Le troisième renouveau

 

JESUS raconte à la Servante de Dieu Luisa Piccarreta que l'humanité est sur le point d'entrer dans un « troisième renouveau » (voir Une chronologie apostolique). Mais que veut-Il dire ? Quel est le but?

 

Une sainteté nouvelle et divine

Sainte Annibale Maria Di Francia (1851-1927) fut la directrice spirituelle de Luisa. cf. Sur Luisa Piccarreta et ses écrits Dans un message adressé à son ordre, le pape saint Jean-Paul II a déclaré :

Dieu lui-même avait prévu de réaliser cette sainteté «nouvelle et divine» dont le Saint-Esprit souhaite enrichir les chrétiens à l'aube du troisième millénaire, afin de «faire du Christ le cœur du monde». —POPE JEAN-PAUL II, Discours aux Pères Rogationnistes, n. 6, www.vatican.va

En d’autres termes, Dieu souhaite conférer à Son Épouse une nouvelle sainteté, une sainteté qu’Il ​​dit à Luisa et à d’autres mystiques qui ne ressemble à rien de ce que l’Église a jamais connu sur terre.

C'est la grâce de m'incarner, de vivre et de grandir dans votre âme, de ne jamais la quitter, de vous posséder et d'être possédé par vous comme dans une seule et même substance. C'est moi qui le communique à votre âme dans une compensation qui ne se comprend pas: c'est la grâce des grâces… C'est une union de même nature que celle de l'union du ciel, sauf qu'au paradis le voile qui cache la Divinité disparaît… —Jésus à la vénérable Conchita, cité dans La Couronne et l'achèvement de tous les sanctuaires, par Daniel O'Connor, p. 11-12; nb. Ronda Chervin, Marche avec moi, Jésus

À Luisa, Jésus dit que c'est le couronne de toutes les saintetés, analogue au consécration qui a lieu à la messe :

Tout au long de ses écrits, Luisa présente le don de Vivre dans la Divine Volonté comme une nouvelle et divine demeure dans l'âme, qu'elle appelle la «vraie vie» du Christ. La vraie vie du Christ consiste principalement en la participation continue de l'âme à la vie de Jésus dans l'Eucharistie. Alors que Dieu peut devenir substantiellement présent dans un hôte inanimé, Luisa affirme que l'on peut en dire autant d'un sujet animé, c'est-à-dire de l'âme humaine. -Le don de vivre dans la Divine Volonté, théologien Révérend J. Iannuzzi, n. 4.1.21, p. 119

As-tu vu ce qu'est vivre dans Ma Volonté?… C'est jouir, tout en restant sur terre, de toutes les qualités Divines… C'est la Sainteté non encore connue, et que Je ferai connaître, qui mettra en place le dernier ornement, la plus belle et la plus brillante de toutes les autres saintes, et ce sera la couronne et l'achèvement de toutes les autres saintes. -Jésus à la Servante de Dieu Luisa Picarretta, Le don de vivre dans la volonté divine, n. 4.1.2.1.1A

Au cas où quelqu'un penserait que c'est un idée originale ou un addendum à la Révélation publique, ils se tromperaient. Jésus lui-même a prié le Père pour que nous « puissent être amenés à la perfection comme un seul, afin que le monde sache que tu m'as envoyé » John 17: 21-23 de sorte que « Il pourrait se présenter l’Église dans sa splendeur, sans tache ni ride ni rien de semblable, afin qu’elle soit sainte et sans défaut. » Éph 1:4, 5:27 Saint Paul appelait cette unité dans la perfection «Virilité mûre, à la mesure de la pleine stature du Christ.» Eph 4: 13 Et saint Jean dans ses visions vit que, pour le « jour des noces » de l’Agneau :

… Son épouse s'est préparée. Elle était autorisée à porter un vêtement en lin clair et propre. (Apocalypse 19 : 7-8)

 

Une prophétie magistrale

Ce « troisième renouveau » est finalement l’accomplissement du « Notre Père ». C'est la venue de Son Royaume « sur la terre comme au Ciel » — un interieur règne du Christ dans l’Église qui doit être à la fois une « restauration de toutes choses en Christ » cf. PAPE PIUS X, E Suprême, Encyclique « Sur la restauration de toutes choses » ; voir aussi La Résurrection de l'Église et également un « Témoignez aux nations, et alors viendra la fin. » cf. Matthieu 24: 14

«Et ils entendront ma voix, et il y aura un berger et un berger.» Que Dieu… réalise bientôt sa prophétie pour transformer cette vision consolante de l'avenir en une réalité présente… C'est la tâche de Dieu de réaliser cet happy hour et de le faire connaître à tous… Quand il arrivera, il se révélera être soit une heure solennelle, importante avec des conséquences non seulement pour la restauration du Royaume du Christ, mais pour la pacification de… le monde…. Nous prions avec ferveur et demandons aux autres de prier également pour cette pacification tant souhaitée de la société. —PAPE PIE XI, Ubi Arcani dei Consilioi «Sur la paix du Christ dans son royaume», Décembre 23, 1922

Encore une fois, la racine de cette prophétie apostolique vient des Pères de l’Église primitive qui prévoyaient cette « pacification de la société » comme se produisant au cours d’une «repos de sabbat", ce symbolique "mille ans» dont parle saint Jean dans Apocalypse 20 quand "La justice et la paix s'embrasseront." Psaume 85: 11 Les premiers écrits apostoliques, l’Épître de Barnabas, enseignaient que ce « repos » était intrinsèque à la sanctification de l’Église :

C'est pourquoi, mes enfants, dans six jours, c'est-à-dire dans six mille ans, tout sera fini. « Et il se reposa le septième jour. »  Cela signifie : quand son Fils, venant [de nouveau], détruira le temps du méchant, et jugera les impies, et changera le soleil, la lune et les étoiles, alors il se reposera véritablement le septième jour. De plus, dit-il, « Vous le sanctifierez avec des mains pures et un cœur pur. » Si donc quelqu'un peut maintenant sanctifier le jour que Dieu a sanctifié, s'il n'a pas le cœur pur en toutes choses, nous sommes trompés. Voici donc : certainement alors celui qui se repose convenablement le sanctifie, lorsque nous-mêmes, ayant reçu la promesse, la méchanceté n'existant plus, et toutes choses ayant été renouvelées par le Seigneur, serons capables d'accomplir la justice. Alors nous pourrons le sanctifier, après avoir été nous-mêmes sanctifiés. -Épître de Barnabé (70-79 après JC), Ch. 15, écrit par un Père Apostolique du IIe siècle

Encore une fois, les Pères ne parlent pas d'éternité mais d'une période de paix vers la fin de l'histoire humaine où la Parole de Dieu sera confirmé. Le "jour du Seigneur» est à la fois une purification des méchants de la surface de la terre et une récompense aux fidèles : le « les doux hériteront de la terre » Matt 5: 5 et son « le tabernacle peut être reconstruit en vous avec joie. » Tobit 13: 10 Saint Augustin a averti que cet enseignement était acceptable tant qu'il était compris, et non pas millénariste faux espoir, mais comme une période de spiritualité résurrection pour l'Église :

… comme s'il était normal que les saints jouissent ainsi d'une sorte de repos du sabbat pendant cette période [de « mille ans »], un loisir sacré après les travaux de six mille ans depuis la création de l'homme… [et] il devrait suivre, à la fin des six mille ans, à partir de six jours, une sorte de sabbat du septième jour au cours des mille années suivantes… Et cette opinion ne serait pas contestable, si l'on croyait que les joies des saints, dans ce Le sabbat sera discussion, et conséquente à la présence de Dieu… — Saint Augustin d'Hippone (354-430 AD; Docteur de l'Église), De Civitate Dei, Bk. XX, Ch. 7, Presses de l'Université catholique d'Amérique

Ainsi, lorsque l’épître de Barnabas dit que la méchanceté n’existera plus, cela doit être compris dans le contexte complet de l’Écriture et de l’enseignement magistral. Cela ne signifie pas la fin du libre arbitre, mais plutôt la fin du libre arbitre. fin de la nuit de la volonté humaine cela produit l’obscurité – du moins pour un temps. c'est à dire. jusqu'à ce que Satan soit libéré de l'abîme dans lequel il est enchaîné pendant ses règles ; cf. Apocalypse 20 : 1-10

Mais même cette nuit dans le monde montre des signes clairs d'une aube qui viendra, d'un nouveau jour recevant le baiser d'un soleil nouveau et plus resplendissant… Une nouvelle résurrection de Jésus est nécessaire : vraie résurrection, qui n'admet plus la seigneurie de la mort… Chez les individus, le Christ doit détruire la nuit du péché mortel avec l'aube de la grâce retrouvée. Dans les familles, la nuit de l'indifférence et de la fraîcheur doit céder la place au soleil de l'amour. Dans les usines, dans les villes, dans les nations, sur les terres de l'incompréhension et de la haine, la nuit doit devenir aussi claire que le jour, nox sicut meurt illuminabitur, et les conflits cesseront et il y aura la paix. —PAPE PIUX XII, Ville et monde adresse, 2 mars 1957; vatican.va

A moins qu'il n'y ait des usines fumantes au ciel, le pape Pie XII parle d'une aube de grâce dans les L'histoire humain.

Le Royaume du Divin Fiat fera le grand miracle de bannir tous les maux, toutes les misères, toutes les peurs… —Jésus à Luisa, 22 octobre 1926, Vol. 20

 

Notre préparation

Il devrait alors devenir plus évident pourquoi nous assistons à cette période actuelle de tumulte et de confusion générale, ce que Sœur Lucie de Fatima a appelé à juste titre un « désorientation diabolique.» Car, tandis que Christ prépare son épouse pour l'avènement du royaume des Divine Volonté, Satan élève simultanément le royaume des la volonté humaine, qui trouvera son avant-dernière expression dans l’Antéchrist – ce « méchant homme » « … que l’Antéchrist soit un seul homme, et non une puissance – ni un simple esprit éthique, ni un système politique, ni une dynastie, ni une succession de dirigeants – était la tradition universelle de l’Église primitive. » (St. John Henry Newman, « Les temps de l'Antéchrist », Conférence 1) pour qui « s'oppose et s'élève au-dessus de tout soi-disant dieu et objet de culte, de manière à s'asseoir dans le temple de Dieu, prétendant qu'il est un dieu. » 2 Thess 2: 4 Nous vivons la finale Choc entre deux royaumes. Il s'agit littéralement de la vision concurrente de l'humanité partageant la divinité du Christ, selon l'Écriture, cf. 1 point 1: 4 versus la « déification » de l’homme selon la vision transhumaniste de ce qu’on appelle la « Quatrième révolution industrielle » : cf. La dernière révolution

L'Occident refuse de recevoir et n'acceptera que ce qu'il se construit. Le transhumanisme est l'avatar ultime de ce mouvement. Parce que c'est un don de Dieu, la nature humaine elle-même devient insupportable pour l'homme occidental. Cette révolte est spirituelle à la racine. — Cardinal Robert Sarah, —Héraut catholique5 avril 2019

C'est la fusion de ces technologies et leur interaction à travers le domaines physiques, numériques et biologiques qui font du quatrième révolution fondamentalement différente des révolutions précédentes. -Prof. Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial, « La quatrième révolution industrielle », p. 12

Le plus grave, c'est que nous voyons cette tentative de renverser le Royaume du Christ se produire au sein de l'Église elle-même - le Judas d'un anti-église. C'est un apostasie alimenté par une tentative d’élever sa conscience, son ego, au-dessus des commandements du Christ. cf. Église sur un précipice – Partie II

Où en sommes-nous maintenant au sens eschatologique? On peut soutenir que nous sommes au milieu de la rébellion [l'apostasie] et qu'en fait une forte illusion est venue sur beaucoup, beaucoup de gens. C'est cette illusion et cette rébellion qui préfigurent ce qui va se passer ensuite: "Et l'homme de l'anarchie sera révélé." —Mgr. Charles Pope, « Sont-ce les bandes extérieures d'un jugement à venir ? », 11 novembre 2014 ; blog

Chers frères et sœurs, les avertissements de saint Paul dans le message de cette semaine Lectures de masse il ne pourrait pas être plus impératif de "Soyez alerte" et "Soyez sobre." Cela ne veut pas dire être sans joie et sombre, mais éveillé et délibérer à propos de votre foi ! Si Jésus se prépare une épouse qui doit être impeccable, ne devrions-nous pas fuir le péché ? Sommes-nous encore en train de flirter avec les ténèbres alors que Jésus nous appelle à devenir une pure lumière ? Car dès maintenant, nous sommes appelés à « vivez dans la Divine Volonté ». cf. Comment vivre dans la volonté divine Quelle bêtise, quelle tristesse si le prochain "Synode sur la synodalité" c'est écouter compromis et pas la Parole de Dieu ! Mais tels sont les jours…

C'est l'heure de se retirer de Babylone - Il va effondrement. C’est l’heure pour nous de rester toujours dans un «état de grâce.« C’est l’heure de nous réengager prière quotidienne. C'est l'heure de rechercher le Le pain de la vie. C'est l'heure de ne plus mépriser la prophétie mais écouter aux directives de Notre Sainte Mère qui montre-nous la voie à suivre dans l'obscurité. C'est l'heure de lever la tête vers le Ciel et de fixer nos yeux sur Jésus, qui restera toujours avec nous.

Et c'est l'heure de se débarrasser du vieux vêtements et commencez à mettre le nouveau. Jésus vous appelle à être son épouse – et quelle belle épouse elle sera.

 

Lecture connexe

La sainteté nouvelle et divine à venir

Nouvelle sainteté… ou hérésie ?

La Résurrection de l'Église

Le millénarisme - ce qu'il est et ce qu'il n'est pas

 

 

Votre soutien est nécessaire et apprécié :

 

comprenant Nihil Obstat

 

Pour voyager avec Mark dans The Now Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour vous inscrire.
Votre e-mail ne sera communiqué à personne.

Maintenant sur Telegram. Cliquez sur:

Suivez Mark et les « signes des temps » quotidiens sur MeWe :


Suivez les écrits de Mark ici:

Écouter sur les réseaux suivants :


 

 
Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. Sur Luisa Piccarreta et ses écrits
2 John 17: 21-23
3 Éph 1:4, 5:27
4 Eph 4: 13
5 cf. PAPE PIUS X, E Suprême, Encyclique « Sur la restauration de toutes choses » ; voir aussi La Résurrection de l'Église
6 cf. Matthieu 24: 14
7 Psaume 85: 11
8 Matt 5: 5
9 Tobit 13: 10
10 c'est à dire. jusqu'à ce que Satan soit libéré de l'abîme dans lequel il est enchaîné pendant ses règles ; cf. Apocalypse 20 : 1-10
11 « … que l’Antéchrist soit un seul homme, et non une puissance – ni un simple esprit éthique, ni un système politique, ni une dynastie, ni une succession de dirigeants – était la tradition universelle de l’Église primitive. » (St. John Henry Newman, « Les temps de l'Antéchrist », Conférence 1)
12 2 Thess 2: 4
13 cf. 1 point 1: 4
14 cf. La dernière révolution
15 cf. Église sur un précipice – Partie II
16 cf. Comment vivre dans la volonté divine
Publié dans ACCUEIL, VOLONTÉ DIVINE, L'ÈRE DE PAIX.