Dépossession volontaire

naissance-mort-ap 
Naissance / Décès, Michael D. O'Brien

 

 

DANS à seulement une semaine de son élévation au siège de Pierre, le pape François Ier a déjà donné à l'Église sa première encyclique: l'enseignement de la simplicité chrétienne. Il n'y a pas de document, pas de déclaration, pas de publication - juste le témoignage puissant d'une vie authentique de pauvreté chrétienne.

Avec presque chaque jour qui passe, nous voyons le fil de la vie avant le pape du cardinal Jorge Bergoglio continuer à se tisser dans le rembourrage du siège de Pierre. Oui, ce premier pape n'était qu'un pêcheur, un pauvre et simple pêcheur (les premiers fils étaient de simples filets de pêche). Lorsque Pierre est descendu les marches du Cénacle (et a commencé son ascension des marches célestes), il n'était pas accompagné d'un détail de sécurité, même si la menace contre l'Église nouveau-née était réelle. Il marchait parmi les pauvres, les malades et les boiteux: «bergoglio-baisers-piedsArgent et or, je n'en ai pas, mais ce que j'ai, je vous le donne: au nom de Jésus-Christ le Nazoréen, lève-toi et marche. »  cf. Actes 3:6 De même, le Pape François est monté dans le bus, a marché parmi la foule, a abaissé son bouclier pare-balles, et «goûterons et voyons» l'amour du Christ. Il a même personnellement téléphoné pour annuler la livraison de son journal en Argentine. www.catholicnewsagency.com

Mes frères et sœurs… on nous montre à nouveau les empreintes merveilleuses et indéniables du charpentier de Nazareth, ce Fils de l'homme qui n'avait nulle part où reposer sa tête. Mais ils ne doivent pas être surpris, mais est entré. A travers cette authenticité rafraîchissante, on nous montre le chemin que l'Église, que nous must suivre. Oui, l'Église doit redevenir pauvre. Combien de fois ai-je senti le Seigneur dire que, particulièrement ici en Occident, nous n'avons aucune idée à quel point nous sommes tombés de notre premier amour. Rev 2: 4-5 La contamination du monde est si omniprésente, si étendue, si subtilement enracinée dans l'Église moderne, que le monde ne voit plus Christ en nous, et nous ne voyons plus Christ les uns dans les autres. Le monde est solitaire parce que nous ne pouvons pas trouver Celui auquel nous aspirons! Et donc nous tous ... nous tous… Nous sommes allés le chercher ailleurs, que ce soit dans le plaisir ou dans de faux conforts, et nous nous retrouvons affamés et pauvres. En effet, Mère Teresa aurait dit une fois que, si elle avait su à quel point l'Amérique est spirituellement pauvre et affamée, elle y serait venue au lieu de Calcutta.

L'Église se dirige vers une grande tempête - dans sa propre passion, alors que le corps suit Jésus, sa tête. Le pape François a non seulement pris la barre de la barque de Pierre, mais il la fait naviguer directement au cœur de la tempête. Quand il était temps pour Jésus de souffrir et de mourir, il est entré directement à Jérusalem. De même, le Saint-Père, par son exemple et sa fidélité à la vérité, suscitera la jalousie et la haine du «sanhédrin» et des cours d'opinion mondaines. La question est maintenant, allons-nous suivre… ou quitter le navire?

 

PRÉPARER LA PENTECÔTE

Il y a une «Pentecôte» qui arrive sur l'Église, et Jésus fait signe à son peuple, à son épouse, de «sortir de Babylone, ”Sortent du matérialisme qui a saisi tant de régions du monde et son église.

Sortez d'elle, mon peuple, de peur que vous ne preniez part à ses péchés, de peur que vous ne partagiez ses fléaux. (Ap 18: 4)

Jésus veut déverser sur nous des richesses spirituelles, mais si nous avons rempli nos cœurs des richesses passagères de ce monde, cela nous manquera. Ce temps de préparation, alors, ce n'est pas tant un se préparer au châtiment, mais pour la venue du Saint-Esprit. Quand avez-vous déjà entendu notre Sainte Mère dire à ses enfants qu'ils devraient être saisis de peur comme réponse appropriée à ses messages? Satan veut que nous soyons tous distraits, inquiets et anxieux au sujet des tsunamis, des tremblements de terre, de l'économie, ou ceci et cela au point où les gens ne peuvent même pas prier ou fonctionner. Hollywood a été «inspiré» par des scénarios apocalyptiques sombres qui laissent peu d'espoir et ne servent souvent qu'à terrifier plutôt qu'à nous rappeler à la repentance. À présent, j'espère que vous reconnaissez que les pions de Satan utilisent un langage «prophétique» très similaire à celui de la voix authentique de l'Esprit, mais qui conduit à des solutions qui sont «antichrist». J'ai beaucoup, beaucoup plus à dire à ce sujet à l'avenir.

Pour l'instant, le plus important est de vivre l'Évangile de Jésus. Que vous recommencer et humiliez-vous, cherchant le pardon de Dieu et de ceux que vous avez offensés. Que vous entrez dans la grande aventure, qui est la prière, et faites simplement le devoir du moment avec docilité et abandon. Soyez joyeux, malgré tout, oui, réjouissez-vous toujours!

Et cherchez à avoir, comme Notre-Dame, un véritable esprit de pauvreté. Car le degré auquel vous êtes vidé de «vous-même», est le degré auquel vous serez comblé La Pentecôte à venir.

Ne vous conformez pas à ce monde mais soyez transformé par le renouvellement de votre esprit. (Rom 12: 2)

Deux mots: dépossession volontaire. Deux mots qui continuent de pousser dans mon cœur comme du maïs dans les champs…
 

COMME DIFFICILE!

Cela peut être une écriture très difficile à lire pour beaucoup. Car dans la civilisation occidentale, rares sont ceux qui réalisent à quel point nous nous sommes éloignés du véritable esprit de l'Évangile, l'esprit des vrais disciples du Christ. Paul VI nous dit ce que c'est:

Ce siècle a soif d'authenticité… Le monde attend de nous simplicité de vie, esprit de prière, d'obéissance, d'humilité, de détachement et d'abnégation. -PAPE PAUL VI, L'évangélisation dans le monde moderne, 22, 76

«Simplicité de la vie… détachement et abnégation». Vous pourriez résumer ces qualités vivantes comme un «esprit de pauvreté».

Les chrétiens sont appelés à devenir des puits vivants dans lesquels le monde peut boire de la vie de Jésus-Christ. Mais quand on remplit le puits de toutes sortes Le centre commercial occupéd'attachements matériels et s'entourer d'un confort et d'un luxe excessifs, cela obscurcit notre témoignage. Nous pouvons parler et même suivre les commandements du Christ, attirant les âmes au bord de notre cœur. Mais quand ils scrutent nos vies et voient les algues de l'avidité, de l'auto-indulgence et du matérialisme flotter dans nos cœurs et croître sur ses murs, alors ils sont incapables de «goûter et de voir la bonté du Seigneur».

Oh, mes amis! Je vous écris avec un grand doigt pointé sur moi-même! Comme j'ai mal répondu à la condition du Christ pour être son disciple:

Si un homme voulait venir après moi, qu'il se renie et prenez sa croix et suivez-moi… chacun de vous qui ne renonce pas à tous ses biens ne peut pas être mon disciple. (Matthieu 16:24; 14:33)

Nier et renoncer à quoi encore?

… Tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair et la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie… (I Jn 2, 26)

 

TRISTESSE

Lorsque nous entendons ces mots, notre réponse est l'une des tristesse. Nous commençons immédiatement à penser à ces trésors terrestres que nous apprécions tant ou que nous désirons, ou à ces vices et habitudes que nous gardons si facilement. Nous commençons à affirmer, comme l'homme riche qui s'est approché de Jésus, que nous sommes de bons chrétiens:

Tous ces [commandements] que j'ai observés depuis ma jeunesse. (Luc 18:21)

Mais Jésus répond,

Une chose qui vous manque encore. Vendez tout ce que vous avez et distribuez-le aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel; et viens, suis-moi. Mais quand il a entendu cela, il est devenu triste, car il était très riche. (v. 22-23)

Jésus nous étonne alors en disant que pour un tel homme, entrer dans le Royaume de Dieu sera très, très difficile.

Ierihon_ZakheyZachée était également riche. Mais quand il a décidé de donner ses biens aux pauvres et à ceux qu'il a fraudés, Jésus a dit:

Aujourd'hui, le salut est venu dans cette maison. (Luc 19: 9)

Un homme a vécu les commandements, mais a aimé ses richesses. L'autre a enfreint les commandements, mais a renoncé à sa richesse. Le salut est venu à celui qui brisé les idoles dans son cœur, puis a commencé à vivre aussi les commandements, en esprit et en vérité.

Mais malheur à vous qui êtes riches, car vous avez reçu votre consolation… rappelez-vous que vous avez reçu de votre vivant vos bonnes choses, et Lazare de la même manière des choses mauvaises; mais maintenant il est réconforté ici [dans le ciel], et vous êtes dans l'angoisse. (Luc 6:24; 16:25)

Personne ne peut servir deux maîtres… Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon. (Matthieu 6:24) 

 

LES BÉNIS

Si Christ est notre Tête, le Corps ne devrait-il pas suivre le mouvement? La tête doit-elle être couronnée de pauvreté, tandis que le corps est orné de richesses? Pourtant, ce Sourire de Mère Teresal'appel à un esprit de pauvreté renouvelé ne doit pas nous rendre triste, mais nous amener à rechercher le sens des mots:

Heureux êtes-vous pauvre. (Luc 6:20)

L'Évangile de Matthieu dit,

Benis soient les simple d'esprits. (Matthieu 5:23)

Si nous écoutons le contexte des paroles du Christ dans le reste de l'Écriture, il est clair que les auteurs de l'Évangile ne nous présentent pas deux options, mais deux vues de la même Montagne de la Bénédiction. Autrement dit, un style de vie de simplicité et de détachement prête à un esprit de pauvreté, et un esprit de pauvreté devrait se manifester dans un style de vie de simplicité. Bien qu'il ne soit pas absolu, il est très difficile d'entrer dans le Royaume, prévient Jésus, pour ceux qui sont riches.

Jésus est exigeant, car il souhaite notre vrai bonheur. L'Église a besoin de saints. Tous sont appelés à la sainteté et seuls les saints peuvent renouveler l'humanité. —POPE JEAN-PAUL II, Message des Journées Mondiales de la Jeunesse 2005, Cité du Vatican, 27 août 2004, Zenit.org

 

SIMPLICITÉ, PAS DESTITUTION

Oui, je crois que l'Esprit de Jésus nous appelle à abandonner volontairement la poursuite de choses qui, bien qu'en elles-mêmes ne soient ni bonnes ni mauvaises, éloignent nos cœurs et nos affections du Royaume. Cela ne veut pas dire que nous sommes nécessairement appelés à tout vendre et à vivre dans une hutte (à moins que le Christ ne vous donne un appel spécifique à la vraie pauvreté, tel qu'Il a donné à la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta). Mais je crois que le Seigneur nous demande de trier nos choses, de vendre ou de donner ce dont nous n'avons pas besoin, et de cesser la poursuite de ces choses qui lui volent notre cœur et nous font perdre notre céleste concentrer. Une partie de cet objectif, bien sûr, n'est pas seulement de sauver ma peau, mais de sauver et vêtements la peau de mon frère. L'état de pauvreté en Christ ne devrait jamais être une fin en soi. Au contraire, cela devrait toujours nous conduire à un plus grand amour de Dieu et à l'amour de notre prochain, en particulier chez les pauvres.

Vivre une vie de simplicité ne signifie pas vivre dans la crasse ou le désordre. «La grâce s'appuie sur la nature», et notre environnement doit donc être bien ordonné et entretenu sans un désir excessif de perfection ou de «le meilleur».
 

ÊTRE PRÉPARÉ 

Je souhaite répéter à nouveau les paroles qui continuent de résonner dans mon cœur, "Sortez de Babylone!«Car Babylone, le monde illusoire de la chair, va effondrement. Ses murs tomberont sur les riches, c'est-à-dire sur ces cœurs où les murs mêmes de Babylone ont été érigés. Mais pour ceux qui se sont volontairement dépossédés de la babylone3séductions de ce monde, l'effondrement de la civilisation occidentale cf. Au réveillon ne sera pas un changement majeur, du moins du cœur. 

Plus important encore, le bruit du monde ne sera pas en concurrence avec la voix de Jésus. Car Dieu parle et dirige son peuple… mais c'est dans des chuchotements… la «voix encore petite», les douces inspirations du Saint-Esprit. Seulement le attentif entendra maintenant. Et nous ne pouvons être attentifs que si nous ne sommes pas distraits, ou plutôt, ne nous laissons pas distraire.

Dans ses richesses, l'homme manque de sagesse: il est comme les bêtes qui sont détruites. (Psaume 49:20)

Si nous avons peur de nous dépouiller de nos possessions matérielles, alors nous ne sommes pas en mesure de défendre fermement la foi. -St. Pierre Damien, Liturgie des heures, tome II, p. 1777


Première publication le 26 juillet 2007

 

LECTURES CONNEXES

 

 MARK VENUE EN CALIFORNIE!

Mark Mallett parlera et chantera en Californie
Avril 2013. Il sera rejoint par le P. Seraphim Michalenko,
vice postulateur pour la cause de canonisation de sainte Faustine.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour connaître les heures et les lieux:

Horaire des conférences de Mark

 

 

 

Cliquez ici pour Se désabonner or Inscrivez-vous à ce journal.

ATTENDRE! Ne cliquez pas sur ce bouton si vous passez par
les temps difficiles. Vos prières suffisent. Merci aux autres
qui sont capables de nourrir cet apostolat à plein temps!
 

www.markmallet.com

-------

Cliquez ci-dessous pour traduire cette page dans une autre langue:

Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. Actes 3:6
2 www.catholicnewsagency.com
3 Rev 2: 4-5
4 cf. Au réveillon
Publié dans ACCUEIL, SPIRITUALITÉ.

Les commentaires sont fermés.