

Je rejette entièrement la fausse représentation hérétique selon laquelle les dogmes évoluent et changent d'une signification à une autre différente de celle que l'Église avait précédemment. - 1er septembre 1910; papalencycliques.net

"Beaucoup m'ont fait part de leurs inquiétudes", a déclaré le cardinal Raymond Burke il y a quelque temps, "en ce moment très critique, il y a un fort sentiment que l'église est comme un navire sans gouvernail... Ils ont un peu le mal de mer parce qu'ils sentir que le navire de l'Église s'est égaré. Service de nouvelles religieuses, 31 octobre, 2014 Le ciel semble d'accord. Dans un appel récent par l'intermédiaire de la voyante italienne, Angela, Notre-Dame a dit :

Ce soir, je suis de nouveau ici pour vous demander la prière - la prière pour mon Église bien-aimée, la prière pour ce monde, de plus en plus saisi et enveloppé par les forces du mal... priez pour que le vrai magistère de l'Église ne soit pas perdu. —8 juillet 2023 ; compte à rebours pour le royaume.com

L'Église ne sera jamais perdue. Mais la vérité vous être éclipsé, tout comme le Fils de Dieu, qui a déclaré « Je suis la vérité », a été crucifié.

Ce qui me frappe, quand je pense au monde catholique, c'est qu'au sein du catholicisme, il semble parfois prédominer une pensée non-catholique, et il peut arriver que demain cette pensée non-catholique au sein du catholicisme, devienne demain la plus forte. Mais il ne représentera jamais la pensée de l'Église. Il faut qu'un petit troupeau subsiste, aussi petit soit-il. —PAPE PAUL VI, Le secret Paul VI, Jean Guitton, p. 152-153, référence (7), p. ix.

Et pourtant, Notre-Dame nous rappelle concernant notre clergé :

…priez et ne tombez pas dans les tentations subtiles du jugement et de la condamnation. Le jugement ne dépend pas de vous mais de Dieu. —8 juillet 2023 ; compte à rebours pour le royaume.com

 

Le dernier debout

Mais nous ne devrions pas non plus être lâches et silencieux quand nos bergers provoquent un scandale public. Nous avons le devoir, en tant que disciples baptisés, de proclamer et de défendre la vérité. Nous tous. Nous tous!

À ce stade, chers frères et sœurs, les quelques-uns d'entre vous qui sont encore fidèles à la Sainte Tradition, qui écoutent encore Notre Mère, qui défendent encore courageusement la vérité, sont le dernier debout. Vous êtes, en grande partie, le laïcs, dirigé par une poignée de prêtres courageux et fidèles qui ne sont plus qu'un reste. Mais ce sont les évêques et le pape lui-même qui ont prophétisé à cette heure même… 

Avec le Conseil, l'heure des laïcs vraiment frappé, et beaucoup de fidèles laïcs, hommes et femmes, ont mieux compris leur vocation chrétienne, qui par sa nature même est une vocation à l'apostolat… —LE PAPE SAINT JEAN-PAUL II, Jubilé de l'apostolat des laïcs, nf. 3 ; cf. Lumen gentium, n° 31

Notre époque pourrait en quelque sorte être appelée l'ère des laïcs. Soyez donc ouvert à la contribution des laïcs. —LE PAPE SAINT JEAN-PAUL II, Aux Oblats de Saint-Joseph, 17 février 2000

Suivre le Christ exige le courage de choix radicaux, ce qui signifie souvent aller à contre-courant. «Nous sommes le Christ!», S'est exclamé saint Augustin. Les martyrs et témoins de la foi d'hier et d'aujourd'hui, y compris de nombreux fidèles laïcs, montrent que, si nécessaire, nous ne devons pas hésiter à donner même notre vie pour Jésus-Christ.  —LE PAPE SAINT JEAN-PAUL II, Jubilé de l'apostolat des laïcs, n° 4

 

Lecture connexe

Un évangile pour tous

L'heure des laïcs

La petite racaille de Notre-Dame

 

Merci pour votre soutien de
Ministère à plein temps de Mark :

 

comprenant Nihil Obstat

 

Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre e-mail ne sera communiqué à personne.

Maintenant sur Telegram. Cliquez sur:

Suivez Mark et les « signes des temps » quotidiens sur MeWe :


Suivez les écrits de Mark ici:

Écouter sur les réseaux suivants :


 

 
Print Friendly, PDF & Email

Notes

Publié dans ACCUEIL, TEMPS DE GRÂCE.
Partage via
Copier le lien