Le nouveau paganisme - Partie VI

 

ONE ne peut pas parler de tout ce que nous avons jusqu'ici sans revenir un instant sur Fatima où réside la clé pour comprendre le timing de la montée de la bête de l'Apocalypse.

 

LA PASSION

C'est en 1917 que Notre Mère a averti que les erreurs de ces «sociétés secrètes» allaient se répandre à travers le monde avec des conséquences terribles.

Si mes demandes sont entendues, la Russie sera convertie et il y aura la paix. Sinon, [la Russie] répandra ses erreurs dans le monde entier, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés; le Saint-Père aura beaucoup à souffrir; diverses nations seront anéanties. —Message de Fatima, www.vatican.va

La raison pour laquelle je dis que Notre-Dame fait référence aux «sociétés secrètes» dans ce passage est que l'ont est-ce que celui qui produit, publie ou promouvoir les erreurs qui ont été imposées à la Russie. Rares sont ceux qui réalisent que Lénine, Joseph Staline et Karl Marx, qui ont écrit le Manifeste communiste, étaient à la solde des Illuminati, une société secrète qui a fusionné avec la franc-maçonnerie.[1]She Shall Crush Thy Head par Stephen Mahowald, p. 100; 123 Leurs maîtres étaient les ...

… Des auteurs et des complices qui considéraient la Russie comme le terrain le mieux préparé pour expérimenter un plan élaboré il y a des décennies, et qui à partir de là continuent de le diffuser d'un bout à l'autre du monde… Nos paroles reçoivent maintenant une triste confirmation du spectacle des fruits amers des idées subversives, que Nous avons prévu et prédit, et qui en fait se multiplient terriblement dans les pays déjà frappés ou menaçant tous les autres pays du monde. —PAPE PIE XI, Divini Rédemptoris, nf. 24, 6

Dans l'une des visions de Fatima, les enfants ont vu le pape 'à genoux au pied de la grande croix, il a été tué par un groupe de soldats qui lui ont tiré des balles et des flèches, et de la même manière sont morts les uns après les autres les autres évêques, prêtres, religieux et religieuses, et divers laïcs de rangs et de positions différents.Le pape Benoît XVI a expliqué (dans ce qui sera un jour compris comme une prophétie en soi) que…

… Il est montré [dans la vision] qu'il est nécessaire de la passion de l'Église, qui se reflète naturellement sur la personne du Pape, mais le Pape est dans l'Église et donc ce qui est annoncé, c'est la souffrance pour l'Église… —POPE BENOÎT XVI, entretien avec des journalistes sur son vol vers le Portugal; traduit de l'italien: «Le parole del papa:« Nonostante la famosa nuvola siamo qui… »» Corriere della Sera, 11 mai 2010

A besoin de l'Église de la Passion. En d'autres termes, l'Église doit être purifiée, en partie, parce que ces de très erreurs sont également entrées dans le sanctuaire à travers le modernisme, le relativisme, le rationalisme, la théologie de la libération, etc. L'instrument de sa purification, en fin de compte, est la «bête» ou l'Antéchrist…

L'Église n'entrera dans la gloire du royaume que par cette Pâque finale, lorsqu'elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa résurrection. -Catéchisme de l'Eglise catholique, n ° 677

Selon la Tradition et de nombreuses prophéties, ce test constituera également un faux Christ et une fausse église ...

… Sous la forme d'une tromperie religieuse offrant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l'apostasie de la vérité… Catéchisme de l'Église catholique, n° 675

 

LA BÊTE COMME UN AGNEAU

Saint-Jean voit une deuxième bête s'élever de la Terre qui alors «A fait adorer la terre et ses habitants à la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.» [2]Rev 13: 12 Le fait que la deuxième bête découle de la Terre est peut-être indicative de la panthéiste racines de cette bête. Il est également intéressant de noter que cette bête rend alors non seulement les habitants de la terre mais «la terre» elle-même subordonnée à l'Antéchrist et à son royaume satanique (la première bête).

En d'autres termes, dans cette tromperie, la création est séparée du dessein de Dieu: être le reflet de ses attributs divins, en particulier celle de la providence divine pour nous, ses enfants. Le faux environnementalisme de nos jours allègue que la terre est surpeuplée et ne peut pas soutenir plus de croissance. Cette réclamation de facto transforme Dieu en un menteur qui a ordonné à l'homme de «Soyez fructueux et multipliez et remplir la terre et soumettez-le, et dominez sur les poissons de la mer et sur les oiseaux du ciel et sur toute chose vivante qui se déplace sur la terre. [3]Gen 1: 28

Dieu permet ainsi aux hommes d'être des causes intelligentes et libres afin d'achever l'œuvre de la création, de parfaire son harmonie pour leur propre bien et celui de leur prochain. -Catéchisme de l'Église, n° 307

Cependant, l'agenda «vert» renverse essentiellement le plan de Dieu pour que l'humanité soit subordonné à la terre. L'homme n'est plus l'intendant de la terre, mais «Elle» est maintenant son maître; l'homme n'est plus le roi de la création mais au mieux son esclave sinon un hôte indésirable. C'est le thème commun des prières païennes à la Terre Mère, comme celle publiée dans la brochure du Synode amazonien de l'évêque italien à Pachamama («Mère cosmique»):

Pachamama de ces lieux, buvez et mangez cette offrande à volonté, afin que cette terre soit féconde. Pachamama, bonne Mère, soyez favorable! Soyez favorable! -Nouvelles du monde catholique.

 

LA PREMIÈRE BÊTE

Cette inversion des rôles, constatée de plus en plus à travers le New Age et les pratiques païennes, est le début d'un retour à un culte implicite sinon explicite de la Terre Mère. C'est une ancienne idolâtrie qui culminera avec le règne de l'Antéchrist - celui qui, lui-même, devient l'objet d'adoration en tant que dieu principal de l'univers.

… Celui voué à la perdition, qui s'oppose et s'exalte au-dessus de tout soi-disant dieu et objet d'adoration, pour s'asseoir dans le temple de Dieu, affirmant qu'il est un dieu (2 Thess 2: 4-5)

La [première] bête reçut une bouche [Antéchrist] prononçant des vantardises et des blasphèmes orgueilleux, et elle reçut l'autorité d'agir pendant quarante-deux mois. (Révélation 13: 5)

Quand tout cela est considéré, il y a de bonnes raisons de craindre que cette grande perversité ne soit comme un avant-goût, et peut-être le début de ces maux qui sont réservés pour les derniers jours; et qu'il y ait déjà dans le monde le «Fils de la Perdition» dont l'Apôtre parle (2 Th 2, 3). Telle est, en vérité, l'audace et la colère employées partout dans la persécution de la religion, combattre les dogmes de la foi, dans un effort effronté pour déraciner et détruire toutes les relations entre l'homme et la Divinité! Tandis que, au contraire, et ceci selon le même apôtre est la marque distinctive de l'Antéchrist, l'homme s'est mis avec une témérité infinie à la place de Dieu, s'élevant au-dessus de tout ce qui s'appelle Dieu; de telle manière que, bien qu'il ne puisse pas complètement éteindre en lui-même toute connaissance de Dieu, il a méprisé la majesté de Dieu et, pour ainsi dire, fait de l'univers un temple où il doit être adoré lui-même. —PAPE ST. PIUS X, E Suprême, Encyclique sur la restauration de toutes choses dans le Christ, n. 3, 5; 4 octobre 1903

Le «Christ» sera donc réduit à une simple «énergie christique» vibratoire. En termes New Age, «[Christ] représente le plus haut état de perfection de la auto.»Par conséquent, ce n'est pas la Volonté Divine mais la volonté de l'homme cela doit régner.[4]Jésus-Christ, le porteur de l'eau de vie, n° 7.2 Au apogée de ce règne, l'Antéchrist sera révélé comme le incarnation d'énergie cosmique avec sa régnera en maître. Et Jésus? Il ne sera considéré que comme l'un de ses précurseurs.

Si vous avez du mal à croire que notre monde sophistiqué s'inclinera devant ce Fils de la Perdition, laissez l'explosion de l'intérêt mondial pour l'occulte, la Wicca, le satanisme, etc. (cf. Partie II) soit un «signe des temps» que les gens recherchent à nouveau sincèrement le surnaturel -mais pas dans le catholicisme. La glorification de la sorcellerie, les vampires et le paranormal préparent cette génération aux «signes et prodiges» démoniaques. Car quand la seconde bête, que les Pères de l'Église identifièrent comme le «faux prophète», accomplit «De grands signes, faisant même descendre le feu du ciel sur terre à la vue de tous», il aura «A trompé les habitants de la terre» à adorer la Bête. [5]Rev 13: 13-14

Et tout comme le Christ a son Corps mystique, l'Église, la Bête aussi ...

 

AIDÉ PAR UNE FAUX ÉGLISE

Dans son livre Athanase et l'Église de notre temps, L'évêque Rudolph Graber a cité un franc-maçon qui a admis que «le but [de la franc-maçonnerie] n'est plus de détruire l'Église, mais d'en faire usage en l'infiltrant».[6]virgosacrata.com

Saint Jean décrit cette deuxième bête comme ayant "Deux cornes comme celles d'un agneau mais qui parlaient comme un dragon." [7]Rev 13: 11 Dans les révélations au P. Stefano Gobbi, Notre-Dame dit que les deux cornes symbolisent la mitre de l'évêque. Le fait que la bête parle comme un dragon, c'est-à-dire fait écho aux erreurs propagées par les gnostiques -identifie la bête comme "Maçonnerie ecclésiastique. » 

En 1954, le Dr Bella Dodd, une dirigeante du Parti communiste aux États-Unis, a témoigné devant un sous-comité de la Chambre qu'elle avait personnellement placé plus de 1000 jeunes communistes radicaux dans la prêtrise catholique par le biais de séminaires américains - et qu'un certain nombre d'entre eux avaient élevé à des postes élevés dans l'Église. Son témoignage a été corroboré par un autre membre de son parti l'année précédente, John Manning.[8]Ibid. 136

Cette politique d'infiltration des séminaires a réussi au-delà même de nos attentes communistes. -L'infiltration communiste du clergé catholique romain, Gregorian Press, Monastère de la Très Sainte Famille (brochure)

En effet, dit Notre-Dame, «La maçonnerie ecclésiastique… s'est répandue surtout parmi les membres de la hiérarchie.» [9]Notre Dame aurait été au P. Stefano, Aux prêtres, les fils bien-aimés de Notre-Dame, nf. 406, g Comment à ce stade peut-on ne pas se souvenir de la lamentation du pape saint Paul VI?

… La fumée de Satan s'infiltre dans l'Église de Dieu à travers les fissures des murs. -première Homélie pendant la messe pour les saints. Pierre et Paul, Juin 29, 1972

De cette manière, certains membres de l'Église ne sont pas tant éliminés qu'assimilés à la Spiritus mundi

Si la tâche de la maçonnerie est de conduire les âmes à la perdition, de les amener au culte de fausses divinités, la tâche de la maçonnerie ecclésiastique est en revanche celle de détruire le Christ et son Église, de construire une nouvelle idole, à savoir un faux christ et un fausse église. —Notre Dame, prétendument au P. Stefano, Aux prêtres, les fils bien-aimés de Notre-Dame, nf. 406, g

Selon de nombreux saints et mystiques, cette fausse église sera un conglomérat de nombreuses religions, croyant en tout et ne croyant pourtant en rien.

… Ils enseignent ainsi la grande erreur de cette époque - que le respect de la religion doit être considéré comme une question indifférente, et que toutes les religions se ressemblent. Cette manière de raisonner est de nature à provoquer la ruine de toutes les formes de religion… — PAPE LÉON XIII, Genre Humanum,. n.m. 16

La Maçonnerie ecclésiastique… développe le plan de fondation d'une Église œcuménique universelle, formée par la fusion de toutes les confessions chrétiennes, parmi lesquelles, l'Église catholique. —Notre Dame, prétendument au P. Stefano, Aux prêtres, les fils bien-aimés de Notre-Dame, nf. 406, p.

En d'autres termes, ce sera une fausse église en opposition directe avec Christ et Son Vicaire sur terre.

 

LA CONFRONTATION FINALE DE CETTE ERE

Le nouveau paganisme de notre temps, alors - fomenté et préparé pendant des siècles par les erreurs des sociétés secrètes, notamment à travers l'athéisme, le socialisme, le communisme et maintenant la «politique verte» - est un autre pas important vers «la confrontation finale» de notre époque où nous devons finalement choisir quel dieu nous servirons. Il n'est pas si important que vous sachiez qui sont les joueurs derrière cette confrontation, mais plutôt que vous compreniez la tromperie et le test ultime auquel nous sommes confrontés et qui ont déjà commencé:

Nous sommes maintenant confrontés à la confrontation finale entre l'Église et l'anti-Église, entre l'Évangile et l'anti-Évangile, entre le Christ et l'antéchrist. Cette confrontation s'inscrit dans les plans de la Providence divine; c'est une épreuve que toute l'Église, et l'Église polonaise en particulier, doit entreprendre. C'est un essai non seulement de notre nation et de l'Église, mais en un sens un test de 2,000 ans de culture et de civilisation chrétienne, avec toutes ses conséquences pour la dignité humaine, les droits individuels, les droits de l'homme et les droits des nations. —Le Cardinal Karol Wojtyla (JEAN PAUL II), au Congrès eucharistique, Philadelphie, PA pour la célébration du bicentenaire de la signature de la Déclaration d'indépendance; cf. Catholic Online; 13 août 1976 (paroles confirmées par le diacre Keith Fournier qui était présent)

En d'autres termes, c'est le double entre deux royaumes: le royaume des Anti-Volonté contre le royaume des Volonté divine. À la fin, le Royaume du Christ régnera sur terre comme au ciel -et c'est ce sur quoi je souhaite me concentrer maintenant dans les jours et les semaines à venir (après quelques réflexions). Parce que ce qui vient est si beau, si important, que je suis certain que d'espérance de celui-ci commencera à transformer la vie de mes lecteurs.

La bête fut attrapée et avec elle le faux prophète qui avait accompli à ses yeux les signes par lesquels il égarait ceux qui avaient accepté la marque de la bête et ceux qui avaient adoré son image. Les deux ont été jetés vivants dans l'étang ardent brûlant de soufre… [ceux] qui n'avaient pas adoré la bête ou son image ni accepté sa marque sur leur front ou leurs mains… sont venus à la vie et ils ont régné avec Christ pendant mille ans. (Révélation 19:20)

Du vivant de ces rois (les dix couronnes de la bête; cf. Ap 13: 1), le Dieu des cieux établira un royaume qui ne sera jamais détruit ni livré à un autre peuple ... (26 novembre Première lecture, Dan 2:44)

Les Masse les lectures des deux dernières semaines ont été une incroyable confirmation de tout ce qui est écrit ici. Alors, je conclus cette série par un beau passage du Livre des Maccabées d'une âme qui a refusé de s'incliner devant la bête de son temps. Ce vieil homme était menacé de torture pour ne pas avoir mangé de viande sacrifiée aux idoles. Ses amis l'ont pris à part et lui ont conseillé d'apporter sa propre viande et simplement prétendre manger le porc sacrificiel illégal. Ce à quoi il a répondu…

A notre âge, il ne serait pas convenable de faire une telle prétention; beaucoup de jeunes penseraient que Eleazar, quatre-vingt-dix ans, était passé à une religion étrangère. Si je prétendais ainsi pour un bref instant de vie, ils seraient égarés par moi, tandis que j'apporterais honte et déshonneur à ma vieillesse. Même si, pour le moment, j'évite le châtiment des hommes, je n'échapperai jamais, vivant ou mort, aux mains du Tout-Puissant.

Alors qu'il était sur le point de mourir sous les coups, il gémit et dit: «Le Seigneur dans sa sainte connaissance sait très bien que, bien que j'aurais pu échapper à la mort, je souffre non seulement de terribles souffrances dans mon corps à cause de cette flagellation, mais aussi souffrir avec joie dans mon âme à cause de ma dévotion envers lui. C'est ainsi qu'il est mort, laissant dans sa mort un modèle de courage et un exemple inoubliable de vertu non seulement pour les jeunes mais pour toute la nation. (2 Mc 6: 18-31)

 

… Priez… que nous soyons délivrés des gens pervers et méchants,
car tous n'ont pas la foi.
(Lecture de la messe du dimanche, 10 novembre 2019; 2 Th 3: 1-2)

 

The Now Word est un ministère à plein temps qui
continue par votre soutien.
Bénissez-vous et merci. 

 

Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre e-mail ne sera communiqué à personne.

Notes

Notes
1 She Shall Crush Thy Head par Stephen Mahowald, p. 100; 123
2 Rev 13: 12
3 Gen 1: 28
4 Jésus-Christ, le porteur de l'eau de vie, n° 7.2
5 Rev 13: 13-14
6 virgosacrata.com
7 Rev 13: 11
8 Ibid. 136
9 Notre Dame aurait été au P. Stefano, Aux prêtres, les fils bien-aimés de Notre-Dame, nf. 406, g
Publié dans ACCUEIL, LE NOUVEAU PAGANISME.