Quand les mauvaises herbes commencent à monter

Sétaire dans mon pâturage

 

I reçu un e-mail d'un lecteur désemparé sur un article qui est apparu récemment dans Teen Vogue magazine intitulé: "Sexe anal: ce que vous devez savoir». L'article a continué en encourageant les jeunes à explorer la sodomie comme si elle était aussi physiquement inoffensive et moralement bénigne que se couper les ongles. En réfléchissant à cet article - et aux milliers de titres que j'ai lus au cours de la dernière décennie depuis le début de cet apostolat d'écriture, des articles qui racontent essentiellement l'effondrement de la civilisation occidentale - une parabole me vint à l'esprit. La parabole de mes pâturages ... 

 

L'HISTOIRE DE RENARD 

Lorsque nous avons déménagé dans notre petite ferme ici dans les plaines de l'Ouest canadien il y a neuf ans, je pensais que nous avions de beaux pâturages pour quelques vaches. Mais quand l'été est arrivé, j'ai réalisé à quel point j'avais tort. La sétaire poussait partout.

C'est une mauvaise herbe cela commence à ressembler à de l'herbe, mais en juillet, il forme une tête qui ressemble un peu à du blé. Cependant, le problème avec la sétaire est que la tête forme des barbes comme un hameçon. Lorsque vous frottez vos doigts sur le côté de la tête, cela semble lisse, mais dans la direction opposée, ces barbillons sont tranchants. Si la sétaire glauque entre dans la nourriture de vos animaux et qu'ils la mangent, ces têtes peuvent se coincer dans la gorge et provoquer des infections pouvant entraîner la mort. 

Donc, chaque année, je fais tout ce que je peux pour me débarrasser de cette mauvaise herbe, à moins d'utiliser des produits chimiques nocifs. Comme me l'a dit un agronome du sol, «la sétaire est un signe que votre sol est en mauvais état. C'est la dernière mauvaise herbe à pousser avant que rien ne pousse. Mais tous les moyens naturels que j'ai utilisés n'ont rien fait pour arrêter la prolifération de cette mauvaise herbe dans toute notre ferme. Cet automne, je vais devoir prendre radical les mesures. 

Le monde d'aujourd'hui est comme mes pâturages. Pendant des millénaires, il y a eu un consensus général sur ce qui est moralement juste et ce qui ne va pas dans presque toutes les cultures. C'est ce que nous appelons le "loi morale naturelle.”Mais au cours des quatre derniers siècles depuis le début de la Période «des Lumières»les mauvaises herbes étaient semés parmi le blé, pour ainsi dire: de petits mensonges qui disaient que l'homme seul, sans Dieu, est celui qui détermine sa propre destinée. Ces mauvaises herbes se sont manifestées dans une multitude d '«ismes» mis en avant par des hommes trompés: déisme, rationalisme, scientisme, marxisme, socialisme, communisme, féminisme radical, athéisme, relativisme moral, individualisme, etc. Tout comme les mauvaises herbes dans mon pâturage sont hors de contrôle, de même, l'humanité est entrée dans L'heure de l'anarchie

Maintenant, ces mauvaises herbes arrivent à une tête. Et nous sommes choqués. Soudainement, tout le «champ du monde» semble différent. Dans mes pâturages, en seulement quelques jours, ils se sont transformés en une mer littérale de têtes de sétaire blanche ondulant dans le vent. De toute évidence, on pourrait penser que j'ai semé la sétaire verte, pas de l'herbe de pâturage là-bas! De même, le monde apparaît comme si le péché et l'aberration étaient la nouvelle norme. Partout où nous regardons, nous voyons politiciens et groupes de pression agitant dans les vents du relativisme moral, nous disant que ces choses qui, il y a seulement une génération, étaient considérées comme immorales, nuisibles et contraires à la loi naturelle sont maintenant un «bien». [1]cf. Rêve du sans-loi Comme la sétaire, ces mensonges sont lisses d'un côté, mais barbelés de l'autre. S'il est avalé par nos jeunes aujourd'hui comme un bien (et ils le sont), l'avenir sera très certainement menacé. 

 

L'effondrement en temps réel

Dans un discours que le Pape Benoît XVI a prononcé il y a sept ans, qui comparait notre époque à l'effondrement de l'Empire romain, il a parlé d'une apparente «expérience de l'absence apparente [de Dieu]» - comme si les mauvaises herbes avaient dépassé le blé ... 

La désintégration des principes fondamentaux du droit et des attitudes morales fondamentales qui les sous-tendent a fait éclater les barrages qui jusqu'alors avaient protégé la coexistence pacifique entre les peuples. Le soleil se couchait sur tout un monde. Les fréquentes catastrophes naturelles ont encore accru ce sentiment d'insécurité. Aucune puissance en vue ne pouvait mettre un terme à ce déclin. L'invocation de la puissance de Dieu était alors d'autant plus insistante: l'appel pour qu'il vienne protéger son peuple de toutes ces menaces.. —POPE BENOÎT XVI, Discours à la Curie romaine, 20 décembre 2010

En effet, comme mon lecteur m'a crié dans sa lettre: «Nous devons faire du papier bulle à nos enfants / petits-enfants pour les protéger! Quand Jésus va-t-il briser la forteresse de Satan? Apportez l'avertissement SEIGNEUR!" [2]cf. L'Œil de la tempête

Eh bien, la première partie de "l'avertissement»Vient directement des lèvres des papes eux-mêmes (voir Pourquoi les cris du pape ne sont-ils pas?). 

Malgré tous ses nouveaux espoirs et possibilités, notre monde est en même temps troublé par le sentiment que le consensus moral s'effondre, consensus sans lequel les structures juridiques et politiques ne peuvent pas fonctionner… En réalité, cela rend la raison aveugle à l'essentiel. Résister à cette éclipse de raison et conserver sa capacité à voir l'essentiel, à voir Dieu et l'homme, à voir ce qui est bon et ce qui est vrai, c'est l'intérêt commun qui doit unir toutes les personnes de bonne volonté. L'avenir même du monde est en jeu —POPE BENOÎT XVI, Discours à la Curie romaine, 20 décembre 2010

Il y a en ce moment un grand malaise dans le monde et dans l'Église, et ce qui est en question, c'est la foi. Il se trouve maintenant que je me répète l'obscure phrase de Jésus dans l'Évangile de saint Luc: «Quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre?»… Je lis parfois le passage évangélique de la fin fois et j'atteste qu'à ce moment, certains signes de cette fin se font jour. —PAPE PAUL VI, Le secret Paul VI, Jean Guitton, p. 152-153, référence (7), p. ix.

 

LES MAUVAISES HERBES À LA FIN DE L'ÂGE

Mais quelle «fin» émerge? Selon les papes, ce n'est pas la fin du monde, mais le fin de l'âge. [3]voyez Les papes et l'ère naissante

Après purification par l'épreuve et la souffrance, l'aube d'une nouvelle ère est sur le point de se lever. -PAPE ST. JEAN PAUL II, Audience générale, 10 septembre 2003

Comme je l'ai souligné dans Les papes et l'ère naissante, beaucoup de pontifes ont prophétisé une prochaine «pacification» des nations, un «nouveau départ», une «nouvelle aube»; un temps où il y aura «l'autorité rétablie», les «splendeurs de la paix» et une «nouvelle civilisation» où «dans chaque ville et village la loi du Seigneur est fidèlement observée». Ils disent que «les armes seront démantelées», «les inégalités sociales indues seront surmontées» et «chez les individus, le Christ doit détruire la nuit du péché mortel avec l'aube de la grâce retrouvée». Ou, résumée dans les paroles de saint Jean-Paul II, Dieu «rétablira l'harmonie originelle de la création». Tout cela sera accompli grâce à ce pour quoi les papes ont prié: «une nouvelle Pentecôte».

Le temps de la fin dans lequel nous vivons est l'âge de l'effusion de l'Esprit. -Catéchisme de l'Église catholique, n° 2819

… L'Esprit de Pentecôte inondera la terre de sa puissance… Les gens croiront et créeront un monde nouveau… La face de la terre sera renouvelée parce que quelque chose comme cela ne s'est pas produit depuis que le Verbe s'est fait chair. —Jésus dans les messages approuvés à Elizabeth Kindelmann, La Flamme d'Amour, p. 61

Saint Paul a également parlé du plan du Père “que dans les âges à venir il pourrait montrer les richesses incommensurables de sa grâce dans sa bonté envers nous en Jésus-Christ. [4]cf. Éph 2:7

Mais d'abord, les mauvaises herbes doivent être séparées du blé. 

Le royaume des cieux peut être comparé à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Pendant que tout le monde dormait, son ennemi est venu semer de l'herbe dans tout le blé, puis il est parti. Lorsque la récolte poussait et portait des fruits, les mauvaises herbes apparaissaient aussi…. Ses esclaves lui ont dit: "Voulez-vous que nous allions les arracher?" Il a répondu: 'Non, si vous arrachez les mauvaises herbes, vous pourriez déraciner le blé avec elles. Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la récolte; puis, au moment de la récolte, je dirai aux moissonneurs: «Commencez par ramasser les mauvaises herbes et attachez-les en bottes pour les brûler; mais rassemblez le blé dans ma grange. (Matthieu 13: 24-30)

Jésus expliqua plus tard à ses apôtres que celui qui semait les mauvaises herbes était Satan, «le père du mensonge». [5]cf. Jean 8:44

… Le champ est le monde, la bonne semence des enfants du royaume. Les mauvaises herbes sont les enfants du malin, et l'ennemi qui les sème est le diable. La récolte est la fin des temps…

Et c'est comme ça. Les mauvaises herbes arrivent à une tête partout dans le monde. Mais loin de clamer une victoire pour Satan, cela signale en fait la disparition de son royaume satanique. Lorsque? On ne sait pas. Mais quand elle viendra, la purification sera «radical."C'est pourquoi Dieu a utilisé tous les moyens qu'Il peut pour guérir la santé du" sol "dans ce"temps de miséricorde», Mais toutes les apparences suggèrent qu’un Chirurgie cosmique sera nécessaire, et que ce temps de miséricorde peut aussi arriver à son paroxysme. Comme l'a dit Paul VI, le «signes des temps”Sont tout autour de nous. Les mauvaises herbes s'en vont alors que le mal ne se cache plus, et ainsi, la récolte approche. 

Le monde à l'approche d'un nouveau millénaire, auquel toute l'Église se prépare, est comme un champ prêt pour la moisson. —ST. PAPE JEAN PAUL II, Journée mondiale de la jeunesse, homélie, 15 août 1993

En effet, rappelez-vous les paroles de mon agronome: «La sétaire est la dernière mauvaise herbe à pousser avant rien grandira." Si la «Le champ est le monde», comme Jésus l'a dit, alors nous voyons la mort et la corruption de notre sol, spirituellement et physiquement. «Sétaire» est partout, et si Dieu n'intervient pas, rien bon pourra grandir. 

… Quand ces signes commencent à se produire, tenez-vous droit et levez la tête parce que votre rédemption est proche… Alors les justes brilleront comme le soleil dans le royaume de leur Père. (Luc 21:28; Matt 13:43)

 

NOTRE RÉPONSE

Notre réponse à tout cela ne peut être passive - nous ne sommes pas des spectateurs mais des participants à l'œuvre de rédemption. 

Nous ne pouvons pas accepter calmement que le reste de l'humanité retombe dans le paganisme. —Le cardinal Ratzinger (PAPE BENOÎT XVI), La nouvelle évangélisation, bâtir la civilisation de l'amour; Discours aux catéchistes et aux professeurs de religion, 12 décembre 2000

Nous sommes le blé de Dieu, destiné à la grange de Dieu, c'est-à-dire à son royaume. Mais alors que ce n'est que «à la fin des temps, le Royaume de Dieu viendra dans sa plénitude, " [6]CCC, n. 1060 le Catéchisme enseigne également que:

L'Église «est le Règne du Christ déjà présent dans le mystère». -CCC, n° 763

L'Église catholique, qui est le royaume du Christ sur terre, [est] destinée à se répandre parmi tous les hommes et toutes les nations… —PAPE PIE XI, Quas Primas, Encyclique, n. 12, 11 décembre 1925; cf. Matthieu 24:14

Ainsi, lorsqu'un agriculteur rassemble son blé dans ses granges, c'est souvent pour que ces graines puissent être répandues et multipliées à nouveau dans un «nouveau printemps». De même, selon les papes, Notre-Dame et les mystiques approuvés de ce siècle passé, Dieu rassemble un résidu qui «re-ensemencera» la terre avec justice. Autrement dit, ils vivront "dans la Divine Volonté,»Qui est la« restauration de toutes choses en Christ »et le rétablissement de« l'harmonie originelle de la création ». 

La menace est-elle le dernier mot? Non! Il y a une promesse, et c'est la dernière, le mot essentiel… »Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui vit en moi et moi en lui produira abondamment » (Jn 15, 5) … Dieu n'échoue pas. À la fin, il gagne, l'amour gagne. —POPE BENOÎT XVI, Homélie, Synode des évêques, 2 octobre 2005, Rome

Oui, un miracle a été promis à Fatima, le plus grand miracle de l'histoire du monde, juste après la Résurrection. Et ce miracle sera une ère de paix qui n'a jamais vraiment été accordée auparavant au monde. - Cardinal Mario Luigi Ciappi, théologien papal pour Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul I et Jean-Paul II, 9 octobre 1994; Catéchisme familial, (9 septembre 1993); page 35

Et donc levez la tête haute, frères et sœurs. Que la «tête de blé» plane au-dessus des mauvaises herbes afin que la vérité puisse couper les vents du relativisme et que la voix du Créateur soit entendue… pour ceux qui écouteront en ce temps de miséricorde. Vous êtes ses prophètes. Tu es sa voix. Vous êtes la lumière que les ténèbres attendent. [7]cf. L'espoir se lève N'ai pas peur. Le Seigneur de la moisson arrive. Et Il dit simplement: «Être fidèle."

Parce que vous avez gardé mon message d'endurance, je vous garderai en sécurité pendant le temps de l'épreuve qui va venir dans le monde entier pour tester les habitants de la terre. J'arrive vite. Tenez-vous fermement à ce que vous avez, afin que personne ne puisse prendre votre couronne. (Ap 3: 10-11)

JE SUIS… C'est mon nom pour toujours; c'est mon titre pour tous générations. (Première lecture de la messe d'aujourd'hui)

Soyez ouvert au Christ, accueillez l'Esprit, afin qu'une nouvelle Pentecôte ait lieu dans chaque communauté! Une nouvelle humanité, joyeuse, naîtra de votre milieu; vous expérimenterez à nouveau la puissance salvatrice du Seigneur. —POPE JEAN PAUL II, en Amérique latine, 1992

 

LECTURES CONNEXES

Jésus vient-il vraiment?

Cher Saint-Père… Il vient!

Les papes et l'ère naissante

Et qu'est-ce qui se passerait si…? (il n'y a pas de «nouvelle aube» ou d '«ère de paix»)

Comprendre la confrontation finale

La contre-révolution

La sainteté nouvelle et divine à venir

La grande récolte

La chirurgie cosmique

La venue du royaume de Dieu

Le royaume ne finira jamais

  
Tu es aimé.

 

Pour voyager avec Mark dans le , Maintenant Word,
cliquez sur la bannière ci-dessous pour Inscription.
Votre e-mail ne sera partagé avec personne.

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes

Notes
1 cf. Rêve du sans-loi
2 cf. L'Œil de la tempête
3 voyez Les papes et l'ère naissante
4 cf. Éph 2:7
5 cf. Jean 8:44
6 CCC, n. 1060
7 cf. L'espoir se lève
Publié dans ACCUEIL, L'ÈRE DE PAIX, LES GRANDES ÉPREUVES, TOUTES.