Tu es aimé

LE MOT DU MAINTENANT SUR LES LECTURES DE MASSE
pour le vendredi de la semaine sainte, le 3 avril 2015
Vendredi saint de la passion du Seigneur

Textes liturgiques ici


 

VOUS sont aimés.

 

Qui que vous soyez, tu es aimé.

En ce jour, Dieu déclare en un acte solennel que tu es aimé.

Prostituées, collecteurs d'impôts et pharisiens: tu es aimé.

Voleurs, centurions et gouverneurs: tu es aimé.

Rois, reines et dictateurs: tu es aimé.

Riches, pauvres et semblables: tu es aimé

Menteurs, meurtriers et ivrognes: tu es aimé.

Adultères, avorteurs et fraudeurs: tu es aimé.

Toxicomanes, ivrognes et gloutons: tu es aimé…….

Qui que vous soyez, tu es aimé.

 

Soyez parti des doutes. Ne craignez rien. Éloignez-vous de l'incertitude. Celui qui vous a créé est maintenant mort pour vous. Il n'y a plus d'émerveillement, plus de devinette, plus de spéculation: le Cœur Divin, transpercé pour vos péchés, jaillit une seule chanson d'amour dont les notes sont d'eau, dont les mots sont du sang:

Tu es aimé.

La longue nuit du bannissement touche à sa fin; le jardin d'Eden envoie une nouvelle pousse; les larmes antiques de la douleur commencent à sécher, car écrit sur l'Arbre de Vie est le Verbe fait chair, un Verbe qui dit:

Tu es aimé.

Ô secoue-toi, âme! Ô réveille-toi, vite! Car le mensonge selon lequel vous êtes oublié, indésirable et seul est brisé par le berger qui est allé jusqu'aux extrémités de la terre - allé aux limites de l'amour pour vous trouver et vous dire:

Tu es aimé.

Qui que vous soyez, même perdu dans l'obscurité totale, une lumière brille des trous percés des ongles, un message d'un côté ouvert, un poème des piqûres d'épines et une ballade de sang couché, une barbe déchirée et des lèvres meurtries:

Tu es aimé.

Suivez cette lumière, écoutez ce message, récitez ce poème et chantez cette ballade jusqu'à ce qu'elle devienne la vôtre, jusqu'à ce que vous croyiez sans aucun doute: Je suis aimé.

Prenez courage et ayez bon cœur, vous tous qui espérez en l'Éternel. (Psaume d'aujourd'hui)

Cela s'appelle le Vendredi Saint, chère âme, parce que tu es aimé. Et quand tu as confiance en ça Don-du-père, alors celui qui sortira du tombeau commencera à guérir les autres…

… Il a été transpercé pour nos offenses, écrasé pour nos péchés; sur lui était le châtiment qui nous guérit, par ses meurtrissures nous avons été guéris… (Première lecture)

Je suis convaincu que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses futures, ni les pouvoirs, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu en Christ. Jésus notre Seigneur. (Rom 8: 38-39)

 

 

Merci de soutenir ce ministère à plein temps.

S'inscrire

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans ACCUEIL, FOI ET MORALE, LECTURES DE LA MESSE.